John F. Kennedy
Pierre-Henri Verlhac, Yann-Brice Dherbier
Prix: 37.95 €
JFK - Une jeunesse insouciante
Nigel Hamilton
Prix: 24.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Et si c'était Castro ?

Messages 40 à 60 sur 81 [ 0-1-2-3-4 ]

payoulo
Samedi 19 octobre 2002 à 21h44 #7224 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-19 14:48, Nicolas Bernard a écrit: Je ne dis pas ça - en fait, je défends même la thèse inverse...

Effectivement, ma question est mal formulée. J'essayai simplement de montrer que de telles déclarations, si elles avaient été éronnées ne pouvainet pas rester sans démenti...

Teigne warreniste
Dimanche 20 octobre 2002 à 14h37 #7234 Modification de ce message Citer ce message
Castro a pu très bien ordonner l'assassinat de Kennedy en 1963... en dépit des conséquences que ça aurait pù avoir...

Ici, je me réferre à la réaction hystérique de Castro au lendemain de l'annonce du retrait des missiles soviétiques de Cuba.

Sa vexation est d'autant plus violente que, dans une lettre qu'il a adressée l'avant-veille, le 26 octobre, audit Khrouchtchev, Castro l'a assuré de la détermination cubaine et est allé jusqu'à lui suggérer une attaque nucléaire contre les États-Unis en cas de débarquement nord-américain à Cuba; «Ne laissez pas les impérialistes frapper le premier coup d'une guerre nucléaire.» Toute la follie orgueilleuse du Lider maximo cubain est dans cette recommandation délirante. Plutôt l'apocalypse nucléaire que céder.[1]


Si Castro était prêt à demander aux Russes d'envoyer le premier missile lors de la crise d'octobre 62, en sachant fort bien les conséquences que ça aurait eu, il a pu très bien ordonné l'assassinat de Kennedy en novembre 63 en réplique aux tentatives d'assassinat contre sa propre personne et aux tentatives de renversement de son régime.

[1]: Pierre Kalfon: "Che Ernesto Guevara une légende du siècle", éditions du seuil, collection Le Point, page 415

KAISOU
Dimanche 20 octobre 2002 à 14h42 #7235 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-20 14:37, Teigne warreniste a écrit: Castro a pu très bien ordonner l'assassinat de Kennedy en 1963... en dépit des conséquences que ça aurait pu avoir...

Ici, je me réferre à la réaction hystérique de Castro au lendemain de l'annonce du retrait des missiles soviétiques de Cuba.

Citation: Sa vexation est d'autant plus violente que, dans une lettre qu'il a adressée l'avant-veille, le 26 octobre, audit Khrouchtchev, Castro l'a assuré de la détermination cubaine et est allé jusqu'à lui suggérer une attaque nucléaire contre les États-Unis en cas de débarquement nord-américain à Cuba; «Ne laissez pas les impérialistes frapper le premier coup d'une guerre nucléaire.» Toute la follie orgueilleuse du Lider maximo cubain est dans cette recommandation délirante. Plutôt l'apocalypse nucléaire que céder. Si Castro était prêt à demander aux Russes d'envoyer le premier missile lors de la crise d'octobre 62, en sachant fort bien les conséquences que ça aurait eu, il a pu très bien ordonné l'assassinat de Kennedy en novembre 63 en réplique aux tentatives d'assassinat contre sa propre personne et aux tentatives de renversement de son régime.

Le moins que l'on puisse dire c'est que la reaction du Lider Maximo fut beaucoup moins hysterique lorsqu'il apprit l'assassinat de JFK à Dallas...

Teigne warreniste
Dimanche 20 octobre 2002 à 14h51 #7236 Modification de ce message Citer ce message
Castro n'a sûrement pas versé une larme... Et dans son for intérieur devait se réjouir du revirement de situation... enfin, il finalement avait eu sa revanche sur les Kennedy...

KAISOU
Dimanche 20 octobre 2002 à 15h01 #7239 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-20 14:51, Teigne warreniste a écrit: Castro n'a sûrement pas versé une larme... Et dans son for intérieur devait se réjouir du revirement de situation... enfin, il finalement avait eu sa revanche sur les Kennedy...

Ses éventuelles réjouissances restent à prouver tout de même.

Teigne warreniste
Dimanche 20 octobre 2002 à 15h10 #7240 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Ses eventuelles rejouissances restent a prouver tout de meme.

