JFK - Une jeunesse insouciante
Nigel Hamilton
Prix: 24.00 €
Jackie
Edward Klein
Prix: 17.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Cervelle sur le capot???

Messages 0 à 20 sur 21 [ 0-1 ]

wanabis
Jeudi 4 novembre 2004 à 15h35 #11923 Modification de ce message Citer ce message
Salut a tous!
Y-a t-il un morceau de cervelle de JFK sur le capot de la voiture?J'ai visionné qql vidéos mais la qualité était un peu faible. Si qqun peut me donner un lien ou je peux trouver une meilleure vidéo.
Merci

sceptik
Jeudi 4 novembre 2004 à 23h05 #11925 Modification de ce message Citer ce message
Une version de ld'une qualité très convenable et très intéressante puisque stabilisée ici :
[ Lien Web ]

sceptik
Jeudi 4 novembre 2004 à 23h23 #11927 Modification de ce message Citer ce message
Oups! ma main a encore rippée...

Donc je disais, une version très intéressante puisque stabilisée, et quasiment en temps réel, mais qui a 1ère vue, ne permet pas de distinguer un morceau de cerveau sur le capot...

En revanche, elle permet de se rendre compte que JFK et Connally ont été touché en même temps juste au moment où ils réaparaissent de derrière le panneau, je pense que ça ne fait plus aucun doute maintenant...(!)

On peut également se rendre compte de la raison pour laquelle le chauffeur a ralenti au moment du coup de feu fatal :
il se ratournait pour voir ce qu'il se passait derrière lui.

Et à mon humble avis, la raison pour laquelle Jackie monte sur le capot n'est pas la quête d'un bout de cerveau, je crois plutôt qu'elle est effrayé de ce qu'il vient de ce passer, il faut quand même souligner qu'elle vient de voir en direct live et au 1er rang la tête de son mari exploser littéralement.
Dans ce genre de situation je ne crois donc pas que rechercher un bout de cerveau soit la 1ère chose qui lui ait traversé l'esprit...

bakala
Vendredi 5 novembre 2004 à 00h14 #11928 Modification de ce message Citer ce message
Jackie n'avait elle pas mentionné a la comission warren qu'elle tentait de récupérer un morceau du crane de jfk sur le coffre arriere du vehicule?

oswaldiste
Vendredi 5 novembre 2004 à 10h54 #11929 Modification de ce message Citer ce message
Non Jackie n'a pas dit qu'elle était monté sur le coffre pour récupérer un morceau de crane de jfk:

WC volume V page 180:

Mrs. KENNEDY. [...] And then I just remember falling on him and saying, "Oh, no, no, no," I mean, "Oh, my God, they have shot my husband." And "I love you, Jack," I remember I was shouting. And just being down in the car with his head in my lap. And it just seemed an eternity.
You know, then, there were pictures later on of me climbing out the back. But I don't remember that at all.
Mr. RANKIN. Do you remember Mr. Hill coming to try to help on the car?
Mrs. KENNEDY. I don't remember anything. I was just down like that. And finally I remember a voice behind me, or something, and then I remember the people in the front seat, or somebody, finally knew something was wrong, and a voice yelling, which must have been Mr. Hill, "Get to the hospital,"or maybe it was Mr. Kellerman, in the front seat. But someone yelling. I was just down and holding him.

Cela dit il y a bien eu des projections de crâne vers l'arrière, le plus connu étant le fragment d'Harper.

Teigne warreniste
Vendredi 5 novembre 2004 à 14h23 #11930 Modification de ce message Citer ce message
À première vue, je crois que Jackie se préparait à évacuer SS100X plus qu'à récupérer une morceau de cervelle... Et c'est l'agent Clint Hill qui est monté sur le capot pour ramener Jackie à l'intérieur de la limo...

siberian_khatru
Vendredi 5 novembre 2004 à 15h30 #11931 Modification de ce message Citer ce message
"Une version de ld'une qualité très convenable et très intéressante puisque stabilisée ici :
[ Lien Web ]"

merci pour le lien!

Quelque chose que je n'avais pas remarqué sur les autres versions, il semble que Greer a touché au frein de z290 à z310. Les occupants semblent tous (à l'exception de jfk) se déplacer vers l'avant et on remarque que les images de fond se déroulent plus lentement entre ces frames.

