American Death Trip
James Ellroy
Prix: 21.00 €
Les femmes Kennedy
Laurence Leamer
Prix: 7.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Question "Balle magique"

Messages 0 à 20 sur 37 [ 0-1 ]

oswaldiste
Samedi 28 août 2004 à 15h34 #11147 Modification de ce message Citer ce message
J'ai une petite question en fait concernant les blessures de Kennedy et Connaly.

Admettons que la fameuse théorie de la "balle magique" soit une abération. Ainsi, les 7 blessures auraient été causées par au moins deux balles.

Dans ce cas, quel serait le scénario et la trajectoire de la, ou les balles qui auraient blessé Connaly?
La balle est pourtant bien rentré dans le dos pour ressortir au niveau des côtes. Comment une balle aurait elle pu rentrer dans le dos de Connaly sans blesser auparavant Kennedy?
Connaly était pourtant devant Kennedy, un peu rabaissé, et sur la gauche de Kennedy? comment un deuxième tireur du TSBD aurait pu le toucher en évitant Kennedy? on se retrouve avec une autre balle magique là quand même! Cette balle aurait évité Kennedy pour aller toucher Connaly?

De même, cette balle ne peut pas venir de devant! Car on a du mal à imaginer que la balle soit parti de devant Connaly, arrive à son niveau, le dépasse, se ravise, fait demi tour, le frappe dans le dos... c'est plus une balle magique, c'est une balle extraterrestre là!!!

Alors mis à part le scénario de la "balle magique pas si magique que ça", thèse validée par le FAA et la reconstitution faite par Dale Myers en 3D, quel scénario tient la route?

Je dois dire que pour l'instant, faute de mieux je crois à la balle magique. Et les débats quant à la validité de cette théorie ne m'ont pas fait changer d'avis: chaque camp avance des arguments valable. Sauf que les détracteurs n'ont pas avancé de scénario qui tienne la route. Enfin à ma connaissance bien sur...

J'attends vos lumières!!

merci à tous ;)

Personne
Samedi 28 août 2004 à 22h26 #11150 Modification de ce message Citer ce message
Hu mhum sois patient les réponses vont venir bientôt...
A+

hmoderne
Dimanche 29 août 2004 à 15h14 #11151 Modification de ce message Citer ce message
Salut
tu pars du principe que le deuxième tireur était forcément au TSBD.
a priori il y en avait d'autres sur place : celui du Dal-Tex (e,tre autres) a très bien pu tirer sur Connally.
à plus.

Aelfwine
Dimanche 29 août 2004 à 17h02 #11157 Modification de ce message Citer ce message
>tu pars du principe que le deuxième tireur était
>forcément au TSBD.
>a priori il y en avait d'autres sur place

A priori ??? Il vaudrait mieux le prouver plutôt que l'avancer "a priori", non ?
Jusqu'ici, un seul tireur est prouvé, celui du TSBD.
Le Dal-Tex ? Spéculation absolue, avancée par des auteurs comme Jim Marrs dans leur quête d'un tir croisé à tout prix.

Amicalement,

Aelfwine

Teigne warreniste
Dimanche 29 août 2004 à 18h01 #11160 Modification de ce message Citer ce message
Pourquoi faire ça simple quand on peut faire ça compliqué...

oswaldiste
Dimanche 29 août 2004 à 21h53 #11163 Modification de ce message Citer ce message
Je ne pars pas du principe qu'il n'y avait qu'un tireur au TSBD. Je dis juste qu'étant donné les blessures de Connaly, la balle venait de derrière. Je ne pense pas que quelqu'un remette ça en cause...
Et à partir de là, il faut trouver une éventuelle autre solution... Or de derrière, Kennedy bloquait le passage pour une balle sur Connaly... Même du Dal Tex je ne crois pas qu'une balle ait pu le toucher sans passer avant au travers de Kennedy. Quant à cet éventuel tireur, cette hypothèse provient d'une photo où encore une fois on nous fait apparaître un tireur. Bon sur cette photo, moi je vois une tâche blanche c'est tout... Et il y avait une personne juste au dessus, qui ne semble pas bouger! étonnant si un tireur avait agit juste en dessous de lui non?

