JFK le dernier témoin
Billie Sol Estes, William Reymond
Prix: 19.00 €
Le plus grand salaud d'Amérique
Anthony Summers
Prix: 21.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Premier tir

Messages 0 à 20 sur 160 [ 0-1-2-3-4-5-6-7 ]

Alex42
Mardi 21 septembre 2004 à 22h42 #11540 Modification de ce message Citer ce message
Un truc pour lequel je suis toujours perplexe est le premier tir.
Ca va dans tous les sens.
J'en suis arrivé au point où je crois que je vais devoir me farcir tous les rémoignages et faire une tabulation.
J'envisage même, sur base de certains éléments du film Zapruder, que la premier tir ait pu survenir avant Z138, c'est dire si je ne suis pas fixé.

oswaldiste
Mardi 21 septembre 2004 à 23h45 #11542 Modification de ce message Citer ce message
Je suis au même point que toi!
Beaucoup de témoin disent que le deuxième et le troisième tirs étaient plus rapprochés que le premier et le second.

Or le second c'est Z223, le troisième Z313.
Donc pour plus de temps, il faudrait que le premier tir soit tiré au plus tard à Z132! Le problème c'est qu'à ce moment là, JFK n'était pas encore sur Elm street...

Alex42
Mercredi 22 septembre 2004 à 11h35 #11543 Modification de ce message Citer ce message
Il y a ça aussi bien sûr, même si on devrait prendre les témoignages avec une dose de critique.

Il y a nottamment le problème de la perception.

Mais il est vrai que intuitivement, notre expérience nous montre plutôt que dans les moments de grande tension, le temps semble plutôt se dilater. A espacement réel égal, les témoins ne devraient ils pas alors justement avoir le souvenir des 2 derniers tirs plus espacés?

Pas clair, pas clair.

Autre chose, Posner cite le cas d'un type qui a raté le scoop du millénaire, puisqu'il avait enregistré les coups de feu, mais que la bande fût accidentellement effacée. Il a témoigné vis-à-vis de Posner qu'il y avaitn bien 3 tirs sur la bande, mais de mémoire je ne sais plus s'il donnait une information sur l'espacement des tirs.

oswaldiste
Mercredi 22 septembre 2004 à 11h47 #11544 Modification de ce message Citer ce message
Tout le monde a parlé de trois tirs... à quelques exceptions prêts:
- de gens qui en ont entendu 6, 7 voire 8 dans un lapse de temps de 5 minutes: ça on peut peut être les écarter
- ceux qui en ont entendu 4, mais ils sont en grandes minorités, ce qui devrait permettre de regarder leurs témoignages à la loupe

Il y a aussi ceux qui en ont entendu moins:
- zapruder: mais lui il était concentré sur son film donc il a pu ne pas en entendre un
- Connaly: il en a entendu deux... mais aussi senti passer 1! ce qui fait trois...

Bref trois tirs c'est à priori la réalité...
Même si une question se pose quand même: deux tirs presque simultanés sont-ils différenciés?
En gros, si deux tirs arrivent dans un lapse de temps très courts (genre 0,5sec) est-ce qu'on en entend bien deux? ou n'y a t-il pas le risque d'en entendre qu'un?
j'ai tendance à penser qu'on en entend deux...

Pour moi il y a eu trois tirs sur Delea Plaza. Et le témoignage d'Hank Norman est clair et précis: ils provenaient de la fenêtre juste au dessus de lui. Il a même entendu le mécanisme du fusil, ses deux collègues (Williams et Jarman), ont témoigné sur le fait qu'il avait dit cela juste au moment des tirs (ce qui exclue une manipulation des services secrets ou du FBI pour lui faire du ça devant la commission Warren).

Trois tirs, de la fenêtre est du 5ème étage...

