John Fitzgerald Kennedy - Le second complot
Mattew Smith
John F. Kennedy
Claude Moisy
Prix: 12.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Nouvelles photos de Louis Witt - The Umbrella Man

Messages 20 à 40 sur 49 [ 0-1-2 ]

Teigne warreniste
Samedi 22 février 2003 à 22h48 #8176 Modification de ce message Citer ce message
Coudonc Denis, la NARA doit te coûter une fortune en frais de photocopie... :-D

Denis Morissette
Dimanche 23 février 2003 à 01h30 #8178 Modification de ce message Citer ce message
Oui, ca coute cher. Mais pour un millionaire comme moi, pas de problemes!

Denis Morissette
Dimanche 23 février 2003 à 04h12 #8179 Modification de ce message Citer ce message
En tous les cas, c'est un meilleur investissement que la drogue...

ZR RIFLE
Dimanche 23 février 2003 à 14h39 #8180 Modification de ce message Citer ce message
Ce qui est singulier n’est pas de voir un homme porter un parapluie sur Dealey Plaza mais que cet homme:

- ouvre, sans raison cohérente, son parapluie sur le passage de JFK au moment même ou celui-ci se fait tuer (les explications de Witt sur ce geste en référence à Chamberlain sont confondantes d’absurdité)

- ferme son parapluie et s’assoit tranquillement sur le rebord du trottoir en compagnie d’un autre homme alors que visiblement c’est la panique générale autour de lui (dans son témoignage, Witt prétend pourtant qu’il était totalement effrayé par ce qui venait de se passer)

- ne vient jamais présenter son témoignage devant les autorités policières alors que vu sa position sur les lieux du crime, juste en face de JFK pour la balle fatale, il était l’un des témoins les mieux placés (dans son témoignage, Witt prétend qu’il n’a rien vu du tout à cause de son foutu et satané parapluie)

- se réveille subitement au bout de quinze ans pour signaler son existence au HSCA (pour sa défense, Witt prétend qu’il ne s’intéressait absolument pas à l’assassinat de JFK et qu’il n’a rien lu, rien vu, aucun reportage sur cette affaire durant ces quinze années là, nada...)

Merci So What ! Merci de confronter le cohérent et l'incohérent, le rationnel et l'irrationnel, la logique et l'illogique; toute personne découvrant l'histoire de Witt mais connaissant l'affaire Kennedy dans ses grandes lignes constatera les mêmes faits logiques de So What sans disposer d'aucune réponses logiques; certains continueront à avancer les réponses des sacro-saintes commissions (pardon Commissions)plus par béatitude que par réelle argumentation.

Teigne warreniste
Dimanche 23 février 2003 à 15h33 #8181 Modification de ce message Citer ce message
1) Que Louis Witt ouvre son parapluie au passage de JFK, ce n'est pas si surprennant que ça: Louis Witt voulait marquer sa dissidence en associant JFK au parapluie Chamberlain et la fameuse Paix de Munich...

Pour bien des Américains, particulièrement ceux qui allaient supporter la candidature présidentielle du Sénateur Barry Goldwater, JFK était too soft on communism en 1963, comme Papa Joe avait été too soft on fascism en 1938...

2) Que Witt ait attendu 1978 pour se manifester, encore là, rien d'extraordinaire. Witt n'était même pas au courant de la controverse entourant l' «homme au parapluie»... Il a fallu que le HSCA entreprenne des recherches pour essayer de localiser certains témoins... dont "umbrellaman" et "babushka lady"...

Et Witt ne fut pas le seul témoin à ne pas signaler son existence à la police en 1963. Il y avait au delà de 250 spectateurs à Dealey Plaza, et des dizaines de témoins nous sont encore inconnus. De nombreuses gens ne tiennent pas à devenir témoins dans des affaires criminelles avec tous les embêtements que ça comporte... par exemple: avoir à témoigner sous serment durant un procès éventuellement long... avec les pertes de salaire qui s'en suivent...

3) Que Witt n'ait pas cherché à s'enfuir, ça ne le rend pas plus "suspect"... mais au contraire tend à prouver qu'il n'avait rien à se reprocher (Ozzie n'a pas attendu tranquillement que la police vienne l'arrêter au 6th floor, il a filé à l'anglaise)... Et il ne fut pas le seul à s'assoir par terre quelques instants pour reprendre ses esprits... Les photos indiquent que de nombreux témoins se sont assis ou couchés par terre ou sont restés immobiles plutôt que de courrir, dont Jean Hill, Mary Moorman, le couple Newman, Emmet Hudson, Charles Brehm et de nombreux autres...