"ne permet pas de distinguer un morceau de cerveau sur le capot..."

Il n'a pas grand chose qui le permet d'ailleur...

"En revanche, elle permet de se rendre compte que JFK et Connally ont été touché en même temps juste au moment où ils réaparaissent de derrière le panneau, je pense que ça ne fait plus aucun doute maintenant...(!)"

oui si kennedy avait un temps de réaction pratiquement égale à zéro!
Reçoit la balle et réagit à l'instant même que Connally réagit.
Enfin, c'est mon point de vue...

siberian_khatru
Vendredi 5 novembre 2004 à 15h34 #11932 Modification de ce message Citer ce message
"Reçoit la balle et réagit à l'instant même que Connally réagit."

lire plutôt:
Reçoit la balle et réagit à l'instant même que Connally reçoit la balle.

Alex42
Vendredi 5 novembre 2004 à 18h52 #11934 Modification de ce message Citer ce message
J'adore le titre de ce fil :-)

Ceci dit, sans vouloir jouer au prof grincheux, et même si le caractère hénaurme du titre fait rire, est ce que nous n'oublions pas parfois un petit peu le respect dû à un événement au cours duquel un homme a été tué? Somme nous devenus des brutes en passant notre temps à passer et repasser les images de la tête d'un homme qui explose?

Bon, sur le fond : Jackie ne se rappelle même pas être montée sur la capot, et n'a apporté aucun élément nouveau (à ma connaissance) dans sa biographie, publiée après sa mort sur sa demande.

Des types ont monté des théories sur base de ce théorique morceau de cerveau, estimant que celui-ci prouvait un tir de l'avant (oubliant de ce fait pas mal de chose, notamment le vent et le déplacement de la voiture).

Un élément également cité est Jackie disant "I have gor his brains in my hands", et une info non confirmée selon laquelle elle aurait remis un morceau de cerveau à un toubib à Parkland.

sceptik
Vendredi 5 novembre 2004 à 20h06 #11935 Modification de ce message Citer ce message
Alex42 a dit :
"J'adore le titre de ce fil :-)"
--Un joli titre de film d'horreur que même un Peter Jackson de la période Bad Taste et Braindead envierait..! ;o)

"Ceci dit, sans vouloir jouer au prof grincheux, et même si le caractère hénaurme du titre fait rire, est ce que nous n'oublions pas parfois un petit peu le respect dû à un événement au cours duquel un homme a été tué? Somme nous devenus des brutes en passant notre temps à passer et repasser les images de la tête d'un homme qui explose?"
--Il y a du vrai et du discutable dans ce que tu dis.
Je suis d'accord quand tu sous-entends que nous devrions être plus respectueux par rapport à ce qui est arrivé à cet homme.
Personnellement, la 1ère fois que j'ai vu ce film j'ai été très choqué.
Mais je l'ai rapassé tellement de fois pour observer en détail la façon dont ça c'est passé, et compte tenu de toutes les problématiques évoquées à ce sujet au fil...des fils (la réactions des uns et des autres dans la voiture, le mouvement de la tête, le "jet effect", etc...), que j'en suis presque blasé...(et ouais c'est con....)
Celà me fait penser aux gens qui bossent en rapport à la mort (les médecins légistes, les croque-morts,...).
Alex, combien tu paries que si tu bossais dans ce milieu là, au bout d'1 mois tu ne serais pas en train de raconter les pires conneries pour te marrer avec tes collègues ?!!

Bon je vais pas m'étaler sur ce sujet, c'est pas le thème, mais le souci dans ce genre de contexte où l'on décortique de telles images tirées d'un film, c'est qu'on est un peu forcé de voir les choses objectivement, on ne peut pas toujours être là sans arrêt à faire 1 min de silence avant de parler...
Je pense que l'on ne peut pas oublier le côté tragique et atroce de ce qui c'est passé, c'est sous-jacent.

A mon avis, si les chirurgiens arrivent à opérer de graves accidentés, c'est qu'ils mettent leurs états d'âme de côté. Sinon ça ne serait pas possible de tenir.
Enfin c'est mon opinion.

Revenons à nos moutons.........

