Le plus grand salaud d'Amérique
Anthony Summers
Prix: 21.00 €
La véritable Jackie
Bertrand Meyer-Stabley
Prix: 14.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

La limo sur Dealey Plaza

11 messages

William
Vendredi 1er juin 2001 à 18h40 #310 Modification de ce message Citer ce message
Dans un autre topic, j'ai promis de livrer la liste des témoins ayant vu la limousine s'arreter ou ralentir considérablement au moment des coupsde feu. En voici la première partie, elle concerne les témoignages des journalistes :

-Bo Byers, reporter pour le Houston Chronicle et présent dans le bus presse :
"The presidential limo almost came to a stop, almost to a dead stop"

-Bob Clark, reporter pour ABC, présent dans le convoi, a annoncé sur les ondes de la radio ABC-WFAA et quelques minutes après l'assassinat que la limousine s'était arrété sur Elm au moment de la fusillade.

-Merriman Smith de l'agence de presse UPI écrit dans sa première dépêche :
The President's car, possibily as much as 150 or 220 yards ahead seems to falter briefly"

- Robert McNeil, reporter pour NBC, déclare :" The President's driver slammed on the brakes-after the third shot"

-Henry Burroughs, photographe pour AP, écrit : "We heard the shots and the motorcade stopped"

-Robert Baskin, journaliste au Dallas Morning News raconte : " the motorcade ground to a halt"

-Mary Woodward, également du DMN, télmoigne : "Instead of speeding up the car, the car came to a halt"

-James Altgens, photographe pour AP et auteur d'un des plus fameux clichés de l'assassinat déclare dans un rapport du FBI : "the president's car was proceeding about 10 miles per at hour at the time of the shooting.

- David Broden, reporter pour le Washington Evening Star écrit : " The President's car paused momentarily, then on orders from a Secret Service agent, spurted ahead"

A suivre

William
Samedi 2 juin 2001 à 03h22 #333 Modification de ce message Citer ce message
Voici la partie, elle concerne les officiers du Dallas Police Departement :

- James W. Courson était un des deux motards à mi-convoi : "The limousine came to a stop and Mrs Kennedy was on the back.

- Bobby Joe Dale, motard présent dans le défilé : After the shots were fired, the whole motorcade came to a stop. I stood and looked through the plaza noticed there was commotion, and saw people running around his ( Kennedy) car.

-Earle Brown , agent de faction à la proximité du Triple Underpass : The first I noticed the President's car was whent it stopped..after it made the turn and when the shots were fired, it stopped.

-D.V Harkness se trouvait au croisement de Houston et Main : "I saw the first shot and the President's car slowed down to almost a stop.

-Bobby Hargis etait un des motards d'escorte, il se trouvait du côté gauche de la limousine : " That guy (greer) slowed down, maybe his order was to slow down, slowed down almost to a stop" et encore "At that time, before the head shot, the Presidential car slowed down.I heard somebody say "Get going". I felt blood hit me in the face and the presidential car stopped almost immediately after that."

-James Chaney, lui se trouvait à la droite de la limo : " at the time, after the shooting, from the time the shot first rang out, the car stopped completely, pulled to the left and stopped."

- Douglas Jackson était à côté de Chaney : "the car just all but stopped for a moment"

-Billy Joe Martin, motard de l'escorte au côté d'Hargis : " the car stopped just for a moment"

-J.W Foster était sur le Triple Underpass : "immediately after President Kennedywas struck, the car in which he was riding pulled to the kerb.

-

Teigne warreniste
Samedi 2 juin 2001 à 04h23 #335 Modification de ce message Citer ce message
Monsieur Reymond peut-il me dire à quelles images du film Zapruder correspond ce ralentissement?

À lire certains témoignages, on a l'impression que c'est en entamant le virage serré à l'intersection Elm/Houston, d'autres semblent faire allusion aux moments qui précèdent Z-313...

William
Dimanche 3 juin 2001 à 02h55 #393 Modification de ce message Citer ce message
C'est lorsque je lis ce genre de commentaires ( et beaucoup d'autres depuis deux jours) que je m'interroge sur l'utilité d'investir du temps dans ce forum. Je propose ici de livrer le témoignages de 59 témoins ( oui, j'ai bien dit 59 !!!) qui indiquent que la limousine s'est soit arrétée, soit à considérablement freiné en plein milieu de la fusillade. il n'est pas question de polémiquer et de jouer à l'imbécile ( si ce n'est pas suffisament clair Pierre relis mon premier message, la moitié des témoignages déja postés, et les echanges entre Nicolas et moi pour comprendre qu'il s'agit d'un épisode se déroulant en plein milieu de la fusillade, juste avant le head shot), mais plutôt d'apprécier et de tenter d'en nourrir sa reflexion.