ZR RIFLE
Lundi 24 février 2003 à 14h06 #8186 Modification de ce message Citer ce message
Boris a dit :

3) Que Witt n'ait pas cherché à s'enfuir, ça ne le rend pas plus "suspect"... mais au contraire tend à prouver qu'il n'avait rien à se reprocher (Ozzie n'a pas attendu tranquillement que la police vienne l'arrêter au 6th floor, il a filé à l'anglaise)... Et il ne fut pas le seul à s'assoir par terre quelques instants pour reprendre ses esprits... Les photos indiquent que de nombreux témoins se sont assis ou couchés par terre ou sont restés immobiles plutôt que de courrir, dont Jean Hill, Mary Moorman, le couple Newman, Emmet Hudson, Charles Brehm et de nombreux autres...

Tu trouves que l'on peut comparer l'attitude de ces derniers témoins avec celle de Witt, c'est ton droit; mais permet moi de douter de ton esprit critique car l' attitude indifférente de Witt ne correspond pas à celle d'une personne qui vient d'assister à l'assassinant du président sous ses yeux.Il y a dans son attitude une sorte de détachement que n'ont pas les témoins que tu as cités.

Teigne warreniste
Lundi 24 février 2003 à 15h00 #8187 Modification de ce message Citer ce message
Libre à vous d'exprimer vos thèses paranoïdes...

ZR RIFLE
Mardi 25 février 2003 à 08h37 #8189 Modification de ce message Citer ce message
ARF ! ARF !
Me faire traiter de parano par un psycho comme toi, c'est l'hopital qui se moque de la charité...
Allez Boris, cesse tes enfantillages !

Teigne warreniste
Mardi 25 février 2003 à 14h14 #8190 Modification de ce message Citer ce message
La paranoïa, ça se soigne mon petit...

Avoir une crise d'épilepsie 20 minutes avant le passage de la caravane présidentielle, ou ouvrir son parapluie au passage de JFK suffit aux conspis pour vous accuser d'être partie prennante à un hypothétique complot...

Et si, sur un film, on avait identifié quelqu'un en train de se moucher au moment précis où Kennedy se fait descendre (Z-312), les conspis l'aurait soupçonné de cacher une arme sous son mouchoir... :-D

KAISOU
Mardi 25 février 2003 à 17h59 #8192 Modification de ce message Citer ce message
Il me semble que "l enigme" de la crise d epilepsie a deja ete resolue par un post de Nicolas Bernard que je suis bigrement incapable de retrouver, maintenant ouvrir un joli parapluie noir en plein soleil quelques secondes avant les coups de feu , sans soit disant aucune raison aparente, peut paraitre quand meme bizarre, sans compter le flegme somme toute remarquable dont a fait preuve cet homme ainsi que son voisin alors que c'etait la panique complete sur DP apres l'embuscade....

ZR RIFLE
Mardi 25 février 2003 à 18h28 #8193 Modification de ce message Citer ce message
Je confirme ! L'attiutde de Witt avant, pendant et après l'assassinat est suspecte, quoi qu'en pense Me BORIS .

Teigne warreniste
Mardi 25 février 2003 à 19h38 #8195 Modification de ce message Citer ce message
Je confirme: l'attitude de l'agent d'assurance Louis Witt, avant, pendant et après n'a rien de vraiment suspecte... (Where is the smoking gun?)

Et c'est pourquoi les conspis ne veulent pas reconnaitre qu'il est 'umbrellaman'... il fait un mauvais 'suspect'!

KAISOU
Mardi 25 février 2003 à 20h11 #8196 Modification de ce message Citer ce message
Witt ou pas, le coup du "Parapluie de Munich" en reference a Neville Chamberlain, moi je trouve ca douteux mais bon, ca n engage que moi Messieurs...

Teigne warreniste
Mercredi 26 février 2003 à 01h00 #8200 Modification de ce message Citer ce message
Moi, le coup du parapluie de Chamberlain, je trouve ça génial... Constament depuis 1946, JFK avait eu à se distancier politiquement de son père Joe senior...

Joseph Patrick Kennedy avait été un supporteur de Neville Chamberlain et des accords de Munich, il fut un pacifiste à outrance... du moins avant la WWII.

John F. Kennedy, qui avait des ambitions politiques, s'était cru oubligé d'écrire son "Why England Slept" pour se dissocier de l'Ambassadeur Kennedy...

Les adversaires "radical right" mettaient un malin plaisir à associer JFK au défaitisme de jadis de Papa Joe...

So What
Mercredi 26 février 2003 à 01h19 #8201 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-02-26 01:00, Teigne warreniste a écrit: Les adversaires "radical right" mettaient un malin plaisir à associer JFK au défaitisme de jadis de Papa Joe...