Alex42
Dimanche 7 novembre 2004 à 13h58 #11942 Modification de ce message Citer ce message
J'aurais du mal à dire le contraire, vu que mon site décortique les images à l'envi :-)

sceptik
Dimanche 7 novembre 2004 à 17h58 #11943 Modification de ce message Citer ce message
"J'aurais du mal à dire le contraire, vu que mon site décortique les images à l'envi :-)"
-- ...et par dessus le marché tu sembles te délecter de celà...! 'spèce de monstre sanguinaire !!!
:0)] p)

Je plaisante, et d'ailleurs je trouve que ton analyse de la théorie de la balle unique faite sur ton site est très fine et objective, ainsi que ton point de vue de "Back and to the the left"...

Je vais même en faire un peu de pub :
[ Lien Web ]
[ Lien Web ]
(pour le chèque on s'arrangera ;0) )

En revanche, j'émets plus de réserves quant à l'implication unique et totale d'Oswald, ne serait-ce que le fait que, comme il a déja ata dit auparavant, il soit aussi doué en tir que moi-même en tricot...

Mais là on s'éloigne un peu de la bouillie de cervelle aux épices.

(inutile de vous fatiguer à râler, j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour jfk, et pour son frère également, que le bon reportage sur France3 il y a 1 semaine m'a fait découvrir)

Alex42
Dimanche 7 novembre 2004 à 21h30 #11944 Modification de ce message Citer ce message
Oswald n'était pas si mauvais en tir que certains voudraient le faire croire.
Ses plus mauvais scores datent d'une époque où il avait sans doute déjà décidé de partir.
Sinon son score était plutôt bon pour un marine.

oswaldiste
Lundi 8 novembre 2004 à 10h47 #11945 Modification de ce message Citer ce message
Si on en arrive à s'accorder sur la balle unique, on a déjà fait un grand pas!
On pourrait donc dire qu'il n'y a bien eu que trois tirs...

Reste maintenant à faire le dernier pas en avant:
- les trois tirs venaient de l'arrière (comme la comission Warren et le HSCA l'ont dit)
- les trois douilles retrouvées au 5ème provenaient bien du MC d'Oswald
- il n'y avait personne derrière la palissade, ou tout du moins personne qui aurait tiré sur le président!

sceptik
Mardi 9 novembre 2004 à 00h43 #11948 Modification de ce message Citer ce message
"Reste maintenant à faire le dernier pas en avant:"

-- ça, Oswaldiste, c'est pas gagné.
Ok pour la balle unique, et pour le mouvement particulier de la tête (bref mouvement en avant de z312 à z313, 'puis' "back and to the left"), mais pour le reste je ne suis pas encore tout à fait convaincu.

2 exemples parmis d'autres qui me laissent perplexe :
1/ Pourquoi le film de Babushka Lady a-t-il était confisqué par des agents alors qu'il pourrait fournir bon nombre de réponses ?
Peut-être parce que ce que l'on y voit va à l'encontre de la version plus tard déclarée comme officielle du tireur unique ?!
Pour continuer dans cette voie, une hypothèse :
peut-être que les agents constatant "back and to the left" sur le film, ce sont ils rendu compte que celà pourrait (conditionnel) dévoiler au grand jour le fait que le tire fatal venait bien du Grassy knoll, là où ils savaient (nous sommes toujours au conditionnel) qu'un tireur était posté et que le film pourrait confirmer ?

2/ ce fil :
[ Lien Web ]
contenant des images d'agents fouillant un espace gazonné au bord de Elm, moins de 10 min après les coups de feu. Dans ces images on voit un agent prendre un objet et le mettre dans sa poche. Il s'agirait d'une balle, peut-être la balle qui a tué jfk (?), si c'est le cas cette agent fait preuve de bien peu de prudence... Et qu'a-t-il fait de cette balle (ou du moins, de cet objet) ?
Vous me direz, qu'est-ce que ça prouve ?
Je ne sais pas, c'est bizarre....

"- les trois tirs venaient de l'arrière (comme la comission Warren et le HSCA l'ont dit)"
-- Soit. Mais que penser alors de témoignages comme celui de James Tague ?
[ Lien Web ]
(panneau en haut à droite, JFK - Essais > Avec James Tague)
D'où il était, il avait un champ de vision global de la scène.
De +, on notera que Tague affirme que ce n'est pas la 1ère balle, sensée être le tir loupé, qui as buté sur le trottoir, y détachant un fragment qui le blessa à la joue...

