Vengeance
Peter Evans
Prix: 19.00 €
Le Rapport Epstein
Edward Jay Epstein
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Connaissez-vous Billie Sol Estes ?

Messages 0 à 20 sur 23 [ 0-1 ]

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 14h58 #9886 Modification de ce message Citer ce message
Est-il possible que ce type possède la clef de l'assassinat de JFK ?

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 16h15 #9887 Modification de ce message Citer ce message
J'ai lu une multitude de messages sur ce site, notamment du très informé Teigne Warreniste, que je respecte beaucoup.

Au départ, comme je l'ai mentionné dans mes autres messages, j'étais plutôt du côté de Warren.

Mais plus mes recherches ont avancé, plus j'en suis venu à la conclusion qu'il s'agissait d'un complot assez large impliquant quelques personnages hauts placés dans le gouvernement des États-Unis.

Le principe de base est simple: tuer un président, c'est difficile. C'est pourquoi depuis 200 ans, seulement trois présidents ont été assissiné. Au XXe siècle, il n'y eu qu'une seule tentative d'assassinat présidencielle. Le tireur qui fit feu sur Reagan était à bout portant, il eu le temps de tirer 5 coups de feu et pourtant, sa cible ne fut pas mortellement touchée.

Billie Sol Estes a bâtit sa fortune comme escroc. Il est une sorte de bandit en col blanc, juste assez respectable pour l'immage publique. Je n'ai aucun respect pour ce genre d'individu toujours en marges de la loi qui profite au maximum du système et de ses contacts politiques pour ponctionner les fonds public.

Pourtant, je crois Billie Sol Estes.

Ma conclusion ne vient pas du fait qu'il dit possédé un enregistrement d'une conversation avec Cliff Carter, le bras droit de Lyndon B. Johnson, qui dit que son patron lui aurait ordonné en janvier 63 de tuer JFK avec l'aide de Mac Wallace. L'élément déclencheur est son témoignage devant un Grand Jury du Texas en 1984 pour le meurtre de Henry Marshall.

Certains diront: mais qu'est-ce qu'on en à foutre ? Et bien, il faut savoir comment fonctionne un Grand Jury. Lorsque vous témoingné devant un Grand Jury, vous êtes seul dans une salle avec un juge, votre avocat, une sténographe et un policier qui fait la sécurité. C'est tout. Dès que vous mettez le pied dans la pièce, vous êtes protégé par un immunité en béton. Vous pouvez donc avoué que vous avez tué 50 personnes, ont ne vous accusera pas. Ensuite, les notes prises lors de votre témoignage seront mises sous scellées pour ne jamais être réouverte. Jamais. Personne ne saurra ce que vous avez raconté. Ce n'est qu'à la suite de votre témoignage que l'on décidera s'il y aura procès ou non.

Ces mesures de sécurité existe pour une seule et bonne raison: évité au maximum le mensonge. Quand un témoin ment devant une court de justice au États-Unis, il est passible de 2 à 10 ans prison. Devant un Grand Jury, c'est 10 ans minimum...

Alors comment sait-on que Sol Estes a parler de l'affaire Kennedy lors de son temoignage ?

Parce que le policier dans la sale a enregistré la conversation entre le juge et Sol Estes. Son geste (absolument illégal) n'a été motivé que par une chose: il était un des seuls à avoir accès aux sujets préléminaires de l'interrogatoire et il y a vu que Sol Estes devait parler de l'assassinat de JFK. Même Estes n'était pas au courrant de son geste.

À la suite de cette comparution, à la demande de sa femme, Sol Estes à fait parvenir au ministère de la justice (par l'intermédiaire de son avocat) une demande d'immunité en retour de ces révélations. Demande qui est resté lettre morte.

Combien de témoins sérieux dans l'affaire JFK se sont adressé directement au ministère de la justice ?

