Kennedy une vie comme aucune autre
Geoffrey Perret
Prix: 18.95 €
John F. Kennedy
Pierre-Henri Verlhac, Yann-Brice Dherbier
Prix: 37.95 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Probleme de logique

13 messages

yh
Vendredi 13 août 2004 à 17h00 #11047 Modification de ce message Citer ce message
Bonjour,
si l'on admet la these du complot et celle de la participation de lho au meurtre,j'ai un pb de logique que vous pourrez sans doute eclaircir.

lorsque lho est recruté au depot de livres ,on ne connaissait pas encore le parcours presidentiel,me semble t'il.donc pb si on parle de complot et d'implication de lho.
si l'on connaissait le parcours et que lho est impliqué dans un complot,c'est donc que mme paine(qui lui a trouvé le boulot) est aussi impliquee?

merci de vos eclaircissements.


oswaldiste
Dimanche 15 août 2004 à 14h11 #11051 Modification de ce message Citer ce message
Effectivement, on peut quand même se poser des petites questions concernant LHO!
En effet, si un complot était connu de longues dates, comment expliquer la participation de LHO? certes il pouvait servir de pigeon dans l'histoire, comme lui même le dira (enfin vu toutes les mensonges qu'il a accumulé... enfin bon...).
Mais pourquoi recruté quelqu'un pour un complot alors même qu'il s'agissait d'un obsucre raté qui avait toutes les peines du mondes à garder un job payé au minimum de l'époque? quel lien avait-il avec un complot?
Alors que des témoins situent LHO dans un stand de tir, qu'il aurait été accompagné par une vendeur de voiture en train de faire un tour de Dallas a fond alors qu'il n'a même pas le permis, la fameuse visite à MExico qui reste un mystère...
Bref il semblerait qu'il y ait pas mal d'effort fait plusieurs mois à l'avance pour que plusieurs personnes se souviennent de LHO, alors même que celui ci n'était pas encore embauché au TSBD!
Pour qu'il y ait un complot, il faut donc partir de l'hypothèse que tout était calculé bien à l'avance, y compris l'embauche d'Oswald au TSBD.
Mais là souci: c'est la logeuse de Marina (Ruth Paine) qui via une voisine (Ms Randle) qui apprendra que le frère de celui-ci (le fameux Wesley Buell Frazier) a été embauché au TSBD!
Ruth Paine appelle donc Roy Truly pour savoir s'il n'aurait pas besoin d'embaucher quelqu'un!

Pour qu'il y a ait complot, il faudrait donc au moins inclure Ruth Paine dans le complot! et peut être même alors sa voisine, le frère de celle-ci, Roy Truly...

Bref encore une fois, pour expliquer un détail, et prouver le complot, il faut inclure beaucoup de monde dans le complot!
Dans High Treason, on apprend que le père de Ruth Paine, connaissait Georges de Morenschild, qui avait travaillé pour Clint Murchinson, qui aurait eu des liens avec les services secrets!
Cela parait faible non? et bien certains n'hésitent pas à dire qu'à partir du moment où vous connaissez quelqu'un qui serait lié à une personne qui connaitrait peut être des personnes ayant eu potentiellement un jour dans leur vie des relations avec les services secrets, et bien cela prouve que les services secrets sont de mèches avec tout le monde!
Bref cela me parait un peu faible pour inclure Ruth Paine dans un complot...