Il y a encore trop de zones d'ombre pour que je me mette à croire totalement à la théorie du tireur unique du TSBD...

oswaldiste
Mardi 9 novembre 2004 à 14h05 #11949 Modification de ce message Citer ce message
Mais heureusement que tu n'es pas convaincu! et heureusement que tu n'es pas le seul à ne pas être convaincu!
Sinon on avancerait pas! si on était tous d'accord, on s'ennuyerait, il n'y aurait plus de débats contradictoires qui font avancer les choses!

oswaldiste
Mardi 9 novembre 2004 à 14h41 #11950 Modification de ce message Citer ce message
Alors pour en revenir à ce qui te laisse perplexe:
1/ Pourquoi le film de Babushka Lady a-t-il était confisqué par des agents alors qu'il pourrait fournir bon nombre de réponses ?

Là tu vas un peu vite en besogne il me semble! Certes la Babushka Lady existe bien, elle est visible sur le film de Nix.
Mais a t-on identifié cette personne? NON!
Berverly Oliver a déclaré que c'était elle sur l'image, qu'elle était la Babushka Lady. Problème, elle ne l'a pas fait le 22 novembre 63, ni dans les semaines qui ont suivi: elle a fait son "coming out" en 1970!
Soit 8 ans après les faits!

Certes, elle évoque qu'elle a eu peur d'aller parler à la police, qu'elle ne voulait pas finir comme tous ces témoins qui ont fini par mourir (elle dit ça dans le reportage "the men who killed Kennedy").
Problème: comment le soir du 22 novembre pouvait elle savoir que des témoins allaient mourrir dans les mois et les années suivantes??? ça ne tient pas la route...
Et si elle avait si peur, pourquoi sortir au grand jour en 1970? alors que des témoins continuaient à mourrir?

Elle parlait en particulier de Janet Conforto (alias Jada) qui serait morte peu de temps après l'assassinat. Ce point est déjà un mensonge, car Janet Conforto est morte le 10 mai 1980! (soit 10 ans après les déclaration d'Oliver!)
(source: [ Lien Web ])

Ensuite, son histoire ne tient pas la route!
Pour plusieurs raisons:
- personne ne peut venir appuyer le fait qu'elle était présente le 22 sur Dealey Plaza.

- elle prétend avoir filmé avec une Yashica Super-8 : cette caméra n'a été commercialisé qu'en 1967! et aucun prototype n'existait avant 1965 (et d'ailleurs, il faudrait aussi qu'elle explique pourquoi elle aurait été en possession des tous premiers prototypes de ce type de caméra...): voir "the men who killed Kennedy" (docu pro conspiration) pour l'entendre parler de sa Yashica Super-8! ou Crossfire de Jim Marss.

- elle a ensuite nié avoir dit posséder cette caméra (à l'ARRB notamment): elle commence à modifier son histoire, ce qui n'apporte rien de bon...

- elle prétend que l'une des personnes qui lui a confisqué son film était de la CIA et s'était identifié comme tel. La CIA, c'est bien connu, n'a pas le droit d'agir sur le territoire américain (et surtout pas ouvertement!). Une personne de la CIA ne se serait pas identifié comme tel, un membre du complot ne l'aurait pas fait non plus (et n'aurait pas laissé Oliver vivante!)

- elle prétend que Ruby lui a présenté Oswald au Carrousessel deux semaines avant l'assassinat("my friend Lee Oswald of the CIA", ou "Beverly, I'd like you to meet my friend Lee Oswald. He's with the CIA" selon les versions): il est évident qu'une personne trvaillant secrétement pour la CIA se présente en disant qu'elle travaille pour la CIA! Et on passe sur le fait que la logeuse d'Oswald ne l'a pas vu sortir une seule fois le soir...

- Oliver prétend que sa fameuse "copine" Jada (que Beverly considère comme morte alors qu'elle a déménagé...) a été témoin de cette rencontre. Or Jada ne travaillait pas ce soir là (elle n'avait pas travaillé au Caroussel depuis Halloween, soit 3 semaines avant les faits).
De plus, Jada dira à des reporters qu'elle n'avait jamais vu Oswald...