Il n'y pas que cela. Plusieurs hurluberlus sont venues, depuis 1963, affirmer sur la place publique qu'ils avaient la solution de l'assassinat de JFK. Soit ils ont écrit un livre, ou soit, comme ce pauvre imbécile de James Files, on affirmé haut et fort avoir directement participé au meutre.
Sol Estes lui, ne cherche pas la célébrité. Il a eu peur pour sa vie durant 40 ans et ce n'est qu'aujourd'hui, à 80 et quelques années, atteint d'un cancer, qu'il livre son secret. Au moment ou il n'a plus rien à perdre, ni rien à gagner.

siberian_khatru
Jeudi 26 février 2004 à 17h48 #9889 Modification de ce message Citer ce message
"... à 80 et quelques années, atteint d'un cancer, qu'il livre son secret. Au moment ou il n'a plus rien à perdre, ni rien à gagner."

ça c'est le petit côté dur à comprendre, il est pratiquement fini mais il ne livre pas la cassette de peur de mourir et ils l'ont laissé en vie parce qu'il a la cassette..
enfin, une bande magnétique a une durée de vie il me semble, j'espère qu'il ne va pas attendre jusqu'à 100 ans!

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 18h14 #9890 Modification de ce message Citer ce message
Je suis dans l'obligation de te contredire là dessus.

La cassette en question est l'enregistrement de la confession de Cliff Carter (le bras droit de LBJ) peu avant sa mort vers la fin des années 70 (je crois). Une bande magnétique a une durée de vie d'au moins cent ans.

Mon père est mort l'année dernière d'une tumeur au cerveau. Jusqu'au bout il s'est accroché à la vie. C'est un reflexe normal même dans la maladie.

Sol Estes est un millionaire quasi ruiné et il est très certainement convaincu d'avoir encore quelques bonnes années devant lui. Comme il le dit lui-même, beaucoup de gens ayant touché de près ou de loin au complot sont mort dans des circonstances suspectes...

La femme de Sol Estes lui a fait promettre, sur son lit de mort, de livrer ses secrets. Il a déjà commencé, attendons la suite...

Robertismagic
Jeudi 26 février 2004 à 19h33 #9891 Modification de ce message Citer ce message
Citation: "Dès que vous mettez le pied dans la pièce, vous êtes protégé par un immunité en béton. Vous pouvez donc avoué que vous avez tué 50 personnes, ont ne vous accusera pas. Ensuite, les notes prises lors de votre témoignage seront mises sous scellées pour ne jamais être réouverte. Jamais. Personne ne saurra ce que vous avez raconté. Ce n'est qu'à la suite de votre témoignage que l'on décidera s'il y aura procès ou non."

Quel est l'intérêt de venir devant un grand jury ??? Qu'est ce qu'il est venu y faire ??

neuroticfish
Jeudi 26 février 2004 à 19h49 #9892 Modification de ce message Citer ce message
"le Dernier Témoin" de William m'a passioné. Ce livre est tout simplement incroyable, pas surprenant de voit qu'il déchaîne les passions (les pour, les contre).

Billie Sol Estes es tun personnage à lui tout seul. Plus que des révélations sur l'assassina de JFK, il nous fait part des dessous de la vie politique aux Etats-Unis et comment des hommes, depuis des décénnies, arrivent à contrôler un système.
L'affaire Henry Marshall est un monument. Qualifié de suicide à l'époque, puis un homme Wallace, qui en 1951 a comparu pour meurtre devant un Jury, et condamné uniquement à 5 ans avec sursis pour un meurtre ou il est reconnu coupable, un sacré coup dans le système judiciaire US. Et qui en a décidé ainsi ? LBJ, tout simplement...
C'est suite à la réouverture du dossier Marshall, assassiné car il était à 2 doigts de dénoncer tout le système de fraude de LBJ et ses téxans, Sol Estes dans le paquet. Marshall étai de plus en relation avec Robert Kennedy, ce dernier faisant pression sur Marshall pour écraser LBJ. A huit clos, Sol Estes donne enfin la réponse à ce meurtre, en livrant le nom d'un homme, Wallace, protégé de LBJ, tueurs en série mais à qui ont a proposé des places importantes sous l'insistence de LBJ.