Après reste à déterminer le timing...

siberian_khatru
Mercredi 22 septembre 2004 à 22h44 #11545 Modification de ce message Citer ce message
"Pour moi il y a eu trois tirs sur Delea Plaza. Et le témoignage d'Hank Norman est clair et précis:"

C'est vrai, il est clair et précis mais ne souvenait jamais de toutes les déclarations et les rapports qu'il avait fait avant de passer à la commission.
Ou a commencé la fusillade déjà pour Mr Norman?:

Mr. McCLOY. Saluting?
Mr. NORMAN. Yes.
Mr. BALL. With which arm?
Mr. NORMAN. I believe it was his right arm, and I can't remember what the exact time was but I know I heard a shot, and then after I heard the shot, well, it seems as though the President, you know, slumped or something
.
. plus loin...
.
Mr. McCLOY. You spoke about seeing the President sort of slump over after the first shot?
Mr. NORMAN. Yes; I believe the first.

"Tout le monde a parlé de trois tirs... à quelques exceptions prêts:
- de gens qui en ont entendu 6, 7 voire 8 dans un lapse de temps de 5 minutes: ça on peut peut être les écarter"

oui surement et on pourrait aussi regarder si le témoin savait faire la différence entre un "backfire" de moto, l'écho d'une détonnation de carabine et de la détonnation proprement dite. Vous pensez que les agents savaient faire la différence eux?

"Il y a aussi ceux qui en ont entendu moins:
- zapruder: mais lui il était concentré sur son film donc il a pu ne pas en entendre un"

lol, ok alors que faire de Willis, Bretzer, Atgens qui arrivent à la conclusion du premier tir entre z190 et z225 et qui avaient tous une caméra dans les mains...

- Connaly: il en a entendu deux... mais aussi senti passer 1! ce qui fait trois..."

hmmm, je ne suis pas très sur de comprendre sur ce passage.

"En gros, si deux tirs arrivent dans un lapse de temps très courts (genre 0,5sec) est-ce qu'on en entend bien deux? ou n'y a t-il pas le risque d'en entendre qu'un?
j'ai tendance à penser qu'on en entend deux..."

Vous devriez demander à Alex, c'est un expert en chasse ;) il s'aura vous répondre très franchement!

"Il y a nottamment le problème de la perception.

Mais il est vrai que intuitivement, notre expérience nous montre plutôt que dans les moments de grande tension, le temps semble plutôt se dilater. "

mouais mais est ce que c'est le cas lorsque l'on pourrait situer le premier tir?? Y avait-il une si grande tension que ça avant le premier tir pour que la plupart des témoins ne se souviennent ou il était situé?

"Après reste à déterminer le timing..."

Comment vous voulez déterminer le timing quand votre conclusion est déjà établie??
Ça ne vous tente pas de faire de la vrai recherche sans que pour autant avoir une conclusion déjà toute tracée??

Je crois que c'est ce qui manque dans les forums que se soit franco ou anglo, y a toujours des gens qui cherchent des éléments pour valider une conclusion et non pas pour en découvrir une, employez le terme que vous voulez conspi ou warrenniste... Ça existe des forums avec de la vrai recherche objective?
Il me semble qu'on tourne en rond tout le temps dans tous les sujets, c'est un peu comme la roche, papier, ciseaux!

oswaldiste
Mercredi 22 septembre 2004 à 22h52 #11546 Modification de ce message Citer ce message
90% des témoins ont entendu 3 tirs, ça me semble être une base fiable non?
C'est donc MA version, je ne peux quand même pas dire l'inverse de ce que je pense non? le but d'un débat s'est d'exposer ses idées...
Si il y en a plus ou moins, merci de nous donner ta thèse...
Je suis prêt à reconnaître mes erreurs, mais jusqu'à maintenant, personne n'a apporté d'arguments vraiment fiable pour plus ou moins de tirs...

"Comment vous voulez déterminer le timing quand votre conclusion est déjà établie??"
Un timing, ça veut dire à quel moment les tirs ont eu lieu. 3 tirs, c'est ma conclusion certes, mais c'est ma conclusion pour le nombre de tir, et ce n'est pas un timing..

Bon je le fais autrement:

Quel est le timing?

(là on pourra pas dire que c'est une affirmation quand même si???)

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 07h58 #11547 Modification de ce message Citer ce message
>> Mais il est vrai que intuitivement, notre expérience nous montre plutôt que dans les moments de grande tension, le temps semble plutôt se dilater. "

> mouais mais est ce que c'est le cas lorsque l'on pourrait situer le premier tir?? Y avait-il une si grande tension que ça avant le premier tir pour que la plupart des témoins ne se souviennent ou il était situé?