hmoderne
Dimanche 29 août 2004 à 22h48 #11166 Modification de ce message Citer ce message
"a priori" si les preuves étaient dispo sur le marché, la solution serait évidente...
néanmoins, sans aucune référence à Jim Marrs, une photo montre une personne sous l'escalier du Dal-Tex, non pas une tâche blanche.
sinon que penser du mm-carré que représente le "badge man" sur la photo de Moorman ?
pour info, dans une émission, l'agrandissement de cette photo faisait apparaître David Ferrie...
à suivre

oswaldiste
Dimanche 29 août 2004 à 22h59 #11169 Modification de ce message Citer ce message
Si tu as une photo nette du "tireur" du Dal Tex, je suis preneur. Je n'ai à ma disposition que la photo que Groden met en avant dans "The killing of a president", celle d'Altgens.
Et sur cette photo, et bien moi je vois pas distinctement une personne...

Concernant le fameux "badge man", il s'agissait d'une personne qui était là pour mieux voir. C'était le mec d'un couple d'afros américains qui étaient sur le banc juste derrière... il s'est avancé au moment du passage du convoi.. et puis s'il s'agissait d'un tireur, il aurait pas laissé une bouteille de coca quand même! alors qu'un mec qui mangeait là, ça fait plus crédible quand même...
Sitzman a confirmé tout cela (et à ma connaissance, elle ne fait pas partie de la CIA, ni de la mafia... enfin je peux me tromper ;) )

oswaldiste
Dimanche 29 août 2004 à 22h59 #11170 Modification de ce message Citer ce message
Si tu as une photo nette du "tireur" du Dal Tex, je suis preneur. Je n'ai à ma disposition que la photo que Groden met en avant dans "The killing of a president", celle d'Altgens.
Et sur cette photo, et bien moi je vois pas distinctement une personne...

Concernant le fameux "badge man", il s'agissait d'une personne qui était là pour mieux voir. C'était le mec d'un couple d'afros américains qui étaient sur le banc juste derrière... il s'est avancé au moment du passage du convoi.. et puis s'il s'agissait d'un tireur, il aurait pas laissé une bouteille de coca quand même! alors qu'un mec qui mangeait là, ça fait plus crédible quand même...
Sitzman a confirmé tout cela (et à ma connaissance, elle ne fait pas partie de la CIA, ni de la mafia... enfin je peux me tromper ;) )

hmoderne
Mardi 31 août 2004 à 14h42 #11208 Modification de ce message Citer ce message
Hello, c'est bien la photo d'Altgens à laquelle je faisais référence, j'ai vérifié dans le Groden.
on voit bien une tache blanche, mais également distinctement un avant-bras.
à plus.

Teigne warreniste
Mardi 31 août 2004 à 15h47 #11212 Modification de ce message Citer ce message
"Badgeman", c'est de l'histoire passée, même un de ses co-créateur, Garry Mack, ne défend plus son existence... Cette "créature" semble tout droit sorti des livres de psycho. Une phéno genre "taches d'encre" sur du papier. Si "Badgeman" avait réellement existé, pour son profil n'apparait-il pas sur d'autres photos/films prises du Grassy Knoll, mais juste sur les aggrandissments d'une photo polaroïd de mauvaise qualité...

Teigne warreniste
Mardi 31 août 2004 à 15h50 #11213 Modification de ce message Citer ce message
Le message précédent aurait du se lire:

"Badgeman", c'est de l'histoire passée, même un de ses co-créateur, Garry Mack, ne défend plus son existence... Cette "créature" semble tout droit sortie des livres de psycho. Une phéno genre "taches d'encre" sur du papier. Si "Badgeman" avait réellement existé, pourquoi son profil n'apparait-il pas sur d'autres photos ou films pris du Grassy Knoll, mais juste sur les aggrandissements d'une photo polaroïd de mauvaise qualité...

oswaldiste
Mardi 31 août 2004 à 22h49 #11225 Modification de ce message Citer ce message
Cela dit il faut quand même dire qu'il y avait quelqu'un à cet endroit pendant le passage de Kennedy. Et il a laissé un indice: une bouteille de coca!
c'est peut être l'arme du crime?
(certains pensent qu'un parapluie a fait le coup, pourquoi pas une bouteille de coca?)