Cela dit pour moi il y a d'autres petites questions de logiques:
- Connaly aurait été touché par une autre balle que la balle magique. Pourquoi pas? mais pourrait on me donner le scénario de cette blessure? non parceque la balle est rentré par l'arrière non? dans ce cas, la balle serait arrivé par derrière, aurait contourné Kennedy, puis aurait touché Connaly?
- de même la balle dans le poignée serait également une balle indépendante? comment on fait pour le toucher au poignée uniquement? elle arrive d'où la balle???
- bref Groden nous explique qu'il y aurait eu 6 ou 7 tirs? un tir qui ne pénétre que de Quelques centimètres dans le dos (y a t-il un chasseur parmis nous qui pourrait nous confirmer que quand on tire comme ça, les balles ne pénétrent que de quelques centimètres?), un tir de l'avant dans la gorge, deux tirs sur Connaly, deux tirs simultanés dans la tête (quelle coordination non? ) et un tir raté pour James Tague... comment on m'explique cela alors que les témoins (85% je crois) n'ont entendu que trois tirs ou moins???
- sur le film de Nix, on voit bien qu'il y a des gens sur les escaliers, tout proche de la palissades d'où seraient partis des tirs, Zapruder était proche, MArylin Sitzman également... pourquoi, alors qu'un coup a été tiré, ils n'ont pas les oreilles qui sifflent? quand on va dans un stand de tir, on est obligé de se mettre un casque car un tir ça fait un vacarme pas possible et peut engendrer des sifflements dans l'oreille...

- dernière chose: pour expliquer un complot, il faut que la police de Dallas soit dans le coup (pour la protection, pour l'excécution de Ruby), Ruth Paine (cf ci-dessus), les docteurs de Parkland (pour la trachéo qui masque le point d'entrée de la blessure à la gorge), les services secrets, le FBI, l'armée (pour l'autopsie), Jackie Kennedy (pour le choix de Bethesda), le FBI.... ça en fait du monde tout ça non??? vous avez déjà réussi à garder un secret pendant 40 ans alors ques surement des centaines voire plus de personnes sont au courant???

Aelfwine
Dimanche 15 août 2004 à 22h34 #11052 Modification de ce message Citer ce message
Certains des points que vous évoquez, Oswaldiste, sont effectivement très pertinents.

A propos des blessures de Connally : aucun théoricien de la conspiration n'a jamais, à ma connaissance (encore qu'il faille être prudent dans ce domaine), émis l'idée que le gouverneur ait été touché par plus d'une balle.
Ainsi, si la balle "magique" est la risée de tout le monde depuis 1964, du fait de son parcours jugé extraordinaire, le fait qu'une seule balle ait touché Connally à trois reprises (poitrine, poignet, cuisse) n'étonne personne. Pourquoi refuser alors qu'une balle d'un calibre aussi puissant que la 6,5 mm du Carcano ait pu également traverser le cou de Kennedy (sans toucher d'os) avant de continuer sa course dans Connally ? Une FMJ militaire en est parfaitement capable, et cela n'a rien de magique. De plus, le film de Zapruder montre clairement que les deux hommes sont touchés en même temps.

Sur la blessure dans le dos de Kennedy (juste au-dessus de la première vertèbre dorsale) : une balle de 6,5 mm ou 7,92 mm (calibres des Carcano et Mauser) est bien trop puissante pour ne pénétrer que de quelques centimètres dans le dos de quelqu'un. A la rigueur, pour qu'une telle chose se produise, il faudrait que la cartouche soit défectueuse, qu'elle ne contienne pas ou peu de poudre. Mais dans ce cas, la trajectoire aurait été différente, et la balle n'aurait pas atteint la limousine.
De plus, ceux qui affirment que la balle dans le dos n'a pas traversé Kennedy (alors que le 6,5 mm était utilisé au début du siècle pour chasser l'éléphant...) sont les mêmes qui soutiennent que la blessure à la gorge est un point d'entrée. Là, même problème : la balle n'a pas traversé, comment est-ce possible ? On peut arguer qu'elle a été arrêtée par la colonne vertébrale. Mais dans l'éventualité d'une telle blessure (épine dorsale rompue brutalement), Kennedy serait mort sur le coup, ou, tout au moins, se serait affaissé, inconscient et désarticulé, comme après le coup à la tête, ce qui n'est pas le cas.

