Libra
Don Delillo
Prix: 10.00 €
Sous l'influence du destin familial
Elisabeth Horowitz
Prix: 22.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Carcano sans munitions

Messages 0 à 20 sur 22 [ 0-1 ]

ZR RIFLE
Vendredi 13 septembre 2002 à 08h51 #6103 Modification de ce message Citer ce message
Nous savons que Oswald, alias A.J.Hidell commanda le 20 mars 1963 à la compagnie Klein's Sporting Goods un fusil.
Par contre, le mandat de 19, 95 dollars correspondait à la commande d'une arme sans les munitions.
Dans " L'affaire Oswald", Léo Sauvage nous explique comment il apprit cette stupéfiante nouvelle en téléphonant à Milton P. Klein, propriétaire du magasin.
Ainsi donc, contrairement à ce que nous croyions, l'enquête officielle n'a même pas démontré que Lee Harvey Oswald était en possession de "l'arme meurtrière", car un fusil sans cartouches n'est pas "une arme meurtrière" aux regard du droit américain.
La Commission ne cherche pas non plus à savoir ou Oswald aurait pu se procurer des cartouches militaires italiennes sans lesquelles le Mannlicher-Carcano n'est plus qu'un vulgaire jouet.
Les seules cartouches qui ont été officiellement mentionnées sont au nombre de quatre : trois vides, près de la fenêtre du sixième étage, et une restée dans le chargeur; aucune cartouche de ce type n'a été trouvée au cours des perquisitions opérées dans le garage d'Irving et dans la chambre d'Oswald de North Beckley Avenue.
Pourtant, le rapport ne fera qu'une allusion au chargeur, page 555 : " Le fusil, probablement, avait été vendu sans chargeur. Le chargeur, toutefois est facile à obtenir".
Pourquoi "probablement" ?
Comment expliquer le fait qu'aucun membre de la Commission n'est pris le soin de faire ce que fît Léo Sauvage.
En fait, si la Commission déclare que le fusil a été probablement vendu sans chargeur, c'est qu'elle espère que les lecteurs en déduiront qu'il a peut-être été vendu avec chargeur. Car, tout comme le F.B.I le fit lors des identifications d'Oswald avec les "témoins oculaires" de l'assassinat de Tippit, la Commission aurait pu dépêcher quelques agents avec la photo d'Oswald dans les armureries de la région .
Bref, le fait que le rapport Warren se dispense d'une enquête sur l'origine des cartouches constitue assurément une circonstance accablante pour la Commission. Soit, en effet, l'enquête n'a pas eu lieu, ce qui serait purement et simplement révoltant, soit, et plus vraisemblablement, elle a été effectuée mais les résultats ne donnant rien, la Commission a préféré occulté ce résultat négatif.
Plus loin dans le rapport, la Commission nous apprend que seule une personne habituée a cette arme pouvait réaliser l'assassinat. Or, le rapport nous dit qu'Oswald reçu l'arme du crime le 20 mars 1963; toujours dans le rapport, la Commission ne peut mentionner qu'une seule et unique "occasion" où, selon Marina Oswald , son mari prit le fusil et partit en disant qu'il allait s'entraîner, cela en mars ou avril 1963.
Pour tirer sans cartouches ?

Teigne warreniste
Vendredi 13 septembre 2002 à 18h04 #6106 Modification de ce message Citer ce message
ZR Rifle, cèsse de "citer" le Rapport Warren; tu ne l'as jamais lu et ce que tu racontes n'est qu'un tissus de fabulations.

Le Mannlicher-Carcano 6.5 mm 91/38 #série C2766, appartenant à Ozzie, était encore chargée d'une balle quand il fut retrouvé près de la cage d'escalier. Cette balle fut éjectée par Will Fritz et est connue comme l'exhibit 141.

[ Lien Web ]

Cette balle, de même que les 3 douilles retrouvées près de la fenêtre du sniper's nest, de même que CE 399, de même que les éclats de la balles fatales étaient toutes du même manufacturier: Western Cartridge Company d'East Alton (Illinois). Les munitions étaient du calibre 6.5mm, du type "FMJ", d'un poids variant entre 160-161 grains, et avaient une vélocité à la sortie du canon de 2,165 fps... (très puissantes comme munitions).