Lisez le livre... Mais l'empreinte de Wallace, retrouvée au 5eme étage du TSBD est bien réelle (d'après l'expert en empreinte digitales il n'y a aucun doute), selon place Wallace dans le bâtiment au même moment que LHO. Alors nos petits "warrenistes" du forum ont du soucis à se faire :)))

Quant à la cassette, qui livre le secret de l'assassinat, si elle révèle bien ce que William et Billie laissent entendre...

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 20h27 #9893 Modification de ce message Citer ce message
Lorsque l'implication de Lyndon B. Johnson a été débatu pour la première fois sur ce site, certains ont affrimé qu'il s'agissait de pure spéculation, que c'était "institutionnnellement" impossible que le vice-président assassine son patron.

Vraiment ?

LBJ n'a pas inventé la roue. S'il est le cerveau du complot et qu'il a vraiment fommenté contre Kennedy, il n'est que le millionième traitre qui a abattre son chef pour prendre sa place. C'est un comportement qui date de l'Âge de pierre.

L'affaire JFK est incoyablement simple. C'est une histoire banale et quand vous avez les alliés qu'il faut, c'est presque facile.

Pour faire assassiner Kennedy en 1963 vous aviez besoin de trois choses: de l'argent, deux ou trois personnages clefs placés dans l'establishement et un coupable à livrer au public (parce que la soif de justice du peuple doit impérativement être épanché).

Pour Johnson, la motivation était évidemment le pouvoir. Pour les commanditaires de l'attentat, ceux qui possédaient les cordons de la bourse, c'était le fric. Beaucoup de fric. Lorsque vous êtes à la tête d'un empire pétrolifère vallant plusieurs milliards de dollars et qu'un petit con de la côte est, mis en place au gouvernement avec l'aide de la mafia de sûrcroit, veut faire revisé des tables de taxation pour les entreprises d'extraction du pétrole, vous n'êtes pas content. D'autant plus que ces mêmes avantages fiscaux étaient en place aux États-Unis depuis cent ans.

Comme Sol Estes raconte, lorsque vous risquer de perdre 300 millions de dollars par année (en argent de 1963) parce qu'un nouveau venu à la Maison Blanche veut bien parraître et se faire réélire, il vous faut réagir. Tout cet argent, multiplié par un nombre X d'entreprises dirigées par des familles texannes, vaut beaucoup plus que la vie d'un seul homme.

En y repensant bien, si j'avais été dans la même situation, je l'aurais fait abattre moi aussi.

Avec des appuis bien placés au gouvernement; un Lyndon B. Johnson coopératif sauvé de justesse d'une enquête mené par Robert Kennedy pour corruption, des photos de J. Edgar Hoover habillé en femme dans un hotel de Chicago, le shérif de la police de Dallas, joueur compulsif qui frayait avec les pires truants de l'État (vous ne saviez peut-être pas que l'on a retrouvé son numéro de téléphone sur un papier dans la poche de Jack Ruby après qu'il est tiré sur Oswald) votre coup avait toute les chance de réussir.

Une fois Kennedy abattu, il fallait plus que tout un coupable, qui devait mourrir rapidement, de préférence la journée même. Oswald a dû vite flairer que le plan ne se déroulait pas comme prévu et il s'est enfuit. Tippit ou n'importe qui d'autre aurait eu d'avance, le 22 novembre 1963, la tâche de le descendre pour que le secret soit gardé (saviez vous que Tippit avait un uniforme de police tout neuf sur la banquette arrière de sa voiture lorsqu'il a été tué ?). Mais il a été pris vivant et Ruby, le plan B, a été activé avec très certainement une promesse d'indulgence lors qu'il serait condamné.

Il ne suffisait aux financiers du complot qu'à verser quelques millions pour partir la machine... Avec un homme de confiance comme Johnson à la tête du pays, un texan maléable qui devait tout aux grandes familles du pétrole, la chose était dans la poche. Parce que si on veut tuer un président, on a interêt à contrôler celui qui va prendre sa place...

