Moi, Jackie Kennedy
Jacqueline Monsigny
Prix: 18.05 €
Les ailes de la CIA
Frédéric Lert
Prix: 20.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Umbrella Man

13 messages

Tam
Mardi 29 mai 2001 à 08h44 #220 Modification de ce message Citer ce message
Que pensez-vous du rôle joué par "l'homme au parapluie" ? Croyez-vous que le fait qu'il ait ouvert son parapluie au passage de JFK était un signal destiné à des tireurs ? Qu'il s'agissait de dire à ceux-ci que JFK n'avait pas été atteint mortellement par la première balle ?

Tam.

Nicolas Bernard
Mercredi 30 mai 2001 à 17h31 #238 Modification de ce message Citer ce message
Si l'on suit les thèses conspirationnistes qui accordent du crédit à cette histoire, un individu posté en face du cortège présidentiel, en face du panneau Stemmons, aurait dressé son parapluie au moment même où la voiture de Kennedy passait devant lui. Ce geste aurait constitué un signal à des tireurs dispersés sur Dealey Plaza pour qu'ils ouvrent le feu. Le fait est que Kennedy s'est apparemment fait toucher au même moment. Coïncidence fâcheuse.

La présence de l'homme au parapluie est confirmée par le film Zapruder :

[ Lien Web ]

La Commission Warren n'a pas cherché à le retrouver. Cette personne s'est toutefois faite connaître, fort tardivement (plus de dix ans après les faits), et a témoigné devant le HSCA en 1976.

Cf. [ Lien Web ]

L'homme au parapluie s'appelait Louis Steven Witt. Witt travaillait au sein d'une compagnie d'assurances, la Rio Grande insurance Company. Devant les enquêteurs de la Chambre, il a déclaré avoir ouvert un parapluie noir devant le cortège présidentiel pour rappeler à Kennedy les authentiques compromissions nazies de son père Joseph, ambassadeur à Londres de 1938 à 1940. Outre d'être favorable à une détente avec l'Allemagne nazie, même après l'Anschluss, même après l'occupation progressive de la Tchécoslovaquie, Joseph Kennedy s'est révélé être également favorable à la politique antisémite du régime national-socialiste. Citation d'un message adressé à Berlin le 18 octobre 1938 par l'ambassadeur allemand à Londres, Herbert Von Dirksen :

"Aujourd'hui également, comme lors des conversations précédentes, Kennedy a mentionné que de très fortes tendances antisémites existaient aux Etats-Unis, et qu'une fraction importante de la population comprenait l'attitude allemande à l'égard des juifs."
(le rapport de Von Dirksen au Secrétaire allemand des Affaires Etrangères Weiszäcker, en date du 13 octobre 1938 est reproduit in Documents sur la politique étrangère allemande, 1918-1945, US Government Printing Office, Washington DC, vol. IV, p. 634)

Oui mais pourquoi le parapluie, me direz-vous ? Simplement parce que le Premier Ministre britannique Nevill Chamberlain, apôtre de la détente avec l'Allemagne dans les années 30 (il a notamment consenti à l'occupation allemande du territoire tchèque des Sudètes en 1938, via les accords de Munich), avait l'habitude de se déplacer sans quitter son parapluie, de sorte que beaucoup l'appelaient (et l'appellent encore) "l'homme au parapluie". Le parapluie noir était devenu le symbole de la politique d'appeasement...

Ainsi, Louis Witt espérait-il faire comprendre à Kennedy qu'il ne fallait pas oublier la position de son père à l'époque du nazisme.

La première fois que j'ai entendu parler de cette explication, ma première réaction a été : mort de rire. Mais mes rires ont décuplé lorsque je suis tombé sur cette page web rappelant qu'un auteur conspirationniste répondant au nom de Robert Cutler avait prétendu que le fameux parapluie était en réalité une arme camouflée, censée tirer une cartouche de poison :

[ Lien Web ]

Le schéma de l'arme est décortiqué ici :

[ Lien Web ]

Il est regrettable que le HSCA n'ait pas cherché à en savoir plus sur l'homme qui se tenait à côté de l'homme au parapluie. Examinant certaines photos, d'aucuns croient remarquer que l'homme dispose d'un talkie-walkie :

[ Lien Web ]
(note : ne faites pas attention aux divagations de Fletcher Prouty relatives à Lansdale, les photos que je désigne se situent plus bas)

L'histoire de l'homme au parapluie est bien résumée ici (avec photos) :

[ Lien Web ]

et là (sans photo) :

[ Lien Web ]

Il est tout à fait possible que Witt ait menti, comme il est possible qu'il ait dit la vérité. Personnellement, sur ce cas là comme sur tant d'autres, je préfère m'abstenir de me prononcer, même si l'histoire de Witt m'a fait rire un bon coup. Après tout, chacun peut, un jour dans sa vie, adopter un comportement... excentrique. Je reconnais en définitive que je n'en sais pas assez sur cette histoire pour donner un avis.

Witt était-il bien celui qu'il prétendait être ? Faisait-il ou non partie d'une conspiration ? J'ignore si les chercheurs se sont réellement penché sur son cas.

PS. C'est là que je profite de l'occasion pour faire de la pub à un site auquel je contribue :

[ Lien Web ]

Teigne warreniste
Jeudi 31 mai 2001 à 01h26 #248 Modification de ce message Citer ce message
Ce que tu n'expliques pas, Bernard, c'est le sens qu'avait le parapluie dans l'histoire de Louis Steven Witt. Le parapluie rappelait que le père de JFK, l'ambassadeur Joseph P. Kennedy, avait soutenu la politique du premier-ministre anglais Arthur Neville Chamberlain, et les accords de Munich de 1938. Chamberlain était identifié à son éternel parapluie... et à son défaitisme.