Bon, j'explique, parce que tu comprend vite, mais bon...
Or donc, dans mon message, cette phrase se trouve dans le passage où il est question de l'espacement des tirs.
D'où l'explication que intuitivement, les gens auraient peut-être du avoir une impression de plus grand espacement entre le 2eme et le 3eme tir. Un peu comme quand tu as un accident de voiture : tu as l'impression que tout se passe si lentement.

>> "Après reste à déterminer le timing..."

> Comment vous voulez déterminer le timing quand votre conclusion est déjà établie??
Ça ne vous tente pas de faire de la vrai recherche sans que pour autant avoir une conclusion déjà toute tracée??

Ca te tenterais de répondre à la question ou de donner ton opinion?

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 08h04 #11548 Modification de ce message Citer ce message
"Vous devriez demander à Alex, c'est un expert en chasse ;) il s'aura vous répondre très franchement!"

Même si j'avais une réponse, je ne vois pas en quoi celle-ci serait relevante.
On parle ici de perception.
A priori, mon expérience me dit que j'entendrais les deux coups de feu. Deux coups de feu quasi simultanés, ce n'est pas si rare en chasse. Mais par ailleurs, je n'ai jamais chassé dans Dealey Plaza, ni ne me suis trouvé confronté à des échos, ni ne me suis trouvé plongé dans une fusillade meurtrière.
Une personne peut donc entendre deux coups de feu, peut-être une autre personne n'en entendra qu'un seul, je n'en sais strictement rien.

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 08h11 #11549 Modification de ce message Citer ce message
"oui surement et on pourrait aussi regarder si le témoin savait faire la différence entre un "backfire" de moto, l'écho d'une détonnation de carabine et de la détonnation proprement dite. Vous pensez que les agents savaient faire la différence eux?"

A priori, on peut penser que parmi les spectateurs, les personnes suivantes seraient plus aptes à reconnaitre un tir au moment où il survient:
-SS agent
-policiers ou autres membres des forces de l'ordre
-chasseurs
anciens combattants
....bref, toute personne ayant une certaine familiarité avec les armes.

Mais quel est ton point?

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 08h12 #11550 Modification de ce message Citer ce message
"lol, ok alors que faire de Willis, Bretzer, Atgens qui arrivent à la conclusion du premier tir entre z190 et z225 et qui avaient tous une caméra dans les mains..."

Il y a une différence entre un appareil photo et une caméra.

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 08h14 #11551 Modification de ce message Citer ce message
>>"- Connaly: il en a entendu deux... mais aussi senti passer 1! ce qui fait trois..."

>hmmm, je ne suis pas très sur de comprendre sur ce passage."

Connally lui-même dit qu'il n'a pas entendu le tir qui l'a touché.
Il a entendu le 1er tir et a essayé de voir JFK
Ensuite il est touché
Après il entend le tir qui tue JFK.

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 08h22 #11552 Modification de ce message Citer ce message
"Je crois que c'est ce qui manque dans les forums que se soit franco ou anglo, y a toujours des gens qui cherchent des éléments pour valider une conclusion et non pas pour en découvrir une, employez le terme que vous voulez conspi ou warrenniste... Ça existe des forums avec de la vrai recherche objective?"

Puisque tu es, je suppose, toi un pur chercheur sans la moindre idée pré-établie, tu peux peut-être nous expliquer tes conclusions?
Dans une fil précédant, il y a un moment, tu plaçais le 1er tir à z221 si je me souviens bien.
Mais je ne me souviens plus où tu plaçais le second.
Il faut évidemment tenir compte du fait que entre le 1er et le 2eme, Connally a eu le temps de se tourner à droite et d'essayer de voir le Président, ensuite d'essayer de se tourner à gauche, ce qui suppose quand même un laps de temps suffisant (2 secondes au moins?).

