Avec Kennedy
Pierre Salinger
Prix: 20.00 €
John et Jackie, un amour tourmenté
Edward Klein
Prix: 20.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Les contradictions du DPD

12 messages

ZR RIFLE
Mardi 3 septembre 2002 à 08h51 #5767 Modification de ce message Citer ce message
J'aimerais faire la liste de toutes les errements voir erreurs (volontaires ou pas ?)du DPD dans cette affaire :

- un suspect a été arrêté dans un cinéma en pleine représentation, et comme le capitaine Will Fritz, chef de la brigade criminelle avait été informé un peu plus tôt qu'un agent de police venait d'être abattu dans le quartier ou se trouvait le cinéma, il indiqua que le suspect, avant d'être maîtrisé, s'était défendu à coup de revolver, tuant l'un des policiers.

- le Mauser qui devient Carcano

- l'armurier d'Irving ( ou la police de Dallas s'empressa de revenir sur ses déclarations , et les journalistes qui avaient reçu la nouvelle de la "découverte décisive de l'armurier d'Irving" furent invités à oublier cette histoire car il s'agissait d'une "erreur")

- les affirmations concernant les empreintes de LHO sur le fusil le soir même (alors qu'il n'y en avait pas)

- concernant le crime de Tippit, le premier rapport qui fut effectue par la police , disait qu'il avait été tué de deux balles - on verra même plus tard qu'il y en avait quatre -et le Capitaine Will Fritz reçu un "Ah" unanime et convaincu en déclarant le soir de l'arrestation qu'il y avait deux chambres de vides dans le .38 d'Oswald lorsqu'il fut arrete au Texas Theater. Bizarre tout de même quand on sait que les témoins qui identifièrent tant bien que mal Oswald, reconnurent tous l'avoir vu en train de recharger...

Teigne warreniste
Mardi 3 septembre 2002 à 12h01 #5768 Modification de ce message Citer ce message
Citation:
Le 2002-09-03 08:51, ZR RIFLE a écrit:
J'aimerais faire la liste de toutes les errements voir erreurs (volontaires ou pas ?)du DPD dans cette affaire :

Citation:
- un suspect a été arrêté dans un cinéma en pleine représentation, et comme le capitaine Will Fritz, chef de la brigade criminelle avait été informé un peu plus tôt qu'un agent de police venait d'être abattu dans le quartier ou se trouvait le cinéma, il indiqua que le suspect, avant d'être maîtrisé, s'était défendu à coup de revolver, tuant l'un des policiers.

Will Fritz arrivait du TSBD et était sur le point d'émettre un mandat d'arrestation contre un suspect travaillant au TSBD, comme par hazard, le même que celui qui venait d'être arrêté au Texas Theater et qui a failli tuer le policier McDonald dans la bagarre...
Citation:
- le Mauser qui devient Carcano

Ça c'est pas la DPD, cette perle a été pondue par des hommes de Bill Decker, le Shérif...
Citation:
- l'armurier d'Irving ( ou la police de Dallas s'empressa de revenir sur ses déclarations , et les journalistes qui avaient reçu la nouvelle de la "découverte décisive de l'armurier d'Irving" furent invités à oublier cette histoire car il s'agissait d'une "erreur")

Celle là, je la conaissais pas...
Citation:
- les affirmations concernant les empreintes de LHO sur le fusil le soir même (alors qu'il n'y en avait pas)

Il y avait une belle empreinte de la paume d'Ozzie sous le canon, et de multiples empreintes sur le boîtier de la détente... Gracieuseté du Lt J. Carl Day...
Citation:
- concernant le crime de Tippit, le premier rapport qui fut effectue par la police , disait qu'il avait été tué de deux balles - on verra même plus tard qu'il y en avait quatre -et le Capitaine Will Fritz reçu un "Ah" unanime et convaincu en déclarant le soir de l'arrestation qu'il y avait deux chambres de vides dans le .38 d'Oswald lorsqu'il fut arrete au Texas Theater. Bizarre tout de même quand on sait que les témoins qui identifièrent tant bien que mal Oswald, reconnurent tous l'avoir vu en train de recharger...

L'autopsie a révélé que le policier J.D. Tippit a été atteind par 4 balles... Dont une à la tête alors que le corps était étendu par terre... 2 douilles furent remises le 22 novembre à la police par Benavides et deux autres, le lendemain, furent trouvées par les Davis dans leur jardin...
La commission Warren est arrivée à la conclusion qu'Ozzie a tiré 5 fois sur le patrouilleur Tippit, l'atteignant 4 fois.