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 20h35 #9894 Modification de ce message Citer ce message
Réponse à Robertismagic.

Billie Sol Estes à été cité à comparaître par la fammile de Henry Marshall.

Marshall a été retrouvé mort quelques années avant l'assassinat de Kennedy avec trois balles dans le torse. Le Shérif de l'endroit avait conclu à un suicide dès qu'il eu mis les pied sur la scène du crime.

S'il avait vécu deux jours de plus, Marshall aurait témoigné dans une affaire de corruption impliquant d'assez loin Sol Estes mais de beaucoup plus près, Lyndon B. Johnson. Qui a l'époque, trempait dans toute sorte de combinnes lucratives pour engraisser sa caisse electorale et ses "fonds secrets".

Lorsque le Grand Jury à été mis en place pour définitivement fermer ce dossier nébuleux, Sol Estes à été appelé à la bare. Il en a profité pour vider son sac sur tout ce qu'il savait de LBJ, y compris l'assassinat de Kennedy. Ce qui croyer moi, à dû faire couler beaucoup de sueur dans le front du juge qui l'à interrogé...

Alex42
Jeudi 26 février 2004 à 20h44 #9896 Modification de ce message Citer ce message
"Mais l'empreinte de Wallace, retrouvée au 5eme étage du TSBD est bien réelle (d'après l'expert en empreinte digitales il n'y a aucun doute), selon place Wallace dans le bâtiment au même moment que LHO. Alors nos petits "warrenistes" du forum ont du soucis à se faire :)))"

Pas de souci, on attend que l'identification de l'empreinte soit confirmée. [ Lien Web ]
C'est sanss doute la différence entre nous : il ne me suffit pas qu'un type affirme avoir identifié l'empreinte à coup sûr. Surtout sur un sujet aussi extraordinairement sensible, il faudra bien plus pour me concaincre.
William Reymond avait promis du nouveau dans son site, on attend toujours. Comme on attend toujours sa réponse argumentée à François Carlier, également promise pour incessamment sous peu.

phil
Jeudi 26 février 2004 à 21h04 #9898 Modification de ce message Citer ce message
""Pas de souci, on attend que l'identification de l'empreinte soit confirmée.""
Quelle sois confirmée! depuis 1963!
par qui ?
pouquoi ?
et quand ?

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 21h40 #9900 Modification de ce message Citer ce message
Réponse à phil:

Toutes, je dis bien toutes les empreites retrouvées au 6e étage du Texas Book Depository ont été identifiées et collé à des individus sauf une, l'intérieur d'un petit doigt de la main gauche retrouvé sur un carton près de la fenêtre.

William Reymond a donné cette trace de doigt à un expert, Nathan Darby, qui n'a fait qu'analyser des empreintes durant 4 decennies à la tête du département de police d'Austin, Texas. Darby a comparé l'empreinte À L'AVEUGLE avec une dizaine d'autres suspect dont Malcom Wallace.

Il a positivement identifié Wallace avec 33 points de concordance (6 étant suffisant aux États-Unis pour vous envoyer une décharge d'un millions de volts sur une chaise en bois). Je le répète une autre fois, cette comparaison a été effectué à l'aveugle.

Wallace a un passé édifiant: une condamnation pour meutre du beau-frère de Lyndon Johnson sur un terrain de golf (auquel il s'en tirera pour 5 ans avec sursis) , une liste assez impressionnante de voie de fait etc...

Mac Wallace aurait également été formellement identifié par un pompiste lors da sa déposition devant le Grand Jury de 1984 pour l'assassinat de Henry Marshall. Le matin du meutre, Wallace, assit dans sa voiture, aurait demandé à l'homme le chemin menant à la résidence d'un certain Henry Marshall...

Malheureusement, on ne peut pas en savoir beaucoup sur ce type. Vous pouvez vous adresser aux archives nationales américaines ou au FBI, mais comme William Reymond l'à lui-même constaté, le dossier Wallace est censuré à 90%..?