Sur les trois témoins situés sur les escaliers du grassinole : c'est un point que j'avais déjà évoqué ici. L'un de ces témoins est Emmet Hudson, les deux autres sont à ma connaissance inconnus. Dans tous les cas, il est pour le moins étrange que des témoins se soient spontanément dirigés vers la source des coups de feu. Quand on est sur la trajectoire des balles, on n'entend pas seulement le bruit de la détonation, mais on ressent également l'onde de choc de la balle. Pour des armes d'une telle puissance, à une distance si faible, c'est immanquable, même avec un silencieux.
L'expérience du stand de tir est excellente pour se faire une idée de la puissance et du bruit des armes à feu. J'ajoute qu'il est préférable de se rendre dans un stand d'armes d'épaule de gros calibre (sup. au 22 LR), lesquelles sont encore plus bruyantes que les armes de poing.

Aelfwine

oswaldiste
Dimanche 15 août 2004 à 22h57 #11053 Modification de ce message Citer ce message
Et si, Harrison Livinginstone et Robert Groden dans "High Treason" évoque la possibilité que Connaly ait été frappé par plusieurs balles...
cela dit, moi, ça ne m'explique pas comment une balle ait pu toucher Connaly venant de l'arrière sans toucher Kennedy... et pour l'instant je ne trouve pas de théoricien du complot qui explique ça: ils disent que la "pristine bullet" ou CE 399 n'a pas pu faire toutes les blessures, que la disposition des corps n'était pas bonne... et que donc Connaly a du être touché par un autre tir, mais jamais (à ma connaissance) ils n'expliquent comment cette balle arrive et d'où elle arrive...

Sur les balles qui seraient entrées dans Kennedy sans ressortir, moi ça me fait bien rire aussi: au pire elles se seraient écrasées (toutes les deux?) sur des os bien durs... mais dans ce cas avec la colonne vertébrales défoncées par deux tirs comme ça, comment peut on dire que Kennedy aurait survécu sans problème avec ces blessures??
ridicule non?
et bien pourtant c'est ce qu'on retrouve dans pas mal ed bouquin!

De plus il suffit de regarder la chemise de Kennedy: au niveau du noeud de cravate, on voit bien que les fibres sont tournées vers l'extérieur!

Bref, il y a quand même pas mal d'éléments assez farfelues dans les thèses du complot...
Il y en a aussi dans la thèse du tireur unique, mais moins je trouve.. ce qui me fait encore pencher pour la théorie du tireur unique...

Cela dit: merci pour le témoin des marches! (j'avais la flemme de chercher j'avoue...) je vais aller de ce pas regarder si on peut trouver des traces d'un quelconque témoignages!!

Bonne fin de soirée ;)

oswaldiste
Dimanche 15 août 2004 à 23h28 #11054 Modification de ce message Citer ce message
Emmett Hudson justement qui dira que les tirs venaient de derrière lui, au dessus et sur sa gauche... et comme il tournait le dos à la palissade, et vu où il était situé, ça correspond plus au TSBD.
Et quand on lui montre les photos de Marie Moorman, il dira que ce qu'il a entendu viendrait bien du TSBD.

Bon de là à localiser précisément les tirs dans le TSBD, on peut mettre en doute la justesse de son évaluation.
Mais vu où il était situé, il aurait du entendre si un tir avait été tiré derrière la palissade...

ça parait quand même réglé l'affaire non?

siberian_khatru
Lundi 16 août 2004 à 02h33 #11055 Modification de ce message Citer ce message
"ça parait quand même réglé l'affaire non?"

Si votre affaire est réglée sur le témoignage de Hudson, je crois qu'on pourrait régler peut-être autre chose... (dieu merci, j'ai retravaillé ma réponse sarcastique sur ce point pour les habitants de ce forum...)

Sur un point justement que j'avais évoqué sur un autre post dont je n'ai jamais eu de réponse, Hudson a entendu les 2 derniers coups de feu très rapides au coup fatal à la tête, cela concorde avec plusieurs témoins sur place, avec le "blur" du film de Zapruder et il semble que ça concorde avec l'évidence acoustique de 0.7s entre la frame 313 et 326 (de mémoire) mais comme toujours, ceci est très discutable pour l'évidence acoustique mais les témoins sont là et le film aussi.

