Marylin Monroe, enquête sur un assassinat
Don Wolfe
Prix: 7.00 €
American Tabloïd
James Ellroy
Prix: 9.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Rôle de la CIA

20 messages

bishop
Lundi 20 janvier 2003 à 15h35 #7819 Modification de ce message Citer ce message
Dans un assassinat, qui est coupable?

1°/ Celui qui le commet?

2°/ Celui qui a été averti avant que l'assassinat ne soit commis, laisse faire et feint de ne rien savoir?

3°/ Celui qui connait la vérité après l'assassinat et maquille les preuves pour les meilleures raisons du monde (politiques, humanitaires...) ?

Pour parler du rôle de la CIA dans l'assassinat:

Il ne fait guère de doute à mes yeux qu'Oswald a travaillé pour la CIA, que bon nombre des cubains anticastristes et des mafiosi impliqués dans le meurtre ont aussi travaillé pour la CIA.
Il est plus que probable que David Atlee Phillips, chef de la section Amériques
(Western Hemishere) de la CIA a pensé le complot en utilisant le programme ZR Rifle d'assassinat de Castro pour le retourner contre Kennedy et en prenant comme bouc émissaire Lee Harvey Oswald , ancien agent provocateur de la CIA infiltré en Union Soviétique et ayant une "biographie officielle" de militant communiste procastriste...Ile st plus que probable aussi que Howard Hunt de la CIA faisait partie du complot.

Jusqu'ou remonte ce complot au sein de la hiérarchie de la CIA? Je ne sais pas..

Mais il est plus que probable que certains dirigeants de la CIA ont eu vent du complot avant l'assassinat et n'ont rien fait ( James Angleton, chef du contre-espionnage de la CIA n'était pas réputé pour son laxisme et Dick Helms, chef des opérations de la CIA , n'a jamais passé pour un idiot).

Il est certain en définitive que dès le 22 novembre les responsables de la CIA ont su que des gens travaillant pour la CIA avaient commis le crime. Mais que pour des raisons évidentes ils ont maquillé les preuves ( un tel scandale aurait menacé l'existence meme de la CIA. Ce qui aurait laissé les Etats Unis désarmés face au KGB. Impensable en pleine guerre froide..)
La CIA a intoxiqué le président Johnson en lui parlant de complot communiste, d'autant plus facilement que Lee Harvey Oswald avait une biographie suspecte...
La commission Warren a été nommé par Johnson pour les meilleures raisons du monde: sauvEgarder la paix dans le monde. Evoquer un complot communiste aurait déclenché la 3ème guerre mondiale. Nous sommes deux ans après la crise des missiles de Cuba.

Tout ceci donne une forme de crime parfait ou personne n'a intéret à dire la vérité.

ouam90
Lundi 20 janvier 2003 à 19h33 #7820 Modification de ce message Citer ce message
Bonsoir,

ceci est pas mal mais je vais devancer la pique de Boris, les preuves ??

Teigne warreniste
Mardi 21 janvier 2003 à 01h01 #7827 Modification de ce message Citer ce message
Aujourd'hui, les conspis laissent entendre qu'Ozzie aurait été un "agent de la CIA", en 1964, on laissait entendre qu'Ozzie aurait été un "agent du FBI"... Faudrait vous entendre!!!

bishop
Mardi 21 janvier 2003 à 09h32 #7831 Modification de ce message Citer ce message
Role de la CIA (bis) : limité mais crucial

J’admets tout à fait la remarque de oam90, mes propositions n’apportent pas de preuves.
Disons plutot que j’essaye de résoudre une équation à n-inconnues :
Nous avons d’un coté l’assassinat de Kennedy et l’impossibilité du scénario du tueur solitaire pour des raisons multiples ( la « balle magique », le Grassy Knoll, les constatations médicales divergentes, les analyses acoustiques du HSCA concluant à 4 coups de feu et 2 tireurs, la quasi-impossibilité de faire mouche en 6 seçondes et 3 balles sur une cible mouvante qui s’en va avec un Mannlicher-Carcano en mauvais état dans une zone de tir limité par un arbre…).

De l’autre coté nous avons des cubains anticastristes et des mafiosi qui ne manquent pas de raisons pour s’en prendre à Kennedy, qui se répandent en propos ultra-violents contre le président et qu’on retrouve à tous les étages de cette histoire.