Dawn
Jeudi 26 février 2004 à 22h31 #9905 Modification de ce message Citer ce message
Je suis bien contente de voir que des personnes réfléchisse un peu... ;-)
J'ai moi-même la conviction (après avoir entamé le bouquin de W.Reymond) que Sol Estes dit vrai... quel intérêt de mentir???
Je pense qu'on frise la vérité...

siberian_khatru
Jeudi 26 février 2004 à 22h35 #9906 Modification de ce message Citer ce message
"Une bande magnétique a une durée de vie d'au moins cent ans."

j'aimerais bien que tu me trouves un lien la dessus car je suis assez sceptique.
Une bande magnétique maison aurait une durée de vie plus grande que les CDs gravés maison!!??

quelques liens ici qui démontre que c'est beaucoup moins que 100 ans:
[ Lien Web ]

[ Lien Web ]

Si j'ai raison, il serait temps qu'il fasse quelques copies sur CD Billie boy!

neuroticfish
Jeudi 26 février 2004 à 23h18 #9912 Modification de ce message Citer ce message
Pour Alex42 et Phil !!
Déjà coucou à mon cher Sceptique dans ce fil, qui est avec moi :)

En 1963, une empreinte non identifiée a bien été trouvé au 5eme étage du TSBD: ce n'est un secret pour personne. Mais comment l'identifier ? Jamais personne ne l'a pu, et cette empreinte, bien connue et placée aux archives, est restée "muette" jusqu'à récemment.

1998: Willian R. publie "Autopsie d'un crime d'Etat". Dans les dernières pages de ce livre, il cite le nom de Billie Sol Estes, puis rappelle au lecteur une empreinte, retrouvée au 5eme étage du TSBD, qui pourrait être celle d'un certain Mc Wallace. Les dernières pages du livre annonce "Le Dernier témoin".

William a enfin été mis en relation avec Billie SOl, et ce dernier lui livre ses secrets. Pour le première fois, le cas de décés de Marshall va être évoqué. Plus qu'une simple affaire trouble, celle-ci semble cacher un autre secret. Sol Estes connaît Marshall, ce dernier étant au courant des affaires Texanes et des magouilles de LBJ. Mais Sol Estes connaît également Mc Wallace, jeune homme au passé chargé, sous la protection de LBJ, tireur d'élite, ancien universitaire diplômé, brillant,...
Jamais personne n'a entendu parler de lui, sauf à l'échelle locale au moment de son premier procès (5 mois avec sursis alors qu'il est jugé coupable du meurtre: le juge était un proche de LBJ, fait prouvé )...
Billie Sol a été au coeur du système électoral texan de LBJ, il connait Carter, mais aussi...Mac Wallace, l'homme à tout faire de LBJ, l'homme de "terrain". Billie Sol est donc mis dans la confidence sur la poursite e l'enjeux des affaires texannes: Wallace a tué Marshall pour éviter que ce dernier parle, et fasse écrouler les détournements de fonds du secteur de l'agriculture et le système de caisse noire de LBJ visant sa carrière politique. Robert Kennedy pousse Marshall à tout dévoiler: LBJ sera alors mis sur le touche, comme JFK le voulait. Clash avec les familles texannes qui voient leur poulin sur la touche, et leurs revenus en pétrole déboittés par la nouvelle taxe de la maison blanche.
Au cours du grand Jury en 1984, contre demande d'immunité, Estes parle. Le secret est levé: la famille Marshall s'avoue soulagé, et la mort de ce dernier est enfin classifiée comme "meurtre".

Estes parle de Wallace à Reymond de cette affaire Marshall. Pourquoi donc ? Quelle relation avec celle deJFK ? Estes va encore plus loin: Oui, Wallace était à Dallas le 22 novembre 1963.
Et OH SURPRISE: l'empreinte laissé au TSBD, immortalisée quasiment à l'instantané de celles d'Oswald, correpond à celle de Mac Wallace. Nathan Darby n'est pas fou, et nos chères "warrenistes" ne pourront pas dire qu'il est un "affabulateur, un déséquilibré, ou un myope". Comme le di tmon cher Scpetique, il a travaillé à l'aveugle, sans savoir à qui étaient les empreintes et leur provenance. Ce spécialiste donne la clé de l'énigme.