De plus, Hudson n'a jamais prétendu que cela venait du TSBD selon son premier affidavit: "behind and above me" et qu'il n'était pas de côté mais bien face à la limousine et bien en face à la caméra de Muchmore au coup fatal, donc le TSBD complètement à sa gauche et je dirais même un peu devant. Et il est facilement démontrable que la télé a grandement influencé le témoignage de Hudson à la commission.

Alors pourquoi Hudson en conclu (lui ou l'agent??) le 26 novembre au FBI que ça venait du TSBD si celui-ci était complètement à sa gauche....?
Pourquoi le "behind me" alors..?
Et les 2 derniers coup de feu très rapides?
Il confirme plus d'un tireur??

oswaldiste
Lundi 16 août 2004 à 08h34 #11056 Modification de ce message Citer ce message
Si l'on en croit sa disposition sur les marches, le TSBD est bien derrière lui à a sa gauche. Donc le "behind and above" correpond bien avec le TSBD.

Cela dit son témoignage est comme tous sujet à caution, tant il a pu être influencé par les médias.
Ce que je voulais dire, c'est qu'il aurait du dire "j'ai senti une balle me frolé, et ensuite j'ai eu un terrible bourdonnement dans les oreilles suite à ce bruit assourdissant qui venait de juste derrière moi" si le tir était venu du TSBD.
Le fait que justement il ne soit pas sur de l'endroit exact des tirs, semblent montrer que le tir ne vient pas du Grassy Knoll...
mais bon je vais regarder ça un peu plus en détail...

Par contre pas de trace des deux autres personnes présentes sur les marches, dommage...

Aelfwine
Lundi 16 août 2004 à 14h58 #11057 Modification de ce message Citer ce message
Il est vrai que Hudson a entendu les deux derniers coups rapprochés. Mais qu'en penser, quand on sait qu'un témoin comme J.C. Price a affirmé avoir entendu deux séries de coups de feu espacées de cinq minutes ?
Les témoignages sont extrêmement fluctuants, particulièrement en ce qui concerne les souvenirs auditifs.
Tout cela s'est passé en moins de dix secondes, ne l'oublions pas. S'il semble y avoir un consensus sur le nombre des coups de feu (trois), et sur le fait qu'ils ont été tirés depuis un seul endroit (qu'il s'agisse du TSBD ou du grassinole pour certains), le déroulement précis de la fusillade ne peut être reconstitué uniquement à l'aide des témoignages.
D'où l'importance du film de Zapruder, qui établit certains faits de manière précise, tout en laissant d'autres dans l'ombre.
Par exemple, on sait que Kennedy et Connally sont touchés une première fois ensemble juste au moment où la limousine émerge du panneau. Ensuite, on voit le deuxième coup de feu à la tête du Président.
C'est malheureusement tout. La balle qui a touché Tague ? Impossible de savoir quand elle a été tirée.
Le film de Zapruder établit l'existence de deux coups de feu visibles, ce qui n'est pas en contradiction avec le nombre de trois coups de feu retenu par l'écrasante majorité des témoins.
Comment dès lors envisager cinq ou six détonations ?

Quant à la théorie en vogue concernant un double impact à la tête de Kennedy, je trouve un rien amusant que ce soit ceux qui critiquent la balle "magique" qui échafaudent une telle théorie, un rien tirée par les cheveux.
En effet, ce sont certains chercheurs américains (Thompson, peut-être ?) qui, ayant découvert le très bref et violent mouvement vers l'avant de la tête de JFK entre Z312 et Z313, sont forcés de reconnaître qu'une balle l'a touché de l'arrière. Seulement, s'accrochant encore à l'illusion du mouvement "back and to the left" cher à Garrison, ils veulent à tout prix qu'un coup de feu ait été tiré de l'avant. Et cela même si une balle est incapable en soi de produire un mouvement aussi lent et ample que celui qui agite JFK après l'explosion du crâne.
Alors ? Pourquoi ne pas admettre qu'une seule a touché, de l'arrière, détruisant instantanément le système nerveux déjà endommagé de la victime (première balle au cou) et déclenchant un ultime spasme neuro-musculaire ?