ZR RIFLE
Vendredi 13 septembre 2002 à 18h20 #6107 Modification de ce message Citer ce message
Et toi cesse de répondre à contre-sens de mes messages en récitant ta leçon sur le calibre, le grammage et autre velocité! Ton exceptionnelle connaissance du rapport warren ne m'impressionne pas du tout.
En l'occurence,tu es hors sujet.
Zéro pour la copie BOBO

La W.C a été dans l'impossibilité de trouver ou LHO s'était procuré des munitions . POINT (je crie là...)

Réponds à ceci au lieu de me traiter de fabulateur.

Teigne warreniste
Vendredi 13 septembre 2002 à 18h27 #6108 Modification de ce message Citer ce message
Est-ce que c'est nécessaire de savoir de qui Ozzie a acheté sa clip de balles????

Les évidences sont là: les 3 balles de Dealey Plaza ont été tirées du fusil appartenant à Ozzie en dehors de toute autre arme, les empreintes d'Ozzie furent retrouvées sur le fusil, les cartons, et le sac d'emballage retrouvés au sniper's nest... Une 4 ième balle était encore dans le chargeur, quand l'arme fut retrouvée...

Je sais que les conspis n'aiment pas qu'on leur rafraichisse la mémoire, mais je vais le faire quand même... :-D

ZR RIFLE
Vendredi 13 septembre 2002 à 18h39 #6109 Modification de ce message Citer ce message
Vraiment Boris, ta participation à une discussion sortant du cadre de ton sacro-saint rapport warren ne peut aboutir.

Alors je vais faire comme toi, je vais me répéter :
Pourquoi la WC n'arrive pas à nous dire ou ont été achetés ces cartouches ?
Est-ce qu'un fusil sans cartouche est une arme meurtrière ?

Et tu oses appellé la WC une commission d'enquete ?

Teigne warreniste
Vendredi 13 septembre 2002 à 18h46 #6111 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Est-ce qu'un fusil sans cartouche (????) est une arme meurtrière ?

Le Carcano d'Ozzie a tiré 3 balles le 22 novembre 1963, et les munitions utilisées étaient particulièrment meurtrières...

Et c'est Kennedy a servi de cobaye pour la démonstration...

ZR RIFLE
Vendredi 13 septembre 2002 à 18h52 #6112 Modification de ce message Citer ce message
Une arme sans cartouche n'est pas une arme meurtrière.
Donc, comme la WC n'a pas été en mesure de nous donner l'origine de ses cartouches, nous nous trouvons devant un fait de droit trés simple.
pas de cause = pas d'effet.
NON-LIEU

payoulo
Vendredi 13 septembre 2002 à 19h04 #6114 Modification de ce message Citer ce message
De plus méchant.bobo, et on en a déjà parlé, le fusil ne contenait pas tant d'empreintes comme tu sembles l'affirmer. On a juste retrouvé l'empreinte d'une paume, c'est cela ?

ZR RIFLE
Vendredi 13 septembre 2002 à 19h12 #6115 Modification de ce message Citer ce message
Comment ne pas citer le celebre Mr WADE devant les journalistes en ce qui concerne ces empreintes ; c'est clair comme de l'eau de roche...


Question: Quelles autres preuves y a-t-il?

H.Wade : Voyons... vous ai je dit que nous avons retrouvés ses empreintes sur son arme?
Question: Quelle arme ?

H. Wade: Sur le fusil.

Question: Vous n'avez pas dit cela (....)Les empreintes digitales sur le fusil étaient les siennes, celles d'Oswald?

H. Wade : Oui

Question: Y avait-il des empreintes digitales sur...

H. Wade : Empreintes de paumes, plutôt qu'empreintes digitales .

Question: Y avait-il des empreintes digitales sur la fenêtre ?.. Empreintes de paume sur quoi ?..

H. Wade : Oui, sur ....

Question: Sur le fusil ?

H. Wade : Oui, monsieur.

Question: Où sont elles sur le fusil ?

H. Wade : En dessous de...sur une partie de métal en dessous du fusil.


Ah ! Ah ! Ah !