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 08h24 #11553 Modification de ce message Citer ce message
Pou résumer mes hésitations pour l'instant, j'ai à un bout Betzner, et à l'autre bout, les gestes de JFK et de Connally juste après z138.

oswaldiste
Jeudi 23 septembre 2004 à 11h03 #11554 Modification de ce message Citer ce message
Moi je dirai que pour résumer, mis à part l'intervention de Siberian qui n'a rien fait avancer du tout (tout en nous reprochant d'être borné quand même alors qu'on n'attend que sa version!!) on a pas appris grand chose.

Pour moi donc, pour résumer, pour le timing il faut remonter du dernier au premier tir!
- le dernier est le plus évident: personne ne viendra contredire que le tir à la tête se situe à Z313 (enfin normalement, mais si quelqu'un à des arguments pour le placer ailleurs, qu'il s'exprime bien sur)
- le deuxième tir se situe vers Z223 (admettons que ce soit entre Z223 et Z230)

Ensuite c'est un peu plus flou.
Comme le faisait remarquer Alex, Connaly entend un premier tir, il se tourne à droite pour voir le président, ne pouvant pas le voir il entame de se retrouner vers la gauche, et c'est là qu'il est touché! Donc entre le tir qui le touche (le deuxième) et le premier on peut compter au moins 1,5sec soit 28 images...
donc le premier tir a eu lieu avant Z195.

Or à ce moment là, la Lincoln est derrière les arbres, donc la cible est hors de vue du tireur.
Il a donc du tirer avant qu'elle soit cachée par les arbres.
A priori ça donne Z160 ou avant soit au moins 3,5 sec entre le premier et le deuxième. Ce qui laisse le temps à Connaly de se rendre compte qu'il y a eu un tir, de réaliser qu'il vient de derrière, et de tenter de se retourner par acquis de conscience...

ATTENTION: il s'agit là d'hypothèse formulée par moi et non d'une certitude et d'un scénario certain et définitif! je pose là mes hypothèses pour que justement on me dise si je me plante quelque part et pourquoi, pour qu'on me dise où sont les failles de mon raisonnement! Merci donc d'intervenir avant tout sur les idées et non pas sur la forme.
(je mets surtout ça pour Siberian, pour qu'il ne mette pas encore un message juste pour dire que j'ai l'air sur de moi, pour critiquer cette attitude, sans faire avancer le débat ;) )

siberian_khatru
Jeudi 23 septembre 2004 à 11h14 #11555 Modification de ce message Citer ce message
"Bon, j'explique, parce que tu comprend vite, mais bon...
Or donc, dans mon message, cette phrase se trouve dans le passage où il est question de l'espacement des tirs."

ah d'accord, désolé! mais je croyais que tu faisais surtout référence au sujet du fil, preuve comme quoi, on tourne toujours en rond.

"Ca te tenterais de répondre à la question ou de donner ton opinion?"

non car il me semble que je l'ai donné mon point de vue sur ce fil par l'entremise du témoignage de Hill:
[ Lien Web ]
Faut-il vraiment batir un scénario de toutes pièces pour répondre à tes questions?

"A priori, on peut penser que parmi les spectateurs, les personnes suivantes seraient plus aptes à reconnaitre un tir au moment où il survient:
-SS agent
-policiers ou autres membres des forces de l'ordre
-chasseurs
anciens combattants
....bref, toute personne ayant une certaine familiarité avec les armes.

Mais quel est ton point?"

Bon je vais t'expliquer car tu comprends trop vite!
....bref, toute personne ayant une certaine familiarité avec les armes.
Et voilà tu as répondu!

"Il y a une différence entre un appareil photo et une caméra."

Une caméra, ça se place devant les yeux, pas sur les oreilles!! lol
sans blague, tu crois vraiment qu'on devrais débattre de cet argument?
Dans l'énervement, Zapruder n'aurait pas entendu le premier coup de feu?
Même Bowers avec tous les bruits environnant a entendu la première détonation et il était complètement à l'opposé.

"Connally lui-même dit qu'il n'a pas entendu le tir qui l'a touché.
Il a entendu le 1er tir et a essayé de voir JFK
Ensuite il est touché
Après il entend le tir qui tue JFK."