Pour Hudson, que dire ? Une balle tirée à quelques mètres à peine et qui frôle les oreilles d'un témoin ne peut pas passer inaperçue.
Quant à la localisation (très vague) de "behind and above me", n'oublions pas que Lee Bowers, situé derrière le grassinole, a déclaré être incapable de dire si les coups de feu venaient du TSBD ou du Triple Underpass. Il semble qu'un coup de feu tiré depuis le TSBD produise un écho enveloppant les témoins au sol (c'est le témoignage de Zapruder lui-même), d'où la difficulté de certains de dire d'où ils venaient.

Et les deux autres témoins sur les marches (dont un jeune homme qui a discuté avec Hudson) semblent être malheureusement inconnus.


Amicalement,

Aelfwine

neuroticfish
Lundi 16 août 2004 à 15h11 #11058 Modification de ce message Citer ce message
Si l'on reprend le sujet initiale du topic, voilà ce qu'on peut dire.
La question de YH est très pertinente. Comment peut-on imaginer une conspiration alors qu'Oswald a été embauché 1 mois auparavant et de manière tout à fait classique (bouche à oreille) ?
Mais on peut se poser la question d'une autre manière.Si les comploteurs avaient choisis, depuis la diffusion de la route du cortège, de tirer sur JFK aux alentours de Dealy Plaza, la possibilité d'opérer depuis le TSBD était certainement une opportunité déja évoquée. A cela, LHO a peut être été chargé de faire entrer les tireurs dans le dépôt de livres et ensuite d'attendre à un poste clé pouvant ralentir l'éventuelle arrivée de personnes après les coups de feu (Baker, Truly) facilitant la fuite des tireurs. Ou alors Oswald a lui même appuyé sur la détente, et son complice à ses côtés s'est chargé de le piéger (ce n'est qu'une spéculation).
Ce qu'on sait en revanche dans l'histoire, c'est que le dossier fiscal de Ruth Paine est classé "top secret", et que son ami Georges de Mohrenshild a été à de nombreuses reprises mis en avant par certains auteurs comme un personnage chargé de la surveillance d'Oswald à son retour d'Unions Soviétique. Pourquoi un type comme Oswald fréquantait-t'il la communauté des russes blancs de Dallas, tous anti-communistes et plutôt aisés financièrement (ce qui n'a jamais été le cas de LHO) ? N'oublions pas que Georges de M. rendait également des services à la CIA et était très actif dans une grande Université américaine qui était une des plus grandes antennes de la CIA. Alors qu'il décidera de parler enfin au HCSA et de tout dévoilé sur ses relations avec LHO, il décèdera juste avant de déposer. Certains appellent cela "un hasard"

oswaldiste
Lundi 16 août 2004 à 17h26 #11059 Modification de ce message Citer ce message
Pour répondre à Aelfwine:

je ne dis pas qu'il faille se fier aux témoignages, bien au contraire... dans une chambre à écho telle que Dealy Plaza, il est dur de déterminer une origine de tir... sauf pour une personne située juste à côté des tirs!
Je pense donc que si un tir avait été tiré depuis la palissade, Hudson l'aurait entendu et identifié à coup sur!
Au lieu de ça, il dit derrière lui et au dessus, derrière la limousine et vers sa gauche. Il clarifira ses dires devant le HSCA afin de lever toute ambiguité: il dira qu'il pensait que ça venait du TSBD...
Quoiqu'il en soit, si un tir était venu du Grassy Knoll, il l'aurait identifié sans hésitation, tant il était prêt!