Petite incidente sur ma méthode : je n’ai repris comme éléments de preuve que des témoignages multiples ou plusieurs constatations officielles. Un faisceau de témoignages constituant au moins un début de preuve. Je n’ai pas repris, par exemple, le témoignage de Madeleine Brown mettant en cause Johnson ( elle est la seule à faire cela) ou des scénari de substitution du corps dans le cercueil ( c’est possible mais il n’y a aucun témoignage).

Revenons à notre équation : il y a un blanc entre Kennedy et les anticastristes & mafiosi. Logiquement, qui, quelle bande, quelle structure peut etre à la fois assez proche du pouvoir pour en pénétrer les secrets nécessaires à une telle opération et suffisamment opposé pour vouloir la mort du président dans les Etats Unis de 1963 ?
Une seule réponse logique : la CIA ( plus exactement certains de ses agents nous y reviendrons)
La CIA de 1963 s’est estimée trahie par Kennedy lors de l’affaire de la Baie des cochons, s’est heurté aux Kennedy lors de la crise des missiles d’octobre 62, s’estime trahie par l’annulation de l’opération Mangouste au printemps 63, constate que Kennedy engage une politique de détente avec l’Union Soviétique et meme avec Cuba .
L’atmosphère au sein de la communauté US du renseignement et des hautes sphères de l’armée est très anti-Kennedy en 1963, il est considéré au mieux comme un amateur dangereux.
Bien sur les Etats Unis ne sont pas une république bananière ; un coup d’état est impossible dans ce pays pétri de légalisme (meme si c’est de façade).
Alors disons qu’une telle atmopshère ne peut que favoriser les « aventures » de certains opérationnels de la CIA encadrant les anticastristes et les mafiosi. Ces agents de la CIA suent sang et eau pour leur pays et considèrent que leur président les trahit.
Ils planifient tous les jours des assassinats de « personnalités dangereuses pour la sécurité des Etats Unis ». Pourquoi n’aideraient ils pas des « patriotes » qui veulent éliminer un traitre ?

Qui au sein de la CIA ?
David Atlee Phillips, chef de la section Western Hemisphere, supervisant tous les « dirty tricks » de la CIA dans la zone Caraibe et que de nombreux témoignages impliquent dans notre histoire.
J’ai écrit qu’il avait « pensé » le complot, ça ne veut pas dire qu’il l’a organisé de A à Z, trop dangereux.
Il a fourni aux conspirateurs ( i.e. les anti-castristes, une partie de la mafia et quelques agents des Covert Operations de la CIA) 2 modus operandi géniaux :
1°/ ZR Rifle, le programme d’assassinats politiques de la CIA, visant principalement Castro et qu’il a retourné contre Kennedy (c’est un grand classique des services secrets)
2°/ Lee Harvey Oswald à la double biographie inédite d’agent de la CIA ( plus exactement de l’ONI pour répondre à Teigne Warreniste) et de militant procastriste suspect d’espionnage au profit de l’Union Soviétique.
C’est suffisant pour faire cesser toute enquete de la CIA par peur du scandale, et faire reculer le pouvoir politique par peur d’une 3ème guerre mondiale.
J’estime aussi que Howard Hunt est impliqué dans cette assassinat, ne serait-ce que pour donner certains renseignements ultra-confidentiels ( il doit etre très difficile, meme pour la mafia de se procurer les cartes d’identité du Secret Service et surtout ses codes d’identification).

En conclusion de ce trop long exposé je dirai que ce complot n’est pas si extraordinaire que cela . Les comploteurs ont pris d’énormes risques (ce qui légitime mon estimation de la non-participation des hautes sphères de la CIA, trop dangereux, ce qui ne veut pas dire que certains d’entre eux n’étaient pas au courant). S’il avait plu à Dallas ce jour-là on aurait posé un toit en plexiglass à l’abri des balles sur la Lincoln présidentielle et l’opération était remise à un autre jour avec tous les risques de laisser dans la nature une telle équipe de tueurs ( ils peuvent parler, etre arrétés…).
Ils auraient pu échouer à tuer Kennedy aussi et les risques que de nombreux tueurs ou complices soient arrétés, parlent …sont très difficiles à gérer. Mais ça a réussi, c’est l’élément impondérable.
In fine, pour répondre à Teigne Warreniste Oswald était un agent de l’ONI ayant travaillé comme agent provocateur en Union Soviétique pour un programme commun CIA/ONI ; il a ensuite été un informateur/agent provocateur pour le FBI.