William
Dimanche 3 juin 2001 à 05h52 #395 Modification de ce message Citer ce message
Et pour ne pas rester sur une mauvaise note et pour celles et ceux que cela intéresse, voici la suite avec les membres du Secret Service :

-Joe Henry Rich, n'était pas membre du Secret Service mais il conduisait le véhicule de LBJ : "The motorcade came to a stop momentarily".

-Sam Kinney, le conducteur du véhicule du Secret Service juste derrière la limousine de JFK a témoigné devant le HSCA : "When Greer looked back, his foot must have come off the accelerator".

-John Ready était également dans le follow-up car : " I heard what sound like firecrackers going off from my post from running board. The President's car slowed" (note : sa droite est le Grassy Knoll )

-Clint Hill : " SA Greer had, as i jumped on to the presidential automobile, accelerated"

-Thomas Johns était dans le véhicule de LBJ : "I felt that if were a danger it was due to the slow speed of the automobile;"

A suivre

Teigne warreniste
Dimanche 3 juin 2001 à 13h15 #396 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2001-06-03 02:55, William a écrit:
C'est lorsque je lis ce genre de commentaires ( et beaucoup d'autres depuis deux jours) que je m'interroge sur l'utilité d'investir du temps dans ce forum. Je propose ici de livrer le témoignages de 59 témoins ( oui, j'ai bien dit 59 !!!) qui indiquent que la limousine s'est soit arrétée, soit à considérablement freiné en plein milieu de la fusillade. il n'est pas question de polémiquer et de jouer à l'imbécile ( si ce n'est pas suffisament clair Pierre relis mon premier message, la moitié des témoignages déja postés, et les echanges entre Nicolas et moi pour comprendre qu'il s'agit d'un épisode se déroulant en plein milieu de la fusillade, juste avant le head shot), mais plutôt d'apprécier et de tenter d'en nourrir sa reflexion.

Vous savez que des témoignages srtictement verbaux ne valent pas grand chose, s'ils ne sont pas appuyés par des évidences physiques, or dans ce cas, les "évidences physiques", ce sont les films Zapruder, Nix et Muchmore.

Sur le film Zapruder, je ne vois pas de ralentissment notable, et encore moins d'arrêt, même avant Z-313. Autour de Z-275, Z-285, on voit les agents Kellerman et Greer se retourner successivement pour regarder vers l'arrière.

S'il y a ralentissement, c'est probablement quand Clint Hill cherche à se hisser à bord de SS 100 et qu'il retarde de quelques secondes (2 ou 3)le départ en trombe de la limousine vers Parkland.

Ladislas
Dimanche 3 juin 2001 à 15h19 #403 Modification de ce message Citer ce message
C'est tout le contraire William, votre présence est à mon sens utile à plus d'un titre.Songé à tous ceux et toutes celles qui viendront visiter ce site et qui pourraient ne trouver que l'affirmation d'une seule rhétorique ! Laisser libre cours aux divagations les plus stériles ne contribuerait en rien à favoriser la nécessaire compréhension des événements de dallas qui a plus d'un titre sont importants pour ceux qui croient encore en la démocratie.
Baisser les bras et s'avouer vaincu reviendrait à donner crédit à tous ceux et toutes celles dont le dessein est de contraindre l'histoire à ce qu'ils veulent qu'elle soit.
Par contre, il vous appartient de juger de la pertinence des réponses à apporter en fonction des débats.
Parfois une réponse laconique suffit pou répondre. Histoire de ne pas laisser dire n'importe quoi sans perdre son temps.
Encore une fois merci à vous William de nous éclairer de votre vécu et de votre savoir.

William
Lundi 4 juin 2001 à 16h43 #450 Modification de ce message Citer ce message
Voici la suite de la liste des témoins ayant vu la limousine s'arrété ou fortement freiné en plein milieu de la fusillade :

- Dearie Cabell, l'épouse du maire de Dallas roulait dans un véhicule qui se trouvait en quatrième position après celui de JFK : "I was aware that the motorcade stopped dead still...when the sound of the shot was heard"

-Phil Willis, au coin d'Elm et Houston, face au TSBD : "The Presidential party come to a temporary halt before proceeding to the underpass".