Bon ok je me moque, mais tout ça pour dire qu'effectivement, pour moi le "badgeman" n'est plus une énigme...

LHOlatuer
Jeudi 2 septembre 2004 à 04h05 #11246 Modification de ce message Citer ce message
Badgeman est david ferrie pour les uns, tippit lui même pour d'autres! badgeman est une preuve photographique. rien qu'un preuve photographique. comprendre par là... oh non! ils vont encore me sortir l'histoire des photos truquées!

on parle d'un tireur dans l'une des fenètres du sixième étage du TSDB de l'autre côté ou oswald se tenait... pour le daltex, j'ai lu à propos d'un rapport balistique, un des trous pointe vers le daltex. un autre pointe quelques mètres au dessus de la bibliothèque remarquez.

on a parlé en france de balle magique alors que les américains disent pristine bullet (balle intacte) les chercheurs les plus modernes ont décidé de ne PLUS DIRE pristine bullet. en effet, la balle est légèrement aplatie comme si on avait marché dessus, réaction normale d'une balle à coeur en plomb dense et mou avec un chemise de métal dur qui traverse un pack de gélatine (reproduisant la densité du corps humain). cette balle n'est donc pas intacte, elle a traversé au moins un corps. qu'elle ait brisé un os sans s'aplatir n'est pas surprenant (le novice en balistique croira le contraire, imaginant que la balle est en plomb mou et qu'elle s'écrase contre l'os, mais non, une convention datant de 1900 interdit les balles en plomb pour la guerre, cela fait des blessures atroces, inhumaines car ça explose dans tous les sens, et ça tue, alors qu'une balle chemisée en métal dur à fort pouvoir pénétrant est en accord avec les conventions de la guerre moderne: elle blesse avec saignement abondant, plus souvent qu'elle ne tue. elle oblige à mobiliser un voire deux soldats pour en aider un troisième.

en plus on a pesé les grains de plombs retrouvés dans le parcours (crâne à kennedy et poignet à connaly) en faisant le compte, les quelques grains (du corps de plomb) qui manquent à la mal nommée 'balle intacte' se retrouvent dans le poignet à connaly

argh j'ai cité aucune source.... je vais me faire gronder!!!

oswaldiste
Jeudi 2 septembre 2004 à 09h02 #11248 Modification de ce message Citer ce message
C'est pas tant le manque de source qui est grave... mais déjà on ne dit pas "le poigné à connaly" mais le poigné DE connaly!

Et on ne dit pas que la balle a traversé le "crâne à Kennedy et le poigné de connaly" mais que la balle a traversé "le cou de Kennedy, le torse de connaly et le poigné pour finir par se loger dans sa cuisse" ;)

frantz
Jeudi 2 septembre 2004 à 15h59 #11249 Modification de ce message Citer ce message
Bonjour à tous....
Je suis ce dossier depuis le tout premier jour et je m'intéresse donc beaucoup aux différents points de vue exprimés ici.

De fait, l'affaire JFK peut être étudiée sous plusieurs angles: dossier criminel (qui a tué? Pourquoi?..), mais aussi analyse sociologique et psychologique (fondement des opinions ou "croyances" des uns et des autres), voire journalistique (rôle et attitude des mass media dans la diffusion des informations..).

Si c'est 3 aspects m'intéressent à divers titres, j'interviens dans ce forum uniquement sur le premier, le dossier criminel.

La présence d'un couple afro-américain est depuis qq temps régulièrement avancé pour expliquer certains détails troublants relevés par quelques critiques, notamment:

-Black Dog man, qui serait en fait simplement l'homme noir en question

-la fumée vue par certains sur le Knoll s'expliquerait par "l'explosion" (sic) de cette bouteille sur le sol

-idem pour les détonations venant du knoll, qui ne seraient en fait que le bruit de cette bouteille se fracassant par terre


Notons d'abord que, sur ce point, les défenseurs de la Théorie "oswald l'a fait" utilisent le même type d'arguments que ceux qu'ils reprochent habituellement aux critiques d'utiliser: il n'existe en effet A CE JOUR aucune preuve définitive, crédible et irréfutable de la présence de ce couple sur le knoll, hormis quelques témoignages visuels...comme il en existe concernant la présence, et les actions de plusieurs personnes habillées en policiers à ce même endroit (témoignages d'ailleurs bcp plus nombreux dans ce 2ième cas).