Je suppose que Saddam Hussein pourrait être attristé par l'annonce de l'assassinat de George W... :-D

So What
Dimanche 20 octobre 2002 à 22h49 #7241 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-20 14:37, Teigne warreniste a écrit: Castro a pu très bien ordonner l'assassinat de Kennedy en 1963... en dépit des conséquences que ça aurait pù avoir...

Non. Pas sans l'accord de Moscou.
Et puis il n’y a pas eu de conséquences: Castro est toujours là; Guantanamo aussi.

Citation: Ici, je me réferre à la réaction hystérique de Castro au lendemain de l'annonce du retrait des missiles soviétiques de Cuba.

C’est un secret de polichinelle que Castro et Guevara furent des jusqu'au-boutistes durant la Crise des Missiles. Dans le msg 7202, j’ai rappelé les manifestations dans La Havane au lendemain du retrait des fusées et je ne pense pas que dans une autre capitale au monde, Khrouchtchev se soit fait ainsi traiter de “petite lopette”. Ce sera l’ultime expression de liberté du peuple cubain avant que l’entrevue Castro - Mikoyan ne vienne calmer considérablement certaines ardeurs révolutionnaires. Le voyage de Fidel en URSS au mois de mai 63 finit de sceller l’accord et renforcer les liens entre les deux pays en définissant le cadre de l’autonomie du plus petit. Si leur amitié n’en est pas altérée, les relations entre Fidel et le Che en seront à jamais bouleversées...


Citation: Si Castro était prêt à demander aux Russes d'envoyer le premier missile lors de la crise d'octobre 62, en sachant fort bien les conséquences que ça aurait eu, il a pu très bien ordonné l'assassinat de Kennedy en novembre 63 en réplique aux tentatives d'assassinat contre sa propre personne et aux tentatives de renversement de son régime.

En novembre 1963, pas sans l’accord de Moscou.
Et les “généreux amis” de “la petite lopette” n’auraient guère apprécié une plaisanterie d’un goût aussi douteux...


Citation: Castro n'a sûrement pas versé une larme... Et dans son for intérieur devait se réjouir du revirement de situation... enfin, il finalement avait eu sa revanche sur les Kennedy...

Certes il n’avait aucune raison de verser la moindre larme mais d’après Jean Daniel, il s’est montré fort inquiet («c’est une mauvaise nouvelle.») et a même espéré un instant que Kennedy s’en sortirait. Apprenant que le principal suspect était un marxiste pro-Castro adhérent du FPCC, il fut encore plus tourmenté et s’enquérit de savoir ce que pensait Johnson et ses positions vis à vis de Kennedy, de Cuba, de l’URSS et de la CIA. Il eut d’ailleurs innocemment la même intuition que LBJ sur une possible implication de la famille Diem d'avoir commandité l’attentat. Et plutôt soucieux de se débarrasser d’un aussi encombrant bébé, il évoqua même une éventuelle piste vietcong !
«After all, there are perhaps some people in the world to whom this news is cause for rejoicing. The South Vietnamese guerrillas, for example, and also, I would imagine, Madame Nhu!»
When Castro Heard the News by Jean Daniel

payoulo
Dimanche 20 octobre 2002 à 22h54 #7242 Modification de ce message Citer ce message
Saddam Hussein & Georges Busch ? Il ne faut pas tout confondre...

Castro qui ordonne à Oswald de tuer Kennedy ? Originale cette idée. Sauf qu'oswald n'a pas revendiqué sur le plan idéologique son geste... Bizarre pour une personne que tu décris comme passionnée...

So What
Dimanche 20 octobre 2002 à 23h24 #7243 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-19 14:45, Nicolas Bernard a écrit: Kennedy savait que Daniel était avec Castro. Savait-il pour Cubela ? Je... n'en sais rien. Il est probable que non : cet as de la haute politique se contretapait des détails...

Oui mais Fidel lui ne se contretapait pas de ce genre de détails... Satanés gangsters yankis!

J’ignore si c’est exact mais j’ai lu quelque part que le stylo-gadget de Desmond Fitzgerald ne valait pas un clou. En apprenant l’attentat de Dallas, Cubela l’aurait jeté dans la Seine. Comme quoi, la réversibilité des vestes cubaines n’aurait ici d’égale que la forte toxicité de l’impromptue découverte pour un jeune poisson parisien...

Mais ce n’est que bien plus tard, en 66-67, à la lecture de ses confères Jack Anderson et Drew Pearson, que Jean Daniel a appris l’existence d’une alliance entre la CIA et le crime organisé pour éliminer Castro. Fidel était au courant de tout ça depuis bien longtemps.