ZR RIFLE
Mercredi 4 septembre 2002 à 12h10 #5844 Modification de ce message Citer ce message
L'histoire de "l'armurier d'Irving"
Celà m'étonne que tu ne connaisses pas cette rocamboleque histoire BORIS ! Toi qui connais tout du rapport WARREN, je trouve que celà fait un epu selectif.
C'est vrai que celà ne conforte pas ta haute estime du travail du DPD fin 1963.
"
le 28 novembre 1963, la presse apprenait que M. Dial D.Ryder, armurier à Irving dans la banlieue de Dallas, avait monté une lunette télescopique sur un fusil, quelques semaines plus tôt. Le nom du client était Oswald, mais il ne se rappellait ni l'homme, ni le fusil. Il avait retrouvé dans ses papiers une fiche d'atelier portant le nom d'Oswald et une facture d'un montant de 6 dollars, 4, 50 pour le perçage et 1, 50 pour le calibrage. Or, le fusil acheté par Oswald à la Klein's Sporting Goods de Chicago pour un montant de 19, 95 dollars, était muni d'une lunette.
Du coup, la police de Dallas s'empressa de revenir sur ses déclarations, et les journalistes qui avaient reçu la nouvelle de la "découverte décisive de l'armurier d'Irving" furent invités à oublier cette histoire car il s'agissait d'une "erreur". Mais "erreur" de qui ?
Certainement de ceux qui ont voulu créer une piste qui aurait du lier le nom d'Oswald au fusil à lunette et qui se rendirent compte un peu tard que l'article no C20-1196 de la Klein's Sporting Goods correspondait à "une carabine italienne 6, 5" à 12, 78 dollars, mais sans lunette. Or, l'article commandé par A.J.Hidell, alias Lee Harvey Oswald, était le no C20-750 avec "une lunette 4X neuve".
La police de Dallas tenta alors de sauver la face en expliquant qu'Oswald pouvait posséder un deuxième fusil.
Quelle formidable preuve d'incompétence que nous fournit encore la police car cette solution entraina une nouvelle série de questions sans réponses.
Où Oswald avait-il acheté cet autre fusil ? Où avait-il acheté la lunette télescopique assemblée par M. Ryder ?
Où était passé ce fusil ?
Aucune réponse ne purent être fournis, et ni la police de Dallas ni la Commisssion ne tentèrent de chercher une personne s'appellant Oswald qui aurait pû faire effectuer cet assemblage.
La Commission conclut même dans ses "suppositions" : " Toutes les preuves éxaminées établissent qu'Oswald ne possédait qu'un seul fusil, le Mannlicher-Carcano, et qu'il apporta ni celui-ci ni un autre fusil à l'Irving Sports Shop ". La Commission va même plus loin en annonçant royalement qu'elle doute de la crédibilité de M.Ryder. Le rapport estime qu'il n'y avait pas à se préoccuper davantage de cet épisode, parce qu'"une enquête a révélé que l'authenticité de la fiche de réparation portant le nom d'Oswald est certainement sujette à de sérieux doutes".
Si il s'agit du faux, comme le laisse comprendre le rapport, est-ce à dire que l'armurier a fabriqué cette fiche après coup, pour se faire une publicité ? On se demande alors pourquoi le machiavélique M.Ryder n'avait alors pas essayé de se rendre plus intéressant encore en racontant comment Oswald était venu au magasin et la conversation qu'il aurait eu avec lui. Si Ryder, d'autre part, a fabriqué une fausse fiche d'atelier pour une autre raison que la publicité, nous avons un nouveau lot de questions sans réponses. Ryder n'aurait-il pas trempé dans un complot comportant une mise en scène destinée à canaliser les recherches en direction d'Oswald ? Pourquoi la Commission , qui insinue que Ryder a commis un faux, n'entreprend elle pas des démarches nécessaires afin de la poursuivre en justice ?
Le seul but de ce qui est devenu "le mystère de l'armurier d'Irving" étant d'accabler le bouc émissaire choisi, la Commission va nous prouver qu'elle va y contribuer en ne cherchant pas, là non plus, la vérité, et en ne donnant des réponses qu'aux questions qu'elle a choisit de se poser. Quand M. Wesley J. Lieberer, conseiller adjoint de la Commission, interroge Dial D. Ryder le 25 mars 1964 à Dallas, il prend bien soin, en guise d'entrèe en matière, de définir l'objectif de la Commission comme suit : " Nous désirons vous interroger brièvement au sujet de la possibilité que vous ayez fait quelques travaux sur un fusil pour un homme nommé Oswald qui aurait pu être Lee Harvey Oswald ".
LEO SAUVAGE - "L'AFFAIRE OSWALD"

Teigne warreniste
Mercredi 4 septembre 2002 à 13h42 #5846 Modification de ce message Citer ce message
C'est un peu comme l'histoire où un marchand de meuble prétend avoir vu Marina et Ozzie arriver à son magasin en auto...

L'histoire de Ryder, je la connaissais... Mais, il y a un hic... la lunette était déjà montée sur l'arme quand elle fut expédiée de Chicago... Et, si je me souviens bien, tout ce que Ryder avait pour prouver ses dires, c'était un tag avec "Oswald" écrit dessus...

