Sous l'influence du destin familial
Elisabeth Horowitz
Prix: 22.00 €
Le clan Kennedy
Jacques Lowe, Thomasina Wolfe
Prix: 38.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Sacré Oswald

7 messages

neuroticfish
Jeudi 12 février 2004 à 18h47 #9621 Modification de ce message Citer ce message
On le dit "tireur" ou "bouc emissaire", mais voilà une version qui me séduit:

Oswald déjeune à 12h15 à la Cafétèria,remarqué par la secrétaire Caroline Arnolds. Oswald a pour rôle de faire entrer le ou les tireurs dans le TSBD. Peu avant 12h20, il remonte au 5eme étage pour voir si tout se passe bien. Il scrute les fenêtres en attendant le cortège présidentiel, et monte avec ses complices le nid du tirreur. Ils ont tout prévu: le Carcanno d'Oswald, amené le matin même, servira à l'execution puis sera ensuite emmené par ses complices pour ne pas laisser de traces. Le convoi est proche, Oswald a alors pour mission de redescendre à la caféteria pour empêcher toute personne suceptible de s'introduir dans le bâtiment, et pour ceci scrute l'escalier à sa proximité. Ses complices executent Kennedy et créent alors le "pigeon": le fusil d'Oswald est laissé à même le plancher, ainsi que les douilles alignées...Alors que les tireurs fuient, Oswald fait face à l'officier Truly accompagné de Baker qui file à vive allure dans l'immeuble. Baker qualifie un Oswald "calme", puis comme d'autres employés, celui-ci ressort par la grande porte du TSBD sans être inquiété alors que la confusion reigne sur Dealy. Il est ensuite reconnu par l'agent Craig qui le voit monter dans une Nash Rambler conduit par un homme de type sud-américain. Alors qu'Oswald ne se doute de rien, il rentre chez sa logeuse puis part vers le cinéma "le Texas" où il sera arrêté. Dans les bureaux du DPD, alors qu'il est calme et serein, il est présenti comme l'assassinat de JFK. Il nie en bloc mais voit les charges s'accumuler contre lui: on a identifié son fusil, ses empreintes sur les cartons, des témoins l'ont reconnu et il est inculpé du meutre de Tippit. Il perd ensuite les pédales devant l'officier Craig qui lui évoque la Nash Rambler. Oswald s'emporte "Laissez Miss Paine, elle n'a rien à voir avec ça". Dans la nuit, alors que personne ne lui a rien dit, et qu'il n'a aucune assistance judiciaire, les policers refusant l'entrée du quartier général du DPD aux avocats venus d'eux-même défendre Oswald, il est inculpé du meurtre du Président et se déclare à la presse "The Patsy". Il n'a pas tiré: l'examen au nitrate le prouve (positif sur ses mains, négatif sur sa joue), preuve qui sera mis en avant lors de son procès et naturellement le disculpant. Alors qu'il aura droit à un procès suite à son inculpation, personne n'a enregistré un mot de ce qu'il a dit et a répondu aux questions sans présence d'un avocat ce qui aura pour conséquence que tout ce qu'il a dit sera jugé "irrecevalble" par un tribunal. Jack Ruby ne lui en donnera pas le temps.

Qu'en pensez-vous ?

michel
Jeudi 12 février 2004 à 19h21 #9622 Modification de ce message Citer ce message
Dans ta version, sans doute "plausible", au moins 3 questions:

- comment Oswald pourrait-il empêcher des personnes de s'introduire dans le bâtiment ?
- pourquoi va t-il au cinéma " le Texas" (...pour se détendre ?)?
- est-il innocent du meutre de Tippit ?

French Garrison
Jeudi 12 février 2004 à 19h51 #9624 Modification de ce message Citer ce message
"- comment Oswald pourrait-il empêcher des personnes de s'introduire dans le bâtiment ?"

Il les retient lorsqu' ils passent près de lui en entamant une conversation.

"- pourquoi va t-il au cinéma " le Texas" (...pour se détendre ?)?"

Le point de ralliement convenu, il a pour but de renforcer son étiquette de criminel en fuite qui se cache de la police dans un cinéma

"- est-il innocent du meutre de Tippit ?"

Surement, la majorité des témoignages le disculpe.
soit:
- cet épisode a pour but de lier LHO à l' assassinat de JFK en tuant un policier qui aurait reconnu un employé du TSBD en fuite. Ainsi, on peut faire avaler à l' opinion publique américaine une preuve contre LHO ce qui finalise la création du "pigeon".

-Tipit était censé tuer LHO en se justifiant par la légitime défense alors qu' il allait apréhender l' assassin de JFK qui allait lui tirer dessus. Mais LHO l' a eu le premier. A Ruby de se sacrifier pour finir le sale boulot.

BF

neuroticfish
Jeudi 12 février 2004 à 20h25 #9626 Modification de ce message Citer ce message
Les complotistes, souvent en inventant des théories hallucinantes de bêtises, oublient les preuves essentielles qui suffisent à démontrer à elles-seules que les conclusions de Warren et de la théorie du "tireur fou isolé" ne tient pas:

1)Le parcours après le meurtre: il n'est en rien compatible avec un tireur solitaire. Il va au cinéma le Texas, alors que tout assassin solitaire aurait pris le partie de quitter vite la ville et se réfugier (voir changer d'Etat). Pk Oswald ne prend pas la route du Mexique ? Non, il rentre chez lui alors que c'est le lieu où il peut être appréhender le plus facilement, puis repart dans les rues de Dallas sur les grands boulevards, alors qu'un petit chemin plus anonyme le consuisait au Cinéma.