Mais pourquoi cette enpreinte n'avait pas été relevé avant ? Tout simplement qu'il était impossible de retracer le personnage de Wallace avant que quelqu'un ne parle. Billie Sol l'a fait, en reliant l'affaire Marshall à celle de JFK.

LBJ a donné l'ordre à Wallace de tuer JFK ? C'est encore autre chose.
Mais oui, Mac Wallace était bien au 5eme étage du dépôt de livre.
"Le derneir témoin" comporte des erreurs, certes.. J'en ai fait la remarque à William.

Concernant la guéguerre (pitoyable) entre F.Carlier et Reymond, je crois qu'ils sont assez grands pour régler ça entre eux :)

Alex42
Jeudi 26 février 2004 à 23h39 #9914 Modification de ce message Citer ce message
Oui, oui, OK, mais encore une fois, UNE identification ne me suffit pas. C'est trop important. L'histoire est pleine d'experts qui ont donné des conclusions erronées. Je ne dis pas que c'est le cas, je dis que l'expertise doit être recoupée.
Concernant la guéguerre : tu peux ne pas aimer la façon de s'exprimer de l'un ou de l'autre, reste que F. Carlier a posé à W. Reymond un certain nombre de questions de fond auxquelles il n'a jamais été répondu. Il me semble pourtant que WR avait dit qu'il répondrait. Mais WR ne semble pas aimer répondre, ni fournir les infos demandées.

Le sceptique
Jeudi 26 février 2004 à 23h46 #9915 Modification de ce message Citer ce message
Mais dit-moi Alex, si cette fameuse empreinte s'avère être celle de Mac Wallace, que va-t-il advenir de la thèse officiel ?

Seras-tu assez bon prince pour changer de camp ?

Alex42
Jeudi 26 février 2004 à 23h51 #9919 Modification de ce message Citer ce message
Y en a qui comprennent pas vite : [ Lien Web ], en ligne depuis le début de mon site.

phil
Vendredi 27 février 2004 à 00h18 #9923 Modification de ce message Citer ce message
Ce qui me géne dans se forum, c'est le mot "CAMP",il est facile de tomber dans un "camp" et particulièrement celui des complotistes et de le défendre bec et ongle, de se mettre des oeillaires et ne pas avoir un esprit suffissament critique et objectif, afin de critiqué ses idées, n'ayez pas l'esprit trop étroit, attention !
Moi même je ne me sens ni warrenniste ni complotiste, ou peut être temps tôt l'un et temps l'autre. Il faut changée sont angle de vue de temps en temps.

Alex42
Vendredi 27 février 2004 à 00h40 #9925 Modification de ce message Citer ce message
Tiens, un avis sensé. Regardez le passer, vite, ça se fait rare ;-)
Evidemment, Phil, et c'est devenu tellement commun, de ranger les gens dans des petites boites avec des étiquettes. Dawn par exemple, préfère dire clairement que pour elle les gens qui croient que Oswald a agi seul sont des abrutis incapables de réfléchir. La chère petite, elle aimerait bien pouvoir nous faire soigner pour délire révisioniste ou un truc comme ça :-)))

siberian_khatru
Vendredi 27 février 2004 à 11h08 #9935 Modification de ce message Citer ce message
"Une bande magnétique a une durée de vie d'au moins cent ans."

Et puis? elle dure 100 ans ou pas?
On pourrait dire qu'elle dure 30 ans max dans les meilleurs conditions alors?

Enfin, j'espère qu'on ne viendra pas dire qu'il n'y a plus rien sur la cassette quand on va l'a sortir!

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton John Kennedy, un homme de bonne volonté Marcel Lecomte La fausse énigme de Dallas Armand Moss Les roses rouges de Dallas Nerin E. Gun Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...