Je suis bien sur disposé à discuter de mes « propositions » et d’en donner les éléments de preuves, qui sont d’ailleurs toutes dans le domaine public.

bishop
Mardi 21 janvier 2003 à 10h31 #7832 Modification de ce message Citer ce message
Role de la CIA (ter) : un complot qui a échoué

Je voudrai ajouter que la finalité de complot était était via la « biographie » de Oswald d’impliquer Castro, de monter l’opinion publique américaine contre lui et de pousser le gouvernement américain à envahir Cuba. Johnson a senti ça très vite et a coupé court à cette manœuvre en mentant lui aussi, mais pour les meilleures raisons du monde à ses yeux.
En ce sens le complot a échoué.

Teigne warreniste
Mardi 21 janvier 2003 à 15h07 #7838 Modification de ce message Citer ce message
Les gens qui affirment qu'Ozzie était un "agent de la CIA" se basent sur le fait qu'Oswald avait un dossier "201"... Mais tous ceux qui avaient fait défection en URSS (et d'autres pays ennemis) se retrouvaient avec des dossiers 201... Autrement dit: fichés.

bishop
Mardi 21 janvier 2003 à 16h19 #7839 Modification de ce message Citer ce message
Donc tu admets que Oswald a fait "défection" en URSS?
Ce qui implique 2 choses:
1°/ Un agent secret fait "défection", pas un simple citoyen; tu viens de dire qu'Oswald était un agent secret
2°/ Si Oswald a fait "défection" selon tes propres termes, comment expliques tu l'absence de réctions de la police et la justice américaine à son retour aux Etats Unis?

Bourdon David
Mardi 21 janvier 2003 à 17h54 #7842 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-01-21 01:01, Teigne warreniste a écrit: Aujourd'hui, les conspis laissent entendre qu'Ozzie aurait été un "agent de la CIA", en 1964, on laissait entendre qu'Ozzie aurait été un "agent du FBI"... Faudrait vous entendre !!!

Mon pauvre Boris en 1964 personne ne croyais au complot (pas même Garison) car le monde croyais ce que le gouvernement U.S avait pondu...

Et pourquoi aujourd'hui il reste beaucoup des documents secret non déclassé sur Oswald ???

So What
Mardi 21 janvier 2003 à 19h35 #7846 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-01-21 15:07, Teigne warreniste a écrit: Les gens qui affirment qu'Ozzie était un "agent de la CIA" se basent sur le fait qu'Oswald avait un dossier "201"...

Pas seulement non... Il y a aussi, et entre autres, les témoignages d'agents de la CIA comme Marita Lorenz (sous serment) ou Gerry Patrick Hemming...

Teigne warreniste
Mardi 21 janvier 2003 à 19h38 #7847 Modification de ce message Citer ce message
En 1964, de nombreuses thèses de complot commençaient à poindre à l'horizon... Elles originaient de la "gauche" et des milieux communistes européens... Des auteurs comme Joachim Joesten, subventionnés par l'usine à propagande soviétique sévissaient déjà à cette époque...

So What
Mercredi 22 janvier 2003 à 00h24 #7861 Modification de ce message Citer ce message
Depuis que Ruby avait planté Ozzie dans le sous-sol du commissariat, il ne restait déjà plus grand monde sur la planète à pouvoir croire à la thèse délirante du lone-nut killer...

Faire croire, ce fut d'ailleurs la principale raison de l'existence de la Commission Warren:

[ Lien Web ]
[ Lien Web ]

Teigne warreniste
Mercredi 22 janvier 2003 à 02h33 #7862 Modification de ce message Citer ce message
Nicolas Katzenbach, bras droit de Bob Kennedy, est celui qui a convaincu Lyndon Johnson d'instaurer une commission d'enquête sur l'assassinat de JFK... pour mettre fin aux spéculations folles qui avaient cours à cette époque et qui auraient pû conduire à une WW III...

En effet, les révélations sur le passé d'Ozzie: son séjour en URSS de 1959 à 1962, ou encore sur sa visite à Mexico aux ambassades soviétiques et cubaines, moins de 2 mois avant l'assassinat, pouvaient donner prise à des spéculations impliquant l'intervention des puissances hostiles et ennemies dans l'assassinat...