- Elle prétend que l'agent qui lui a confisqué sa caméra était Regis Kennedy. Problème, elle dit qu'on lui a pris sa caméra le lundi. Or Regis Kennedy était à la Nouvelles Orléans!

- De plus, il serait surprenant que les membres d'un complot attendent 3 jours avant de récupérer un film qui pourrait les compromettre...

- Elle prétend avoir parlé à Jada au Caroussel le soir de l'assassinat: Jada ne travaillait pas ce soir là, pas depuis Halloween...

- Elle prétend avoir vu Ferrie au Caroussel, et suffisament de fois pour croire qu'il y travaillait: étonnant que personne ne se souvienne de l'y avoir vu à part elle! (surtout avec ses faux sourcils, on le voyait de loin et on s'en souvenait!)

Ca fait déjà un paquet d'incohérence non?
Bref le film de la Babuschka lady pourrait peut être montré quelque chose, mais malheureusement, cette femme ne s'est pas fait connaître... et ce n'est PAS Berverly Oliver!

oswaldiste
Mardi 9 novembre 2004 à 15h08 #11952 Modification de ce message Citer ce message
Pour plus d'informations, voici deux petits liens:

[ Lien Web ]

[ Lien Web ]

J'ai cherché des leins tentant à prouver qu'il s'agissait bien de Beverly Oliver, et je n'en ai trouvé qu'un:
[ Lien Web ]

Et je le trouve plutôt léger, voici ma réponse à ses 12 arguments:
1 "elle dit qu'elle y était": (c'est un argument ça???)
2 "une certaine ressemblance entre les deux" (oui pourquoi pas...) à partir du film de zapruder
3 "d'autres photos montrent qu'elle ressemblait à la B-Lady": oui s'elles se ressemblaient sur le film de zapruder, sur les autres aussi!
4 "un doc du FBI prouve que la B-Lady existe": oui on ne remet pas ça en cause le fait qu'elle existe, mais rien ne montre dans ce doc que c'est Bverly Oliver.
5 "il nous parle d'un document qui parlerait du film"... pas très clair et ne prouve rien!
6 "elle n'a pas cherché à se mettre en avant": alors soit elle ne cherche pas de pub, soit elle avait besoin de temps pour se mettre dans le rôle... (donc cet argument ne sert à rien...)
7 "Berverly est quelqu'un d'honnête": oui c'est sur, ça c'est une preuve irréfutable lol
8 "vu le destin de ceux qui ont parlé, il est dangereux de se mettre en avant": sauf si on considère que 7 ans c'est suffisant et qu'on ne risque plus rien, et qu'on veut faire parler de soi...
9 "elle a pu désigner l'endroit où était la B-LAdy": là il apporte tout seul la réponse: elle a vu dans life la position!
10 "personne d'autre ne s'est désigné comme la B-Lady": ça ne prouve rien!
11 "personne n'a pu la positionner ailleurs pour le 22 novembre": personne non plus ne peut dire qu'elle était sur Dealey Plaza...
12 "le FBI na jamais dénoncé Oliver ou n'a admis avoir pris possession du film": le FBI n'a pas que ça à faire que de faire des mémos pour toutes les personnes qui s'inventent une histoire!

Bref je ne vois rien là dedans qui réfute les arguments précédemment cités...

oswaldiste
Mardi 9 novembre 2004 à 15h39 #11953 Modification de ce message Citer ce message
Alors, cette fameuse image de Buddy Walthers, J. W. Foster et un "agent".

Ces photos ont été prises à 12h40 (sur les plans larges on voit l'heure sur le toit du TSBD) par Murray et Allen. On peut donc considérer qu'il s'agit là de témoins fiables. Que nous disent-ils?