Pour répondre à Neuroticfish: effectivement, on s'est un peu éloigné du sujet... divagation sur une affaire riche ;)
Effectivement, comme l'évoque Oliver Stone et donc Garisson avant lui, Oswald n'a peut être pas tiré, il aurait peut être tout simplement guidé l'équipe de tireurs ou le tireur vers le nid du sniper...
Mais dans ce cas:
- comment expliquer qu'on n'est jamais eu de témoignage signalant des inconnus au 4ème et 5ème étage du TSBD? il fallait bien qu'ils rentrent, et qu'ils montent... hors il y avait du monde au 4ème, qui risquaient de les voir?
- admettons qu'ils soient arrivés sans que personne ne les voit: une personne (je me souviens plus de son nom, et comme je suis pas chez moi, je peux pas vous le retrouver...) a mangé au 5ème (les fameux restes de poulets...): il n'aurait pas vu une équipe (je parle d'équipe car nous aurions là Oswald et son ou ses complices)? une personne peut se cacher derrière des cartons, pas deux ou plus...
- ensuite comment se passe leur fuite? on nous répète qu'Oswald n'a pas pu faire le chemin du 5ème au 2ème en 90secondes... et cette équipe aurait disparu complétement du batiment dans ce lapse de temps?
- ademettons qu'ils se soient cachés dans un autre étage: ils se cachent, attendent que Baker et Truly passent, pour ensuite partir... mais dans ce cas, ils ne peuvent pas être sorti par derrière (porte déjà surveillée) ils sont donc sortis par devant? personne n'a mentionné d'inconnus sortant du batiment il me semble?

Pour moi, il manque des éléments à ce scénario, mais si on me présente un scénario qui tient la route avec des témoignages à la clès, je réviserais ma position!

Sur le dossier fiscal de Ruth Paine classé top secret: sur ce point là, je reste prudent! ils ont eu une telle manie de classer top secret tout et n'importe quoi, qu'il se peut que cela ne cache rien! il me semble qu'ils avaient même classé "top secret" des photocopies d'articles de journaux!
Georges De Mohrenschildt était un personnage un peu atypique, comte ou vicomte, aristocrate, provocateur... il touchait à tout, à tous les milieux, ce qui faisait de lui un parfait personnage "trouble". Le fait est que rien ne prouve qu'il surveillait Oswald! s'il devait surveiller Oswald, pourquoi partir en Haïti en mai 63?
Pour la comunauté soviétique, Oswald la fréquentait pour Marina et aussi pour se mettre en avant: il était le témoin de ce qu'était devenu l'URRS depuis le départ de la comunauté Russe! il était donc sujet à toutes les curiosités et puis Marina ne parlant pas Anglais, cela lui permettait de parler et de s'ouvrir un peu...

Quant au suicide de Georges (il est mort il ne m'en voudra donc pas de l'appeler Georges, j'ai pas le courage de retaper son nom!) il est était devenu dépressif, paranoïaque, il avait fait plusieurs tentatives avant... celle là ne fut que celle qui a réussi! n'oublions pas qu'il a témoigné pour la comission Warren...

siberian_khatru
Lundi 16 août 2004 à 17h47 #11060 Modification de ce message Citer ce message
Bon, une chose que je ne comprend point encore sur ce fil et d'autres;

Pourquoi ne pas rester dans le même sujet que yh ou autre a démarré.
Je ne comprend pas encore pourquoi on passe de Connally, Hudson, Nix, Satzman, Tague, Bowers etc etc etc quand le sujet traitant du boulot de LHO au TSBD et de l'implication de Mrs Paine.

Je comprend bien que vous deux vous ne croyez pas au complot mais ne serait-il pas préférable de partir les sujets de votre plein grée comme "pourquoi les conspirateurs sont-ils idiots" au lieu de répondre à un sujet par le biais de l'autopsie, parkland, les témoins sélectifs, les coups auraient du être entendus, la balle magique et j'en passe.

Pour répondre une dernière fois à Aelfwine dans ce même fil:

"Quant à la théorie en vogue concernant un double impact à la tête de Kennedy, je trouve un rien amusant que ce soit ceux qui critiquent la balle "magique" qui échafaudent une telle théorie, un rien tirée par les cheveux."