L'assassinat de John F. Kennedy aurait-il pû faire boule de neige comme celui de l'Archiduc François-Ferdinand en 1914, et déclencher la dernière de toutes guerres mondiales ?

bishop
Mercredi 22 janvier 2003 à 10h57 #7867 Modification de ce message Citer ce message
Donc Teigne Warreniste, excellent pseudo qui te va comme un gant, tu admets que Johnson & Katzenbach ont manipulé, au moins influencé Warren. Donc que le rapport de Warren a été " altéré" par cette influence. Donc le rapport n'est pa valable. C'est ce que tu viens de dire.

Teigne warreniste
Mercredi 22 janvier 2003 à 14h40 #7870 Modification de ce message Citer ce message
Non... Katzenbach voulait mettre sur pied une commission d'enquête pour prouver que toutes ces spéculations n'étaient que pures foutaises et empêcher que tout ça ne dégénère éventuellement en quelque chose d'irréparable: une guerre nucléaire... On sait ce qui arrive quand l'opinion publique américaine s'emballe...

bishop
Mercredi 22 janvier 2003 à 14h55 #7872 Modification de ce message Citer ce message
Donc Katzenbach a mis sur pied une Commission Warren sous influence. Donc le rapport Warren est sous inluence, donc non valable.

zharyus
Mercredi 22 janvier 2003 à 16h02 #7876 Modification de ce message Citer ce message
Que dire alors sur le mémo qu'il à écrit sur un bloc note jaune > et cela même avant que la commission Warren n'est debuté ses audiances.

Teigne warreniste
Mercredi 22 janvier 2003 à 19h14 #7882 Modification de ce message Citer ce message
La commission Warren a été constituée pour démontrer que les spéculations folles qui circulaient à l'époque n'étaient que de la foutaise....

Le juge Warren n'était pas du genre à se laisser impressionner et il l'a démontré historiquement en 1954 et en 1957 ce qu'il était capable de faire. S'il y avait eu un "smoking gun" dans l'affaire, le chat serait sorti du sac... depuis longtemps!

Milinkiewicz
Mercredi 22 janvier 2003 à 20h42 #7885 Modification de ce message Citer ce message
A mon humble avis, la Commission Warren avait pour but principal d'étouffer toutes les supputations (fondées ou non) qui circulaient dans la presse et l'opinion publique d'alors.lorsque LBJ convoqua Warren pour qu'il prenne la tete de la Commission, il fut sans doute question de sécurité nationale,paix sociale et honneur de l'Amérique.Certains témoins avouent meme avoir vu EW les larmes aux yeux à la sortie du bureau ovale.
Pour LBJ,d'une pierre deux coups:mettre fin à toutes les rumeurs et par conséquent couvrir le complot.

Amicalement

bishop
Jeudi 23 janvier 2003 à 09h23 #7892 Modification de ce message Citer ce message
Earl Warren était un républicain libéral, une espèce qui n’existe plus guère aujourd’hui, et était un honnete homme qui a en tant que Chief Justice de la Cour Supreme avait initié la déségrégation raciale par l’arret Brown vs. Topeka’s Board of Education de 1954.
Et c’est pour ça qu’il a été choisi par Johnson, mais c’était un patriote à qui Johnson a certainement confié
l’implication probable de Castro dans ce meurtre ( après avoir été sérieusement « briéfé » par la CIA ), voire de l’Union Soviétique…

Il l’a d’ailleurs quasiment avoué à Walter Cronkite dans une célèbre interview pour la CBS de 1969 et dont le passage ou Johnson fait mention de ses doutes sur Oswald n’a été diffusé qu’en 1975, après la mort de Johnson et à la demande de Johnson pour raison de « sécurité nationale »…

les conséquences de cette accusation ( ni plus ni moins la 3ème Guerre Mondiale ), étaient telles qu’Earl Warren en tant qu’honnete homme et patriote n’a pu qu’accepter d’etre mis sous influence.

Personne
Mardi 10 août 2004 à 19h04 #11038 Modification de ce message Citer ce message
Marita Lorenz a déclaré que Sturgis était un des tueurs de Dealey Plaza.
Sturgis lui aurait déclaré" Nous avons tué le président ce jour la. Tu aurais pu en être, entrer dans l'histoire. Tu aurais du rester. C'était tranquille. Tout était couvert à l'avance, très professionnel."

Quel role accordez vous au FBI?

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Portrait de Lee Oswald Robert Oswald La fausse énigme de Dallas Armand Moss Mort d'un président William Manchester Les 1000 jours de Kennedy Arthur M. Schlesinger Jr. John Fitzgerald Kennedy président Hugh Sidey Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...