Les péchés du père
Ronald Kessler
Prix: 21.00 €
La malédiction d'Edgar
Marc Dugain
Prix: 18.91 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Castro did it theory - 2

4 messages

Teigne warreniste
Lundi 18 avril 2005 à 13h47 #14811 Modification de ce message Citer ce message
C'est une hypothèse sérieuse qui fut examinée par le HSCA en 1978, par l'auteur Edward Jay Epstein dans son "Legend" (chapître 14 "The Cuban Connection"), et Gus Russo dans "Live by the Sword"...

On sait que depuis 1967, des faits nouveaux inconnus de la commission furent mis à jour, et que la connaissance de ces faits auraient pu changer les conclusions du rapport présidentiel de septembre 1964 et révéler le côté "dark side" de la politique extérieure de l'ère Kennedy dont l'architecte était Bobby Kennedy: l'usage sur une échelle sans précédent de l'action clandestine pour contrecarrer le mouvement insurrectionnel en Amérique latine et dans les Antilles et éliminer des leaders casse-pieds comme Castro...

Et connaissant le tempérament bouillant de Fidel, il est peu propable, qu'il ait subit un tel affront sans songer à une riposte foudroyante...

Comme par hasard, le tueur de Kennedy s'avèrait être un de ses zélotes... C'est drôle non ?

oswaldiste
Lundi 18 avril 2005 à 14h11 #14812 Modification de ce message Citer ce message
Oui effectivement c'est une hypothèse, mais il me semble que justement le HSCA a conclu qu'il n'y avait aucune preuve de l'implication de Castro dans cette affaire?

siberian_khatru
Lundi 18 avril 2005 à 17h40 #14814 Modification de ce message Citer ce message
N'empèche que cette théorie supporterait aussi quelques faits comme l'histoire de Joannides.
Est ce que la CIA avait trouvé que c'était des pros-castro qui allait faire le coup et les ont laissé faire ou ont-ils simplement fabriqué cette piste pour accuser un pro-castro?

Je tire un extrait de ce que disait Nicolas sur un autre fil clos:
Certes, lors de la crise des missiles, Castro s'est quelque peu lâché, exigeant de Khrouchtchev une offensive nucléaire en règle sur les Etats-Unis, quitte à se détruire lui-même.
Il me semble que ça dit tout sur ce fameux personnage même si on évoque qu'il n'aurait pas eu le courage de commettre l'assassinat.

le HSCA a conclu qu'il n'y avait aucune preuve de l'implication de Castro dans cette affaire?

Je doute toujours qu'on puisse retrouver des documents dont les cubains auraient pris la peine de documenter l'événement pour incrimer Castro et pour se faire prendre, quand même je vois mal qu'on aurait voulu laisser des pistes vers Cuba.

Nicolas Bernard
Lundi 18 avril 2005 à 22h28 #14816 Modification de ce message Citer ce message
Sur l'ineptie de la thèse "castriste" et les manipulations de Pierre Carbonneau (alias la Teigne warreniste, alias Méchant Boris, alias Carboxx, alias Posnerboy, alias Pozboy) : [ Lien Web ]

Pierre Carbonneau, c'est lui : [ Lien Web ]

Pierre Carbonneau fuit. Il refuse le débat. Il répète les mêmes inepties déjà réfutées, comme si de rien n'était. C'est un escroc.

Siberian Khatru écrit :

  N'empèche que cette théorie supporterait aussi quelques faits comme l'histoire de Joannides. Est ce que la CIA avait trouvé que c'était des pros-castro qui allait faire le coup et les ont laissé faire ou ont-ils simplement fabriqué cette piste pour accuser un pro-castro?

L'histoire de Joannides démontre au contraire que les milieux anticastristes ont tout fait pour attribuer le crime de novembre à Fidel Castro. Il est facile de deviner pourquoi.

Voir : [ Lien Web ]

Des enquêtes ont été menées vers la "piste cubaine", par la CIA, le FBI, la Commission Warren. Rien - rien - n'a été trouvé. Et pour cause...

Siberian Kahtru poursuit, à propos de ma remarque selon laquelle Castro a réclamé en octobre 1962 l'atomisation de l'Amérique à Khrouchtchev :

  Il me semble que ça dit tout sur ce fameux personnage même si on évoque qu'il n'aurait pas eu le courage de commettre l'assassinat.