The Murray and Allen series of pictures indicates interest on the part of the officers at a spot about three feet to the west of the rectangular concrete frame surrounding the manhole. An examination of first generation prints from the original Murray negatives show an area in the turf darker than the surrounding grass. When the question of a "slug in the grass" became a point touted by New Orleans District Attorney Jim Garrison . . . Murray was curious enough to make blow-up prints from some of his negatives. The Murray photo shows no identifiable bullet. When asked 22 years later about his thoughts as to what he was seeing while taking this group of photos, Murray stated, "At the time I was photographing, my honest opinion was that it looked like there had been heel marks, and something like a spiked heel had come out of the dirt and created a little mound of damp earth. I certainly didn't see any bullets or anything". . . . The photos themselves are too inconclusive to be able to tell us what, if anything, was picked up off the ground. (Richard Trask, Pictures of the Pain, pp. 497-498)

In was my understanding that they were looking for either bullets or something like that, fragments of bullets or fragments of something. I didn't see them hold up a bullet and say, "Hey, here's a bullet," because I'm sure I would have photographed it if they picked up something like that. I do recall them talking about a chip in the curb, but don't recall, in fact I know I didn't see a bullet. I know I would have photographed it if they picked a bullet up. But I don't recall them picking up and holding anything up and saying, "We got to keep this for evidence," because I was standing right there with them the whole time. (Richard Trask, Pictures of the Pain, p. 543)

Selon eux, pas de trâce d'une quelconque balles, et pourtant ils étaient juste là!

Que nous dit Walthers?
Dans sa dépostion au bureau du shériff le 22/11, il nous dit qu'il cherchait l'endroit où une balle avait pu ricocher (cf: [ Lien Web ] premier paragraphe).

Que nous dit il dans sa dépostion à la comission Warren?
Mr. LIEBELER. There has also been a story, some sort of story that you were supposed to have found a spent bullet.
Mr. WALTHERS. Yes; that's what the story was in this book, and man, I've never made a statement about finding a spent bullet.

Mr. LIEBELER. And you never found any spent bullet?

Mr. WALTHERS. No; me and Allan Sweatt 2 or 3 days after the assassination did go back down there and make a pretty diligent search in there all up where that bullet might have hit, thinking that maybe the bullet hit the cement and laid down on some of them beams but we looked all up there and everywhere and I never did find one. I never did in all of my life tell anybody I found a bullet other than where it hit.

WC volume 7 page 550

Une petite enquête a été menée par le FBI prouvant qu'il n'y avait rien:
[ Lien Web ]
et encore:
[ Lien Web ]

Foster lui parle de l'endroit où ils ont vu la trâce laissée par une balle qui a ricoché (volume 6 page 252).

Et enfin, James Underwood et Tom Dillard ont pris de photos et fait des films sur cette marque:
[ Lien Web ]

Bref, il n'y a jamais eu de balle intacte à cet endroit....

oswaldiste
Mardi 9 novembre 2004 à 15h59 #11954 Modification de ce message Citer ce message
Concernant James Tague, il semblerait que sa déposition soit trop floue: si je me souviens bien, il ne s'est rendu compte qu'il était blessé qu'une fois la fin des tirs, quand Clyde Haygood lui a fait remarqué (ainsi que Buddy Walthers ensuite).
Cela dit, il ne semble pas se souvenir avec précision de quel tir il s'agit!
En fait, la blessure était tellement mineure (une égratignure en fait...) qu'il a très bien pu ne pas s'en rendre compte sur le moment.
Il aurait ressenti un légère piqure, mais rien de plus.
Quand il a fallu localiser le moment exact, ce fut plus dur!

Tague a été blessé à la joue droite et étant donné sa position, il a donc pu être blessé par n'importe lequel des tirs!

Bon après tout n'est que mon avis.
Pour moi, le troislième tir a touché Kennedy à la tête et venait de l'arrière. Des éclats ont été retrouvé dans la voiture, et le pare brise a été touché. Il est donc peu vraissemblable de croire que cette balle, ou un des éléments de cette balle, ait pu être propulsé à presque 200m de là, touché le trotoir et qu'un morceau de ciment ait pu blesser Tague.

Donc exit la troisième balle...

La deuxième a traversé Kennedy et Connaly, avec une trajectoire descendante et n'a pas pu arriver jusqu'à Tague...

Il ne nous reste que la première balle...

Mais ce n'est que mon humble avis ;)

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Portrait de Lee Oswald Robert Oswald L'affaire Kennedy Thierry Lentz L'Amérique fait appel... Mark Lane Marita, de Castro à Kennedy Marita Lorenz, Ted Schwarz L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...