-Son épouse, Marilyn : "The presidential limousine momentarily paused and then sped away under the Triple Underpass"

-Alan Smith, spectateur au niveau de la Pergola : "The car was ten feet from me when a bullet hit the President in the forehead... The car went about five feet and stopped"

-Ruth Smith ( sans rapport avec Alan) regardait le défilé depuis une fenêtre du premier étage de la Old Court House : " The Presidential Limousine had come to a stop".

-Roy Truly, le superivseur du TSBD : " I saw the President's car swerve to the left somewhere down in this area"

-Marrion Baker dans son rapport sur Truly : "Mr Truly was standing out there, he said it stopped"

- Sam Holland se trouvait sur le triple underpass : "The Presidential limousine slowed down on Elm Street"

-Maurice Orr, côté nord d'Elm, sur les marches montant au Grassy Knoll : "The motorcade stopped"

-Bill Lovelady, sur les marches d'entrée de TSBD : "I recall that following the shooting, I ran toward the spot where President Kennedy's car has stopped"

A suivre

Chris
Mardi 2 décembre 2003 à 01h18 #8634 Modification de ce message Citer ce message
Voilà près de 2 heures que je parcours le site.
C'est fascinant.
Je dois avouer que l'obstination de Teigne warreniste est louable ;o)
Elle ne peut découler que d'une intime conviction, la sienne, et qu'il défend avec ferveur. La commission Warren a rendu ses conclusions, et notre ami se base effectivement sur ces dernières pour systématiquement contrecarrer tout nouvel argument, ou toute nouvelle interrogation...
Alors moi je me pose une question, car je n'ai encore pas réussi à trouver de fil traitant de ce sujet (désolé, je ne suis qu'un newbie).
La plupart des arguments de Teigne warreniste reposent sur les fameux films.
Ma question est la suivante : Quel a été l'itinéraire de ces films entre leur prise "sur le vif" et la divulgation des images ? [avec des liens (URL) si possible]... ;o)
Y a t'il eu possibilité de maquillage, camouflage ou autre (matériellement parlant, car du point de vue technique, cela était plus que possible...)

Merci d'avance pour vos réponses :-D

Nicolas Bernard
Mardi 2 décembre 2003 à 01h38 #8635 Modification de ce message Citer ce message
Un célèbre spécialiste de l'affaire Kennedy, Josiah Thompson, a reconstitué la "chain of evidence", le chemin de la preuve, c'est à dire le sort fait au film Zapruder dans la journée qui a suivi l'assassinat de Kennedy. Thompson a démontré que Zapruder avait conservé un original : [ Lien Web ]

Même si des copies par Zapruder réalisées ont été remises au Secret Service, le cinéaste amateur le plus célèbre du monde (avec Ed Wood) a conservé son film.

Zapruder a réalisé 3 copies dans l'après-midi du 22 novembre. Ce qui lui faisait, avec l'original, quatre films. Deux copies parmi les trois ont été remises à Forrest Sorrels, du Secret Service, qui les enverra au NPIC. L'agent Max Phillips confirmera dans son mémorandum du 22 novembre 1963 que "le film original se trouve en la possession de Mr. Zapruder."

Cela étant, le document 450 de la CIA, rendu public grâce à la loi sur la liberté de l'information (FOIA), évoquerait selon Jim Fetzer (un gars qui remet en cause la réalité des alunissages américains - ce qui suffit à en éradiquer la crédibilité - et l'authenticité du film Zapruder) la présence à Washington de l'original et de 3 copies, ce qui indiquerait que Zapruder a remis l'ensemble de son oeuvre à Sorrels. En réalité, le dossier en question n'évoque, apparemment (je ne l'ai pas sous les yeux), quatre copies réalisées en 5 heures. Fetzer se fondait sur une étude produite par Mike Pincher et Roy L. Schaeffer, mais ces derniers n'invoquaient aucune preuve à l'appui de leurs dires.

On voit donc qu'il n'était chronologiquement ni matériellement possible de truquer le film Zapruder.

Personne
Mercredi 7 juillet 2004 à 09h50 #10447 Modification de ce message Citer ce message
Malheureusement le film de Nix a subi des assauts beaucoup moins clairs en particulier des coups de cutter.