Il aurait fallu citer la suite :

"C'était, cela dit, en octobre 1962, au plus fort de la crise, et à cette date, Fidel pouvait (ou croyait pouvoir) encore compter sur le Kremlin pour pareille stratégie, ce qui n'était plus le cas en 1963 et pour un enjeu aussi fort que l'élimination physique du plus charismatique des leaders du "monde libre". Par ailleurs, on sait depuis que Castro n'a pas été le plus désireux d'entrer en guerre, et que le véritable faucon de son équipe n'était alors qu'Ernesto "Che" Guevara - voir la dernière étude de Serge Raffy."

Voir mon article : [ Lien Web ]

Il ne s'agit pas de courage, mais d'intelligence. Castro n'était pas bête - la preuve, il a enterré tous ses homologues et tous ses rivaux. Il savait que l'URSS ne cautionnerait pas un tel assassinat, en particulier à l'heure de la Détente.

Siberian Kahtru achève ainsi :

  Je doute toujours qu'on puisse retrouver des documents dont les cubains auraient pris la peine de documenter l'événement pour incrimer Castro et pour se faire prendre, quand même je vois mal qu'on aurait voulu laisser des pistes vers Cuba.

Ainsi que je l'écrivais sur ce forum le 13 août 2002, la culpabilité de Castro a été depuis longtemps démentie par pratiquement tous les gars qui ont travaillé la question. L'on peut certes en apprendre des archives du Renseignement cubain, mais l'on n'y trouvera certainement pas la trace d'un quelconque projet d'assassinat.

Si le régime de La Havane avait quelque chose à cacher, il n'aurait jamais collaboré ainsi avec le HSCA dans les années 70 - un détail systématiquement oublié par Pierre Carbonneau. Sa thèse de la culpabilité de Castro (qui ne repose sur rien) cadre mal avec la bonne volonté manifestée par les Cubains face aux enquêtes effectuées sur l'assassinat de JFK, bonne volonté qui va de la collaboration ouverte avec le HSCA aux contacts pris entre gradés des services de renseignements locaux et chercheurs. Si vraiment le Lider Maximo avait quelque chose à se reprocher, pourquoi faire preuve d'une telle imprudence ? Il y a toujours un risque à ouvrir ses archives et faire parler les pontes du régime. Un document "oublié" peut refaire surface. Un mot de trop peut être lâché. Un officier du Renseignement peut demander tout à coup à passer à l'Ouest...

En quarante ans, d'une manière ou d'une autre, l'info aurait *nécessairement* transpiré, grâce à la CIA, aux anticastristes, à un transfuge, de même que l'identité des massacreurs de Katyn a été rapidement connue.

Or, il n'y a rien.

Quant à Epstein, il ne soutient pas mordicus qu'Oswald était un agent castriste. Il aimerait y croire, mais nous sommes en 1978, à une époque où l'hypothèse d'un coup tordu castriste est prise au sérieux suite aux révélations portant sur les tentatives d'assassinat orchestrées par la CIA. Nous sommes à présent en 2005, et les recherches (HSCA inclus - lequel rendra son rapport l'année suivante, en ayant bossé à fond la piste castriste, lui) indiquent ce fait tout bête : Castro n'a certainement pas commandité le meurtre de Kennedy.

Oh, il y a bien une exception. Gus Russo. Son bouquin, c'est le moins que l'on puisse dire, est inégal. Il ne ramène strictement aucune preuve - aucune - que Castro ait trempé dans cet assassinat. Ses "arguments" ne sont qu'une pâle resucée des anciennes thèses anticastristes, déjà réfutées plusieurs années auparavant. Ce chercheur croit certes à la théorie de la balle unique, mais retient qu'Oswald était le seul tireur et que les théoriciens du complot sont des malades mentaux.

Pour causer de vrais chercheurs, Serge Raffy, qui a passé des mois et des années à étudier le Lider Maximo, estime que la thèse de l'implication de Castro dans les assassinats des 22-24 novembre 1963 n'est pas sérieuse. Je pense savoir qu'un autre biographe de Castro, Tad Szulc, n'y croit pas davantage.

Comme le disait Gerald Posner pour la chaîne ABC en 2003 : "I must say that it's very unlikely that the longest term surviving ruler in the world today, the man who was running Cuba at the time that Dwight Eisenhower was president of the United States, has done so by making such fundamental great gambles as killing the president of the country next door to him, who could eliminate and flatten his entire island in a split second, and do so by relying on somebody as unstable as a 24-year-old sociopath like Lee Harvey Oswald. Castro is no one's fool. If he had selected someone to shoot the president of the United States, the last thing that that individual would have is a history of being a pro-Castro supporter."

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Mort d'un président William Manchester John Fitzgerald Kennedy - Le second complot Mattew Smith Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein Le courage dans la politique John F. Kennedy Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...