Il y a plein de chose que Connally a dit, d'ailleur tu mentionnais sur un autre fil que Connally estimait le premier tir 200 pieds à partir du coin de Elm, donc tout près du "underpass". De plus, tu sais très bien qu'il disait à la commission qu'il était bien droit quand il a été touché.
Sans compter qu'à sa première déclaration devant les caméras à l'hopital, il mentionnait s'être tourné vers sa gauche au premier coup de feu et il a vu Kennedy s'effondrer. Tout une contradiction ici!

"Puisque tu es, je suppose, toi un pur chercheur sans la moindre idée pré-établie, tu peux peut-être nous expliquer tes conclusions?"

Je suis loin d'être un chercheur mais peut-on parier que tes idées la dessus (ou conclusions) sont beaucoup plus préconçus que les miennes!?
Mes conclusion comme tu dis, tu devrais les savoir à partir du fil plus haut!
Est ce important de tirer une scénario complet?

"Il faut évidemment tenir compte du fait que entre le 1er et le 2eme, Connally a eu le temps de se tourner à droite et d'essayer de voir le Président, ensuite d'essayer de se tourner à gauche, ce qui suppose quand même un laps de temps suffisant (2 secondes au moins?)."

Faut-il vraiment tenir compte de ce détail?
Voir plus haut...
Et au cas ça t'intéresserais car je prévois bien que tu vas me poser la question:
[ Lien Web ]
WBAP Dallas à 29:08
Même la commission n'a même pas osé aborder cette déclaration hyper-contradictoire!
Bref, surement que méchant Boris pourra nous éclairer la dessus car Connally a surement contredit son témoignage de l'hopital après ce petit feuilleton télévisé.

"Pou résumer mes hésitations pour l'instant, j'ai à un bout Betzner, et à l'autre bout, les gestes de JFK et de Connally juste après z138."

Et on revient au début...

"Moi je dirai que pour résumer, mis à part l'intervention de Siberian qui n'a rien fait avancer du tout"

Ah oui?? pourtant, dans beaucoup d'autres fils, je sorts plein de citations et de liens... et vous qu'est ce que vous sortez??
Rien à part qu'un débat d'idée préconçues!
Que du blabla en apportant Norman comme témoin sans aucune citation et aucun lien et pourtant, lui aussi place le premier tir quand Kennedy s'effrondre... Et qui a sorti encore la petite citation??

"»je mets surtout ça pour Siberian, pour qu'il ne mette pas encore un message juste pour dire que j'ai l'air sur de moi, pour critiquer cette attitude, sans faire avancer le débat ;)"

Conclusion de ce fil, un tas d'idées préconçues!
Et j'ajouterais que pour moi, ce n'est pas important d'avoir un scénario précis contrairement à vous!

siberian_khatru
Jeudi 23 septembre 2004 à 12h00 #11556 Modification de ce message Citer ce message
En revoyant la fin de mon texte, je ne voulais pas dire qu'il était absolument important d'apporter des citations mais plutôt de faire correspondre les dires d'un témoin avec ce qu'on avance et aussi en tenant compte du reste de sa déclaration comme dans l'exemple de Norman qui décrit exactement la position du premier tir.
D'un côté si sa déclaration aurait été lu au complet, on aurait remarqué que justement, Norman indiquait l'endroit du premier tir et je penses qu'il y a un gros rapport avec le sujet de ce fil.
Enfin, espérant que ce petit passage saura atténuer la frustration intense de M Oswaldiste envers ma petite personne...

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 13h19 #11557 Modification de ce message Citer ce message
"non car il me semble que je l'ai donné mon point de vue sur ce fil par l'entremise du témoignage de Hill:
[ Lien Web ]
Faut-il vraiment batir un scénario de toutes pièces pour répondre à tes questions?"

Je me rend compte que j'aurais mieux fait de me placer dans la suite de ce fil là. Autant pour moi.
Mon message initial était plus une marque de frustration que d'autre chose : des informations partielles déjà lues, on dirait qu'il y a des éléments et des témoignages pour appuyer n'importe quel moment.

"De plus, tu sais très bien qu'il disait à la commission qu'il était bien droit quand il a été touché."

Est ce que tu comprend bien droit comme bien droit et pas tourné? Moi je le comprend comme l'opposé de penché.