2) Le meutre de Tippit: Plusieurs témoins reconnaitront Lee Harvez Oswald, mais la plupart des témoins qui auront le droit de l'identifier au DPD, verront un homme se distinguer du lot immédiatement. On a volontairement habillé Oswald d'une manière différente que les autres hommes derrière la vitre de reconnaissance (Oswald était habillé en blanc et avait des marques de coups sur le visage). Domingo Benavides et A. Clemmons ne reconnaitront pas le tueur de Tippit comme étant LHO (ils ne seront pas non plus entendu par la commission Waren).

3) Une thèse très controversée mais qui pose des questions: LHO avait-il un double ? cela expliquerait qu'il ait été reconnu par les personnes qui voient en ce double l'assassin de Tippit, mais aussi celui qui se fait passer pour Oswald à plusieurs reprises à la Nlle-Orléans (roulant à toute vitesse en voulant acheter une voiture alors que LHO n'a jamais su conduire par exemple). Hoover rédigea de plus un mémo. stipulant que Guy Banister, ex.agent du FBI et personnage important de l'affaire, avait quelqu'un travaillant pour lui qui utilisait l'identité d'Oswald alors que ce dernier se trouvait en Russie (Cette histoire fut révéler par l'enquête Garrison, que les "warrenistes" n'ont jamais pu expliquer).

4) Autre histoire rigolote: peu de temps avant l'assassinat (le 21 novembre je crois, mais à vérifier), LHO pris son petit déjeuné dans un établissement en dehors de Dallas, et fit une colère monstre parce qu'il trouvait ses oeufs trop cuits. Un policier se retourna: Tippit. Certaisn chercheurs pensent que cette histoire visait à ce que les deux hommes se reconnaissent juste avant les faits du 22 novembre. (Tiré du livre "Autopsie d'un crime d'Etat" de W.Reymond)

5) L'attitude devant Tippit: alors qu'un fuillard nerveux et pris d'une grande peur aurait tiré une ou deux balles fatales sur l'agent du DPD puis s'enfuir le plus vite possible, le meurtrier a quant à lui pris le plaisir de recharger son arme. Incroyable non ?

sylvano
Jeudi 12 février 2004 à 21h49 #9627 Modification de ce message Citer ce message
Quand on y regarde, le meurtre de Tippit conditionne de beaucoup la culpabilité ou non de Oswald. C'est dommage, euphémisme, que les flics ne se soient pas davantage concentrés sur la mort de ce flic. Laquelle a permis l'arrestation de Oswald. Tippit pas tué, il serait où Oswald hein ? ;-) Y a-t-il un rapport entre la mort de Tippit et JFK ? Lequel ?

Encore une fois, on ne sait pas grand chose. Des suppositions.. Pas de preuves. Seul le comportement de Oswald avant son arrestation laisse songeur... Un mec qui vient de buter le président des USA et qui se ballade en ville les mains dans la poche au lieu de fuir discrètement... Attitude bizarre. Beaucoup de monde a du mal à comprendre un tel comportement, totalement illogique au vu des événements.

neuroticfish
Jeudi 12 février 2004 à 22h25 #9628 Modification de ce message Citer ce message
LA seule explication de ce meurtre est que LHO et Tippit se connaissaient, sinon Tippit n'aurait jamais été abattu. Tout le démontre: l'attitude d'Oswald qui fait un itinéraire incohérent pour un meurtrier isolé, l'attitude suscpect de Tippit qui ne cherche pas de meurtrier n'inspectant pas les lieux comme si il attendait quelque chose, un signal...Son face à face avec Oswald, son attitude inconsciente puisqu'il ne sort pas arme à la main alors qu'un appel à suspect a été lancé, la voiture du DPD qui claxonne devant la logeuse d'Oswald comme pour donner un signal, puis après le meurtre de Tippit un Oswald qui change encore d'intinéraire pour aller au cinéma "Le Texas"... Et surtout un Oswald qui fait tout pour se faire arrêter au lieu de se cacher, cela montre bien qu'en rejoignant ces complices il prend un risque de se faire repérer: il entre dans le cinéma et ne paie pas son ticket (alors qu'il a 15 dollars en poche), il empreinte les grandes rues au lieu de passer par un chemin plus discret... Personne ne l'a vu courrir, marcher, il se rend au cinéma seulement 45 minutes après les faits ce qui coincide en tout point à un point de rendez-vous. Alors si il est l'assassin, pourquoi ne reste t-'il à Dallas ? Va au Cinéma ? Les "warrenistes" vous répondront qu'il est normal pour un assassin d'aller au cinéma après un crime :)
Avec tous ces faits, il aurait été bien dur pour le Jury à trancher le sort d'Oswald.
La suite on l'a connaît.

neuroticfish
Vendredi 20 février 2004 à 18h03 #9730 Modification de ce message Citer ce message
J'attends toujours au fait les réponses à mes questions, car depuis quelques temps on est tous sur l'analyse du Film de Zapruder :) Allez un effort, lol

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Le temps du souvenir Rose Kennedy La mère d'Oswald parle Jean Stafford Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières Les Grandes Affaires criminelles Roger Jean Ségalat JFK - affaire non classée Jim Garrison Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...