Présentez-nous vos preuves comme quoi ce symbole était couramment utilisé par l'extrême droite américaine dans les années 60...

Y a t-il eu des précédents, des articles de journaux, des consignes de la JBS ?

Teigne warreniste
Mercredi 26 février 2003 à 15h23 #8210 Modification de ce message Citer ce message
Louis Witt n'était pas membre de la JBS à ce que je sache, mais plus un supporter probable du sénateur de l'Arizona...

Et les accusations de molesse à l'égard du communisme fusaient contre Kennedy-fils comme celles, jadis, de complaisance à l'égard du fascisme contre Kennedy-père. C'est un secret de polichinelle que JFK trainait, comme un boulet, un héritage politique pas très enviable. Louis Witt savait que le parapluie noir (réf: à Neville Chamberlain) pouvait avoir une symbolique négative pour les Kennedy et c'est pourquoi il a ouvert le parapluie au passage de JFK. Mais horreur, presque au même moment, on tirait sur la limousine...

Teigne warreniste
Mercredi 26 février 2003 à 15h23 #8211 Modification de ce message Citer ce message
Louis Witt n'était pas membre de la JBS à ce que je sache, mais plus un supporter probable du sénateur de l'Arizona...

Et les accusations de molesse à l'égard du communisme fusaient contre Kennedy-fils comme celles, jadis, de complaisance à l'égard du fascisme contre Kennedy-père. C'est un secret de polichinelle que JFK trainait, comme un boulet, un héritage politique pas très enviable. Louis Witt savait que le parapluie noir (réf: à Neville Chamberlain) pouvait avoir une symbolique négative pour les Kennedy et c'est pourquoi il a ouvert le parapluie au passage de JFK. Mais horreur, presque au même moment, on tirait sur la limousine...

So What
Jeudi 27 février 2003 à 00h19 #8212 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-02-26 15:23, Teigne warreniste a écrit: Louis Witt n'était pas membre de la JBS à ce que je sache, mais plus un supporter probable du sénateur de l'Arizona...

Soit mais dans ce cas, il devrait être encore plus facile de trouver des preuves de l’utilisation de ce symbole par les partisans de Goldwater à l’encontre de JFK, hors il n’y a aucun précédent.

Dans les films montrant le passage des parades présidentielles durant le voyage au Texas, on voit très bien en plusieurs occasions des opposants de Kennedy brandir des pancartes aux messages vindicatifs mais aucun, vraiment aucun n’eut l'idée saugrenue d'ouvrir un parapluie pour marquer sa désapprobation...

à l’exception notoire de l’original Louie Steven Witt au plus mauvais moment...

Nicolas Bernard
Jeudi 27 février 2003 à 12h51 #8222 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-02-26 15:23, Teigne warreniste a écrit: Louis Witt n'était pas membre de la JBS à ce que je sache, mais plus un supporter probable du sénateur de l'Arizona... Et les accusations de molesse à l'égard du communisme fusaient contre Kennedy-fils comme celles, jadis, de complaisance à l'égard du fascisme contre Kennedy-père. C'est un secret de polichinelle que JFK trainait, comme un boulet, un héritage politique pas très enviable. Louis Witt savait que le parapluie noir (réf: à Neville Chamberlain) pouvait avoir une symbolique négative pour les Kennedy et c'est pourquoi il a ouvert le parapluie au passage de JFK. Mais horreur, presque au même moment, on tirait sur la limousine...

Ce qui reste une superbe coïncidence. Malheureusement, on en est là.

Par contre, Witt devait posséder une culture politique et historique prononcée. Si Chamberlain était resté dans l'imaginaire collectif l'homme au parapluie, l'attitude appeasing de Joe Kennedy remontait à un quart de siècle et ne constituait pas nécessairement un fait notoire au début des sixties. Les caricatures américaines et allemandes des années 30 et 40 avaient beau représenter les appeasers avec des parapluies, il n'en était peut-être pas de même dans les années 60... A dire vrai, je n'en sais rien. La référence à Munich était connue. Je trouve dès lors le comportement de Witt assez vraisemblable.

Nicolas Bernard
Jeudi 27 février 2003 à 12h56 #8223 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-02-25 17:59, KAISOU a écrit: Il me semble que "l'enigme" de la crise d'epilepsie a deja ete resolue par un post de Nicolas Bernard que je suis bigrement incapable de retrouver

C'est ici qu'on en causait:
[ Lien Web ]

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Comment ils ont tué Kennedy Michaël Eddowes Avec Kennedy Pierre Salinger L'incroyable procureur Jim Garrison Malcolm J. Diller JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton Le procès de Dallas Frédéric Pottecher Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...