Je n'ai jamais évoqué qu'il avait été touché une deuxième fois à la tête, j'évoquais l'effet du "blur" à la frame 326 (de mémoire) ce qui concorde avec les témoignages et le son...
Je crois que vous ne faites aucune recherche sur ce que je dis car votre seule référence est ceci:
[ Lien Web ]
Et je n'ai jamais eu de réponse non plus sur le film de Muchmore, est-ce dire qu'il a été constaté que la tête ne bougeait pas Oswaldiste ou bien que sa seule référence est la même que citée plus haut?

oswaldiste
Lundi 16 août 2004 à 19h31 #11062 Modification de ce message Citer ce message
Ma réponse concernant le film de muchmore est....
j'étais en vacances, donc pas le temps d'étudier ce point voila tout!

LHOlatuer
Lundi 16 août 2004 à 22h43 #11068 Modification de ce message Citer ce message
À mon avis,

revenons au problème du recrutement de LHO à la TSDB

il a eu vent de ce poste car un ami des paine y a décroché un job, il n'a pu connaître l'itinéraire du motorcade que deux jours avant... pris d'un coup de folie, (délire de puissance et schizophrénie détectée à treize ans) il veut assassiner quelqu'un d'anti marxiste depuis longtemps (il éxècre l'amérique et la russie également et a choisi finalement de vivre aux USA parce que c'est le moins pire des deux bords)

il sera au sixième étage de la TSDB à lunchtime, quand tous ces working poors seront au rez de chaussée pour voir passer leur président. il le shootera avec le même fusil que pour walker, il mettra quatre balles dans le chargeur et devra tirer vite, pour moucher au moins une fois.

en "faux improvisateur" du mal (exemple:défection surprise vers l'urss planifiée depuis un an) peut être même qu'il avait amené le fusil chargé pour se procurer le frisson de jouer à "tuer le président", et qu'au dernier moment, il a basculé dans la folie meurtrière, car il a laissé tant de preuves de son acte sur les lieux du crime que c'est illogique. ou suicidaire: j'aurais, à sa place, fait en sorte de ramasser les douilles, de démonter le fusil et de ne pas perdre de temps à "défaire la barricade de carton"... pour préparer ma fuite...il a agit comme si il voulait ne pas être surpris avant et se suicider juste après...

madame paine est soupçonnée car oswald a improvisé pas mal de son attentat... un déclic s'est fait dans son cerveau malade quand pour la première fois il a visité le sixième étage de la bibliothèque "ce serait le poste idéal pour assassiner le président des états unis" et que O miracle, la nouvelle du motorcade passerait là

avec cette réponse maison... deux questions:

et si oswald avait pris son pistolet pour aller se tirer une balle dans un coin tranquille? j'ai vu son itinéraire jusqu'à rencontrer tippit dans la commission warren... en plus il avait donné à marina oswald avant l'attentat contre walker (un général "fasciste") des consignes écrites en russe s'il venait à disparaitre ou a etre pris... "nous avons des amis, adresse toi à la croix rouge" qu'il lui répète dans leur dernière entrevue au commissariat.

une voiture de police avec deux policiers qui font deux coups de klaxon pendant les trois minutes ou oswald est chez lui juste après l'attentat et juste avant tuer tippit: racontars, réalité, si oui késako? merci.

si oswald n'est pas un stalker (tueur de célébrités "They grow up having a very poor sense of their own identities. This, coupled with a predisposition toward psychosis, leads them to strive for satisfaction through another, yearning to merge with someone who is almost always perceived to be of a higher status (doctors, lawyers, teachers) or very socially desirable (celebrities)." plus loin "Politicians, for example, get many of these types of stalkers who become angry over some piece of legislation or program the official sponsors." source: antistalking.com ) quelles sont les relations d'oswald qui le raccrochent directement à un commanditaire possible?

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: L'affaire Kennedy Thierry Lentz Mort d'un président William Manchester Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein Les assassins de Kennedy Thomas Buchanan Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...