"Sans compter qu'à sa première déclaration devant les caméras à l'hopital, il mentionnait s'être tourné vers sa gauche au premier coup de feu et il a vu Kennedy s'effondrer. Tout une contradiction ici!"

Je me souviens avoir lu ce témoignage.
[ Lien Web ]
Etant donné que Connally a répété la même chose toute sa vie, je ne suis pas certain qu'il y ait contradiction ici.
J'explique.
Le premier témoignage en question est pris sur son lit d'hopital. C'est extrêmement bref.
[ Lien Web ]
"We heard a shot. I turned to my left -- I was sitting in the jump seat -- I turned to my left to look in the back seat. The President was slumped.
Ah, he had said nothing. Almost simultaneously, as I turned, I was hit,and I knew I'd been hit badly."
(note : j'ai choisi la transcription du fichier sonore plutôt que les citations).
"Nous avons entendu un tir. Je me suis tourné vers ma gauche -- J'étais assis dans le strapontin -- Je me suis tourné à gauche pour ragarder dans le siège arrière. Le président était tassé sur lui-même.
Ah, il n'avait rien dit. Presque simultanément, alors que je me tournais, j'ai été touché et j'ai su que j'avais été salement touché."

Y a-t-il contradiction avec son témoignage tel qu'il l'a ensuite répété toute sa vie?
Pas nécessairement.
QU'est-il en train de décrire? Le moment où il a été touché.
Il pas en train de faire un témoignage complet. Il omet donc le fait qu'il s'est tourné d'abord vers la droite.
Ensuite il dit que le président s'était écroulé.
Mais il ne dit pas qu'il l'a vu.
Il est en fait en train de décrire la scène en utilisant ce que son épouse a vu et lui a sans doute déjà raconté.
A l'appui de ceci, la première phrase : NOUS avons entendu un tir. "Nous avons", pas "j'ai".
Il est donc en train de décrire cette scène, et le moment où il a été touché, en complétant ce que lui-même a pu constater par ce que son épouse lui a raconté.
Or, Mme Connally était persuadée d'avoir entendu le 1er tir et d'avoir tout de suite vu le Président y réagir.
Par la suite, lors de ses témoignages, le Gouverneur aura bien soin tout d'abord de décrire l'entièreté de la scène avec précision, et ensuite de ne témoigner que de ce qu'il a vu personnellement, et non pas de ce que "NOUS" a vu ou entendu.

"Et j'ajouterais que pour moi, ce n'est pas important d'avoir un scénario précis contrairement à vous!"

Pas d'accord du tout effectivement.
Pour ce qui me concerne, la SEULE chose qui puisse fonder l'idée d'un complot, c'est des éléments matériels.
Un élément matériel est, par exemple, le moment des tirs et la détermination d'un délai, entre deux tirs, inférieur au minimum possible pour tirer avec le Carcano.
Et tu le sais très bien, puisque tu sembles (mais ce n'est pas clair) induire un tir en z221 et en z123 et quelque chose, ce qui impliquerait des tirs trop rapproché, donc plus d'un tireur.
Bref, si le scénario précis n'est pas absolument indispensable, pouvoir déterminer avec précision le moment des tirs sert à porter un jugement sur l'hypothèse de la multiplicité de tireurs.

oswaldiste
Jeudi 23 septembre 2004 à 14h04 #11558 Modification de ce message Citer ce message
A mon tour également de m'excuser du coup: j'avais complétement zapper ce fil où effectivement tu donnais ta vision des choses (c'est d'autant plus inadmissible de ma part vu que j'y ai participé).

Toutes mes confuses, comme disait l'autre...

Moi j'aimerais revenir sur un point: le témoignage d'Hank Norman.
Il a dit au FBI, le 26 novembre:
"He stated that about the time the car in which the President was riding turned on to Elm Street, he heard a shot."
C'est donc au moment du tournant, pas peu après (ce qui serait moins précis). Là c'est relativement précis!