KAISOU
Mercredi 4 septembre 2002 à 18h39 #5853 Modification de ce message Citer ce message
Oui j'avais entendu parler de cette histoire de montage de lunette...c'est un peu leger comme methode effectivement..made in DPD... :-D

ZR RIFLE
Jeudi 5 septembre 2002 à 10h00 #5886 Modification de ce message Citer ce message
Ce qui est surtout intéressant dans cette succession de contradictions, c'est qu'on ne peut pas décemment les interpréter comme des « boulettes » mais bien comme des faits prouvant que le DPD n’avait aucune maîtrise de cette enquête ; je reste persuader que la CIA , qui avait beaucoup à se reprocher , n’a cessé de faire courir des informations contradictoires pour brouiller les pistes (l’exemple de l’armurier d’Irving est à mon sens révélateur…)

ZR RIFLE
Jeudi 5 septembre 2002 à 10h17 #5887 Modification de ce message Citer ce message
----Will Fritz arrivait du TSBD et était sur le point d'émettre un mandat d'arrestation contre un suspect travaillant au TSBD, comme par hazard, le même que celui qui venait d'être arrêté au Texas Theater et qui a failli tuer le policier McDonald dans la bagarre... ----
Tu confirmes donc qu'il y a bien un malentendu !
----L'autopsie a révélé que le policier J.D. Tippit a été atteind par 4 balles... Dont une à la tête alors que le corps était étendu par terre... 2 douilles furent remises le 22 novembre à la police par Benavides et deux autres, le lendemain, furent trouvées par les Davis dans leur jardin...
La commission Warren est arrivée à la conclusion qu'Ozzie a tiré 5 fois sur le patrouilleur Tippit, l'atteignant 4 fois.----

Pareil, tu confirmes bien que les déclaration de W.FRITZ le soir même sont erronnées.
Moi je crois qu'elles sont justes mais que ces deux douilles tombées du ciel (BENAVIDES = MARKHAM = témoignages "orientés"obtenus sous la contrainte ) permettant de faire correspondre avec les nombre des blessures à Tippit.

ZR RIFLE
Jeudi 5 septembre 2002 à 10h30 #5888 Modification de ce message Citer ce message
Dans la liste des invraisemblences, j'oubliais le récit de l'agent MAc Donald au Texas Theater (voit forum T.T)concernant l'arresation d'Oswald...

Ces explications sont vraiment surnaturelles...

Teigne warreniste
Jeudi 5 septembre 2002 à 10h48 #5889 Modification de ce message Citer ce message
C'est le FBI qui a retracé de quel fournisseur provenait le Carcano, et non la DPD...

Teigne warreniste
Jeudi 5 septembre 2002 à 10h51 #5890 Modification de ce message Citer ce message
Dans la liste des invraisemblences, j'oubliais le récit de l'agent MAc Donald au Texas Theater (voit forum T.T)concernant l'arresation d'Oswald...

Ces explications sont vraiment surnaturelles...


C'est vrai qu'Ozzie n'était pas loin d'être un extra-terrestre... et la DPD n'avait pas encore dévellopé de techniques pour en attrappé un... Ils sont du genre "visqueux" [ Lien Web ]
_________________
Crocodile Dundee, c'est d'la p'tite bière à côté de Rolland Hi!Ha! Tremblay!

ZR RIFLE
Jeudi 12 septembre 2002 à 14h02 #6082 Modification de ce message Citer ce message
[quote]
Le 2002-09-05 10:51, Teigne warreniste a écrit:

Dans la liste des invraisemblences, j'oubliais le récit de l'agent MAc Donald au Texas Theater (voit forum T.T)concernant l'arresation d'Oswald...

Ces explications sont vraiment surnaturelles...


C'est vrai qu'Ozzie n'était pas loin d'être un extra-terrestre... et la DPD n'avait pas encore dévellopé de techniques pour en attrappé un... Ils sont du genre "visqueux"


VAUT MIEUX EN RIGOLER DU TEMOIGNAGE DE MAC DONALD...
POURTANT, ON NE SAIT TOUJOURS QUELLES SONT LES PERSONNES QUI REGARDAIENT TRANQUILLMENT UN FILM ET QUI ONT ASSISTES A L'ARRESTATION DE L'ASSASSIN DE JFK.
TOI QUI ARRIVE A RETROUVER TOUTES LES ADRESSES BOBO, TU PEUX PAS FAIRE CA POUR MOI ??

bob kennedy
Dimanche 15 septembre 2002 à 19h58 #6185 Modification de ce message Citer ce message
Je dis que c'est plutôt Earl Warren et Arlen Specter qui étaient des extraterrestres [ Lien Web ] . Pour inventer la théorie de la balle magique, ils se sont inspirés de leur planète. Peut-être viennent ils de Mars ? :-D

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: L'héritage des Kennedy Theodore C. Sorensen Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin John Fitzgerald Kennedy président Hugh Sidey Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...