Deux poids, 2 mesures? Peut-être illustration de la difficulté à rester réellement objectif sur ce dossier...

Je suis personnellement TRES sceptique quant à la possibilité que la chute d'une bouteille de coca (contenance 25 cl..lorsque elle est pleine..) derrière un mur de béton, au beau milieu d'une parade automobile accompagnée de motards et des cris de la foule puisse expliquer à elle seule les réactions et les témoignages des témoins présents sur Dealey Plazza ce jour là.
Quant à la "fumée", quelqu' en soit la cause, je doute que la bouteille y soit pour quelque chose. Faites donc l'expérience chez vous, en lachant une bouteille (entamée, par ailleurs..) sur le sol

-autre question aux défenseurs de la théorie officielle: OU SONT PASSE CES TEMOINS CAPITAUX, dont le seul témoignage pourrait réduire à néant une fois pour toutes les 'élucubrations" sur un éventuel complot ayant placé un tireur embusqué sur le knoll? Il n'y a que 3 explications possibles:

-ils n'ont jamais existé que dans certains esprits immaginatifs (pas impossible bien sûr,mais il s'agirait dans ce cas d'une hallucination collective partagée par plusieurs personnes situées en des endroits différents)

-ils n'ont pas souhaité témoigner (mais pourquoi?..par ailleurs, la loi permet de réquisitionner les témoins, qu'ils le veuillent ou non) et se cachent depuis...41 ans

-ils ont été empêchés de témoigner (mais pourquoi, si leur témoignage devait confirmer la thèse officielle?..) peut être "définitivement

-ils se sont échappés dans la panique : toujours possible, bien que très peu probable, compte tenu des réactions de la foule immédiatement après les cous de feu et de la présence , documentée, de nombreux policiers sur le knoll.
Par ailleurs, en admettant qu'ils aient réussi à le faire effectivement, pourquoi ne pas avoir a posteriori contacté les forces de l'ordre comme l'ont fait durant de nombreux mois (voire années, pour certains..) suivant l'assassinat un nombre important de témoins ayant assité aux évènements?

Une partie importante de mes recherches se concentre sur l'analyse exhaustive des documents photographiques relatifs à l'assassinat, notamment les clichés pris ce jour là à Dealey Plazza.
Bien que ces travaux ne soit pas entièrement complétés à ce jour (j'en suis aux phases de recoupement et de validation)j'en suis arrivé aux conclusions (provisoires) suivantes:

-deux personnes de type afro-américain semblent bien présentes sur certains clichés au moment de l'assassinat, derrière le mur de béton.
Ceci nous renvoie donc aux questions soulevées plus haut quant à l'absence de leur témoignage dans les documents officiels

-la présence d'un autre tireur et de son équipe dans un immeuble surplombant Dealey Plazza semble avérée par l'analyse photographique

N'étant pas personnellemnt un expert en photographie, et compte tenu du caractère sensible de ces travaux, je préfère rester prudent et ne pas céder à un effet d'annonce spectaculaire. Je suis en contact régulier avec qq chercheurs sérieux afin de valider ou le cas échéant invalider mes dernières analyses.

je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites éventuelles

Pour finir, un compliment: ce site contrairement à ce qui se passe souvent aux Etats Unis, est modéré et courtois.Pourvu que celà dure...

oswaldiste
Jeudi 2 septembre 2004 à 23h33 #11251 Modification de ce message Citer ce message
Je pense également comme toi: il y avait bien un couple afro-américain (on est en france on peut parler de blacks ou pas?) derrière le muret.