Teigne warreniste
Vendredi 13 septembre 2002 à 20h12 #6119 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Une arme sans cartouche n'est pas une arme meurtrière.
Donc, comme la WC n'a pas été en mesure de nous donner l'origine de ses cartouches, nous nous trouvons devant un fait de droit trés simple.
pas de cause = pas d'effet.
NON-LIEU

Encore des affirmations gratuites... La police n'avait pas a prouvé que l'assassin a bel et bien acheté les munitions... si non la plupart des meurtriers seraient libres comme l'air... la plupart se procurant leurs armes et leurs munitions sur le marché noir...

Tout ce que la police avait à prouver c'était que la balle qui a tué JFK (celle tirée à la tête) provenait bien du Mannlicher-Carcano trouvé au 6th floor, que l'arme appartenait bien à Ozzie, qu'Ozzie avait accès au 6th floor, et qu'Ozzie se trouvait à la fenêtre sud-est du 6th floor.

Teigne warreniste
Vendredi 13 septembre 2002 à 20h23 #6121 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
De plus méchant.bobo, et on en a déjà parlé, le fusil ne contenait pas tant d'empreintes comme tu sembles l'affirmer. On a juste retrouvé l'empreinte d'une paume, c'est cela ?


On a retrouvé aussi des empreintes sur le boîtier de la détente [trigger casing]...

L'empreinte de la paume était bien celle d'Ozzie et fut retrouvée sous le canon de l'arme à un endroit qui prouve qu'Ozzie a bel et bien assemblé l'arme avant de tirer... La police de Dallas a dû démonter le Carcano pour la trouver...

ZR RIFLE
Vendredi 13 septembre 2002 à 20h26 #6122 Modification de ce message Citer ce message
Je ne suis bien evidemment pas de ton avis.
Tu trouves qu'il est facile de trouver ces munitions mais toi aussi tu n'apportes pas de preuves!
C'est facile de prendre la tangente en trouvant la solution du marché noir.
Mais continue d'argumenter sur le marché noir ?
LHO avait donc des connaissances avec ce marché // ?

Nicolas Bernard
Samedi 14 septembre 2002 à 14h50 #6142 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-09-13 20:23, Teigne warreniste a écrit: On a retrouvé aussi des empreintes sur le boîtier de la détente [trigger casing]... L'empreinte de la paume était bien celle d'Ozzie et fut retrouvée sous le canon de l'arme à un endroit qui prouve qu'Ozzie a bel et bien assemblé l'arme avant de tirer... La police de Dallas a dû démonter le Carcano pour la trouver...

Toutes les empreintes d'Oswald (au demeurant assez rares) ont été retrouvées après son assassinat. L'arme avait été expertisée par un agent du FBI, qui n'y a rien trouvé. Jusqu'au 24 novembre, la DPD n'avait elle-même rien trouvé (les journalistes présents sur les lieux ayant reçu des confidences des policiers à ce sujet). Il faudra attendre le rapport du lt. Day en date du 26 novembre 1963 pour qu'enfin quelqu'un déclare avoir trouvé les empreintes de l'ex-marine. Voir:
[ Lien Web ]
En d'autres termes, les empreintes retrouvées sur le fusil ont été ajoutées à la morgue, sans doute le 24 novembre, ou le lendemain. Faudrait arrêter de nous répéter que l'on a retrouvé les empreintes d'Oswald. Ce n'est le cas qu'après son assassinat.

Teigne warreniste
Samedi 14 septembre 2002 à 16h03 #6148 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Toutes les empreintes d'Oswald (au demeurant assez rares) ont été retrouvées après son assassinat

Faux, le lieutenant Day avait isolé l'empreinte de la paume et celles sur le trigger casing le 22 novembre avant de remettre l'arme au FBI. (réf: Gary Savage, "First Day Evidence").

L'empreinte de la paume fut trouvée après que Day eut démonté l'arme... visiblement à un endroit où Ozzie pouvait difficilement l'essuyer...

Nicolas Bernard
Samedi 14 septembre 2002 à 16h10 #6150 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Faux, le lieutenant Day avait isolé l'empreinte de la paume et celles sur le trigger casing le 22 novembre avant de remettre l'arme au FBI. (réf: Gary Savage, "First Day Evidence").