On peut par contre effectivement remettre en cause les témoignages retranscris par le FBI qui a fait des raccourcis et des interprétations douteuses sur plus d'un témoignage.
D'ailleurs dans son témoignage à la commission Warren, Norman dira qu'il y a une erreur dans sa déposition avec le FBI, mais cela porte sur le fait qu'il se soit penché par la fenêtre pour regarder au dessus de lui: le FBI a mis ça dans sa déclaration ("He further stated at that time he stuck his head from the window and looked upward toward the roof") ce qu'il a démenti à la commission.
Néanmoins, il ne reviendra pas sur le moment du premier tir. On peut donc considérer qu'il a entendu ce premier tir à ce moment là.

Mais les trois qui étaient au fenêtre ont dit la même chose: un tir, puis deux plus rapprochés...

On en revient à ce point en fait...

Alex42
Jeudi 23 septembre 2004 à 14h57 #11559 Modification de ce message Citer ce message
Même truc pour moi : dans un autre forum, tout d'un coup quelqu'un cite un témoin (en l'interprétant mal, mais c'est une autre histoire) qui dit que le premier tir a eu lieu quand la voiture était presque en ligne.
Ce qui voudrait dire, encore pendant le tournant.

Et j'ai soudain cliqué là-dessus parce que je me souvenais que en visionnant le Z-film et en essayant de "voir" ce que décrivent les divers auteurs, je n'avais pas été vraiment satisfait d'aucune description, mais que par contre les gestes de JFK et Connally dès les premières images relevantes (z138?) paraissaient indiquer un événement vers cet instant là.

Nicolas Bernard
Jeudi 23 septembre 2004 à 20h28 #11560 Modification de ce message Citer ce message
Sincèrement, je crois que vous perdez tous votre temps.

En premier lieu, vous ignorez combien de coups de feu ont été tirés. Décréter arbitrairement qu'il y en a eu trois, pour ensuite faire coller les faits connus (en réalité : les témoignages) à cette idée fait préexister la conclusion à l'analyse.

En deuxième lieu, il n'existe, à l'exception d'une bande audio controversée, aucun élément sonore ou photographié permettant de déterminer l'instant où le premier coup de feu a été tiré. En l'occurrence, vous ne pourrez avoir recours qu'aux témoignages.

En troisième lieu, il me paraît extrémement difficile de retirer quoi que ce soit des témoignages, sur ce point. D'abord, il faudrait savoir quelle version retenir - et l'on sait qu'elles varient selon le témoin et selon l'époque. En outre, tous ces spectateurs vivaient là leur premier attentat présidentiel, tous ont été pris par surprise, et rares, très rares sont ceux à avoir immédiatement compris (encore qu'on ne saura jamais s'ils n'ont, précisément, pas non plus été victimes d'une confusion). A vouloir étudier les différentes versions, vous vous acheminez vers un bourbier de spéculations contradictoires.

En troisième lieu, si une conclusion (favorable ou non à la thèse du tireur solitaire) devait être formulée, elle négligerait le fait que Dealey Plaza est un piège acoustique. A ce qu'on m'a dit, la superficie de la zone est très peu étendue, en tout cas bien moins que ne le montrent les images, assez trompeuses (voir par exemple le site de Pierre Nau pour s'en convaincre). Il est donc facile de confondre la provenance et le nombre des coups de feu tirés. Ajoutons qu'Oliver Stone a opéré une reconstitution de l'attentat avec divers snipers, à l'occasion du tournage de "JFK" en 1991 : les témoins n'ont pas toujours été très fiables quant à l'origine géographique et la durée de la fusillade.

Enfin, la conclusion en question ne reposerait pas sur du factuel, mais une *interprétation* des témoignages. Et j'ai lu suffisamment les polémiques des newsgroups et de JFKResearch pour savoir qu'à une interprétation d'image, de son, de témoignage répond toujours une contre-interprétation qui renvoie les adversaires dos à dos.

Ne perdez pas votre temps dans de vaines recherches de détail qui, si elles devaient miraculeusement aboutir, n'emporteraient pas nécessairement l'adhésion. Il existe quantité de sujets beaucoup plus pertinents susceptibles de prouver l'existence d'un complot.

L'empreinte de Malcolm Wallace, par exemple.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: La victoire de Kennedy Th. White JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton Mort d'un président William Manchester De Dallas à Montréal Maurice Philipps John F. Kennedy Claude Moisy Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...