Pourquoi ne se sont-ils jamais fait connaître?
On peut émettre des hypothèses...:
- ils ont eu peur car ils étaient des témoins capitaux, et on connait la légende des témoins capitaux qui disparaissent
- ils sont noirs et à Dallas en 1963, les noirs n'étaient pas bien vu auprès de la police (plusieurs policiers étaient membres du Klan ou des Minutemen...)...

Et pourquoi ne pas parler maintenant?
- car il est un peu tard, ils passeraient pour des mythomanes
- ils sont peut être morts depuis le temps...

Quoiqu'il en soit ils étaient là.
Par contre je ne suis pas d'accord quant au bruit de la bouteille qui éclate: ce n'est pas le bruit de "coups de feu" dont beaucoup de témoins ont parlé.
Les témoins ont bien entendu des coups de feu venant du tertre herbeux, et certains ont mentionné plus tard le bruit de la bouteille comme étant un bruit distinct et différent.
Alors pourquoi des bruits venant du tertre? et bien par simple effet d'écho dans la caisse de résonnance que représente Delea Plaza...

Par contre je suis preneur de preuves quant à un autre témoin sur un autre immeuble ;)

Alex42
Vendredi 3 septembre 2004 à 09h37 #11252 Modification de ce message Citer ce message
C'est effectivement la première fois que j'entend parler de l'assimilation d'un bruit de bouteille cassée avec des bruits de coup de feu.

Pour ce qui concerne les témoins qui ne se seraient pas fait connaitre : un témoin peut avoir de multiples raisons. Ainsi, un témoin du meurtre de Tippit a été laissé tranquille par la police (il faut dire qu'ils avaient déjà tellement de témoins) parce que au moment où il a vu passer Ozzie, il était...chez sa maitresse, et préférait donc rester anonyme :-) (ce cas est cité par Posner)

Il y a aussi le cas du témoin qui ne s'est pas fait connaitre tout simplement parce qu'il n'a aucune idée de l'importance de son témoignage : exemple, l'homme au parapluie, Witt, qui n'avait aucune idée, jusqu'au lancement de l'enquête du HSCA, qu'il était devenu une partie de la légende de Dealey Plaza ;-)

oswaldiste
Vendredi 3 septembre 2004 à 11h30 #11253 Modification de ce message Citer ce message
Sur Delea Plaza, bon nombre de témoins ne se sont jamais fait connaître:
- l'homme au transistor (ou au talkie walkie selon certain)
- les deux personnes qui étaient aux côtés d'Emmet Hudson sur les marches en dessous de la palissade...
et bien d'autres!

Il y avait des centaines de personnes à cet endroit et je n'ai trouvé la trace que de 220 témoignages environ...
Bref ce couple n'est pas le seul!
Cela dit ils n'ont peut être (surement) rien vu de particulier et ne se sont donc pas manifester...

arreizh
Vendredi 3 septembre 2004 à 16h16 #11254 Modification de ce message Citer ce message
Je viens de voir que tu dis ceci sur la "balle magique":
"Je ne pars pas du principe qu'il n'y avait qu'un tireur au TSBD. Je dis juste qu'étant donné les blessures de Connaly, la balle venait de derrière. Je ne pense pas que quelqu'un remette ça en cause...
Et à partir de là, il faut trouver une éventuelle autre solution... Or de derrière, Kennedy bloquait le passage pour une balle sur Connaly..."
Et bien désolé de te le dire mais c'est un jeune d'enfant (pour un "bon" tireur) de toucher Connaly sans toucher avant Kennedy. il faut simplemment avoir un point de tir assez haut ( un immeuble) et c'est dans la poche car quand regarde le flim fait à Dallas le jour de l'assassinat, on voit Kennedy une fois toucher à la gorge, se pencher vers Jakie et alors le dos Connaly n'est plus couvert par Kennedy laissant ainsi le champ libre pour le passage d'une balle.
laisse moi te dire aussi que je ne comprends pas comment on peut croire à la théorie de la "balle magique", car il est très clair qu'il y a eu complot et que plusieurs tireur était impliqué. Maintenant reste à savoir qui était derrière, car ou était les tireurs combien il y en avait tout ça n'a pas "d'importance", par rapport à POURQUOI?