D'ailleurs, il fallait bien que la piste Castro reste plausible...

Teigne warreniste
Lundi 21 octobre 2002 à 00h07 #7244 Modification de ce message Citer ce message
Che Guevara était encore dans l'île le 22 novembre 63. Et avec Guevara, qui était le mentor de Castro, tout était possible.

Et Guevara se foutait des Russes comme l'an quarante...

So What
Lundi 21 octobre 2002 à 00h55 #7246 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-21 00:07, Teigne warreniste a écrit: Che Guevara était encore dans l'île le 22 novembre 63.

Exact, en novembre 1963, le Che lançait, malgrè l'embargo américain, la campagne d'électrification de Cuba, «Homme loup non, homme nouveau oui !», un chantier que ni Batista, ni ses amis américains de l'United Fruits and co n'avaient jamais pensé à entamer auparavant...

Citation: Et avec Guevara, qui était le mentor de Castro, tout était possible.

«Soyez réalistes: demandez l'impossible !», c'était un mot d'ordre du Che mais il n'était pas le mentor de Fidel, juste un ami, un compañero. Lui qui aimait tant à répéter que «Le communisme sans la morale, ça ne m'intéresse pas» est bien la preuve que même à Cuba, son influence est toujours restée sévérement limitée...

Citation: Et Guevara se foutait des Russes comme l'an quarante...

Peut-être mais pas un Fidel bardé de toutes ses belles médailles de l'ordre et du mérite soviétique...

KAISOU
Lundi 21 octobre 2002 à 11h41 #7248 Modification de ce message Citer ce message
Ernesto Che Guevara pris ses distances avec Moscou assez rapidement, officialisees par un discours au formol le 24 fevrier 1965 a la conference Afro-asiatique d'Alger...

Guevara et Castro passeront deux jours et deux nuits a essayer de s'expliquer sans succes...

Guevara redigera trois lettres d adieu dont une pour Castro avant de partir pou le Congo puis la Bolivie ou il trouvera la mort le 08 octobre 1967, executé par le lieutenant Teran apres sa capture par les militaires boliviens drivés par la CIA of course.

Fidel Castro était devoué a Moscou de maniere totale alors que le Che derangeait au Kemlin plus qu'autre chose.

Teigne warreniste
Lundi 21 octobre 2002 à 22h02 #7249 Modification de ce message Citer ce message
Moi, je demeure convaincu que Castro a quelque chose à voir avec l'assassinat de Kennedy...

KAISOU
Lundi 21 octobre 2002 à 22h26 #7251 Modification de ce message Citer ce message
Pas moi.

Teigne warreniste
Mardi 22 octobre 2002 à 00h42 #7253 Modification de ce message Citer ce message
Moi, oui...

So What
Mardi 22 octobre 2002 à 01h06 #7257 Modification de ce message Citer ce message
:-D Arf" Arf' Castro ou pas Castro...
Si la main a été télécommandée... il y a forcément eu complot !

[ Lien Web ]

KAISOU
Mardi 22 octobre 2002 à 19h12 #7273 Modification de ce message Citer ce message
Boris glisse irremediablement vers la Conspiration... :-D

KAISOU
Mardi 22 octobre 2002 à 20h22 #7275 Modification de ce message Citer ce message
Qui l'eut cru a moins qu'il nous fasse marcher... il faut s attendre a tout.

So What
Jeudi 24 octobre 2002 à 15h24 #7285 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-10-22 19:12, KAISOU a écrit: Boris glisse irremediablement vers la Conspiration... :-D

En effet et le pauvre Earl Warren doit se retourner dans sa tombe de devoir compter sur de si piètres défenseurs pour son rapport...

Le rapport Warren est pourtant clair sur la question: Ozzie n'est qu'un lone-nut killer.

Mais Bobo veut le beurre, l'argent du beurre et la fermière avec...

payoulo
Jeudi 24 octobre 2002 à 18h19 #7286 Modification de ce message Citer ce message
Il faudrait pour cela qu'Earl Warren et son équipe aient pu mener leur enquête de manière indépendante...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: La mère d'Oswald parle Jean Stafford Les Grandes Affaires criminelles Roger Jean Ségalat Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières L'affaire Kennedy Thierry Lentz Marita, de Castro à Kennedy Marita Lorenz, Ted Schwarz Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...