Ah ? Allez-y, montrez-moi le rapport de Day qui l'établit formellement...

Teigne warreniste
Samedi 14 septembre 2002 à 16h36 #6153 Modification de ce message Citer ce message
Lisez le livre de Gary Savage, tout est dedans...

Teigne warreniste
Samedi 14 septembre 2002 à 16h44 #6155 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-09-13 19:12, ZR RIFLE a écrit: Comment ne pas citer le celebre Mr WADE devant les journalistes en ce qui concerne ces empreintes ; c'est clair comme de l'eau de roche...

Question: Quelles autres preuves y a-t-il?

H.Wade : Voyons... vous ai je dit que nous avons retrouvés ses empreintes sur son arme?
Question: Quelle arme ?

H. Wade: Sur le fusil.

Question: Vous n'avez pas dit cela (....)Les empreintes digitales sur le fusil étaient les siennes, celles d'Oswald?

H. Wade : Oui

Question: Y avait-il des empreintes digitales sur...

H. Wade : Empreintes de paumes, plutôt qu'empreintes digitales .

Question: Y avait-il des empreintes digitales sur la fenêtre ?.. Empreintes de paume sur quoi ?..

H. Wade : Oui, sur ....

Question: Sur le fusil ?

H. Wade : Oui, monsieur.

Question: Où sont elles sur le fusil ?

H. Wade : En dessous de...sur une partie de métal en dessous du fusil.


Ah ! Ah ! Ah !



J'ignore ce qui faire rire ZR RIFLE, Wade avait absolument raison, l'empreinte de la paume était sous le canon du fusil et le Lieutenant Day ne l'a isolée qu'après avoir démonté l'arme, Ozzie avait oublié de l'effacer quand il a réassemblé son Carcano...

Les criminels se font toujours pincer par leurs erreurs... Et Ozzie était loin d'avoir commis LE crime parfait...

Nicolas Bernard
Samedi 14 septembre 2002 à 16h49 #6156 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-09-14 16:36, Teigne warreniste a écrit: Lisez le livre de Gary Savage, tout est dedans...

Je l'ai lu. Et j'ai lu ça, aussi:
[ Lien Web ]

Cet article réduit à néant la thèse de Savage. En réalité, Day n'a jamais pris la moindre photographie de la trace de paume avant de remettre l'arme au FBI - ce qui est pour le moins extraordinaire, car il a pu avoir le fusil entre les mains de 13 h 25 à 13 h 45, ce 22 novembre. L'expert du FBI, lui, n'a rien trouvé. La version des faits de Day, ainsi que l'indique Griffith (un excellent chercheur, quoique souffrant d'une tare énorme : il est créationniste), est émaillée de mensonges et de contradictions. Même la Commission Warren a émis des réserves à son sujet.

ZR RIFLE
Samedi 14 septembre 2002 à 21h44 #6160 Modification de ce message Citer ce message
Ce qui est drôle dans l'intervention de Wade (à voir plutôt qu'à lire), c'est de voir comme il est déçu de ne pouvoir dire à la presse qu'il n'y a qu'une empreinte sous le canon du fusil...Faut reconnaitre que c'est maigre, et celà n'implique qu'il a utiliser cette arme.
Et on voit que celà l'embarasse.

Teigne warreniste
Dimanche 15 septembre 2002 à 03h41 #6165 Modification de ce message Citer ce message
Citation: En réalité, Day n'a jamais pris la moindre photographie de la trace de paume avant de remettre l'arme au FBI - ce qui est pour le moins extraordinaire, car il a pu avoir le fusil entre les mains de 13 h 25 à 13 h 45, ce 22 novembre.

Carl Day a travaillé sur l'arme dans les labos de la DPD le soir du 22 novembre à partir de 19h:00 et n'a remis l'arme au FBI qu'à 23h:30... C'est lui qui a découvert l'empreinte de la paume droite d'Ozzie sous le canon et les empreintes sur le "trigger housing" du Carcano.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Les Grandes Affaires criminelles Roger Jean Ségalat L'Amérique brûle James Hepburn L'homme qui crut tuer Kennedy Pierre Gosset, Renée Gosset Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières Dallas 22 novembre 1963 David E. Scheim Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...