Witt voulait ridiculiser JFK en sous-entendant qu'il était bien le fils de son père.

William
Jeudi 31 mai 2001 à 01h47 #250 Modification de ce message Citer ce message
Pour avoir rencontrer de nombreux collegues de Witt, j'ai de sérieux doutes sur sa "culture politique". Et le fait qu'il ai réussi a élaborer la théorie du parapluie tout seul. En fait, je me suis longtemps demandé et lui accordant le bénéfice du doute, s'il n'avait pas entendu ou lu cette hisotire quelque part avant le 22 novembre 1963.Le problème apres avoir épluché un nombre considérables de "publications" d'extrème droite ou tout simplement anti-Kennedy, impossible de trouver une telle référence. Alors, je me suis dit, tient cela vaudrait le coup de trouver des articles de presse ou des caricatures datant des années 30-40 se moquant ou simplement notant Chamberlain et un éternel parapluie. Et bien je ne dis pas que cela n'a jamais été dit ou écrit, mais pour l'instant j'ai rien.
Pour revenir à Witt, son témoignage devant le HSCA est confus et décevant.
Quand à la théorie de RB Cutler basée sur le parapluie bulgare, je n'y crois pas.

Nicolas Bernard
Jeudi 31 mai 2001 à 02h46 #256 Modification de ce message Citer ce message
William,

Merci pour les indications.

Je puis assurer que l'image de Chamberlain correspondait - et correspond encore - à celle d'un homme avec un parapluie. J'ai à ma disposition quelques caricatures représentant Chamberlain avec son fameux parapluie :

- caricature du magazine allemand Simplicisssimus du 10 septembre 1939 représentant Daladier (à l'époque Président du Conseil) et Chamberlain, avec parapluie ;

- affiche nazie datant de 1940 représentant l'échec et mat de l'Angleterre par l'Allemagne. Chamberlain est une pièce déjà tombée, qui tient un parapluie en guise de fusil...

- [ Lien Web ]

J'ai également la photo de Chamberlain descendant de l'avion qui vient d'atterrir à Munich le 29 septembre 1938 pour signer les trop fameux accords. Sourire, regard plein de bonne volonté, costard impec, et parapluie à la main gauche.

Je pourrais apporter quelques citations d'historiens français, d'Henri Noguères à Pierre Miquel, qui appellent également Chamberlain "l'homme au parapluie". Ceci pour dire que oui, la vision de Chamberlain correspondait à cela.

Mais pour le savoir, il faut tout de même s'y connaître plus qu'un peu à propos de la Deuxième Guerre Mondiale, et particulièrement sur la situation politique de Grande Bretagne, ainsi que sur la position de Joe Kennedy - son fils John Fitzgerald ayant même écrit un livre dans les années 40 intitulé "Pourquoi l'Angleterre dormait"... Witt avait-il ce niveau de connaissance ? Avait-il au moins un bouquin à ce sujet ? Et en avait-il réellement la motivation politique ? Aucune de ces questions ne peut se voir répondre par l'affirmative, en tout cas si l'on se fonde sur le témoignage de Witt devant le HSCA. Par ailleurs, je trouve le procédé remarquablement élaboré, pour inciter Kennedy à se souvenir de son père...

Hypothèse : Witt a lu un opuscule d'extrême-droite dans lequel il est spécifiquement fait mention de cette habitude chamberlinesque, ledit opuscule traitant de la manière dont John Kennedy est sur le point d'aboutir à un Munich planétaire par sa politique de détente avec l'URSS... Mais ce n'est qu'une hypothèse, je n'ai rien, nichts, nada, pour l'appuyer.

Pour les personnes susceptibles d'être intéressées, j'ai commis une fiche biographique de Chamberlain :

[ Lien Web ]

PS. "Méchant Boris", je crois bien que, dans mon précédent message, j'explique ce que tu me reproches pourtant de ne pas expliquer, non ?

William
Jeudi 31 mai 2001 à 06h16 #267 Modification de ce message Citer ce message
Nicolas,

je dois préciser quelque chose. Lorsque je parle de référence à Chamberlain et son parapluie, je parle de mes recherches dans la presse du Texas et de la Louisiane de l'époque. Je ne dis pas que Witt n'est pas lu, su ou entendu cette référence quelque part mais vu le "profil" cela m'épate que 23 ans après la mort de Chamberlain, il s'en souvienne et s'en serve pour protester. Ton hypothèse de la référence lue dans un opuscule ectrémiste fut la mienne lors de mes recherches. Si tout le monde ou presque à reproché tout ou presque à Kennedy, il m'a été pour l'instant impossible de retrouver un message politique semblable à celui prétendument exprimé par Witt le 22 novembre.
Je ne devrais pas ouvrir cette porte mais tant pis,je le fais : de 1961 à fin 62, le bureau de Witt se trouvait dans le même immeuble que celui de Zapruder. Une nouvelle coincidence amusante ;-)

William
Jeudi 31 mai 2001 à 06h19 #268 Modification de ce message Citer ce message
Petit P.S

j'ai oublié de te féléciter pour ton site sur la WWII. C'est depuis longtemps un de mes sujets de prédilections. En ce moment je bosse sur un documentaire sur la marche de Baatam et la "gestion" par les Japonnais des camps de prisonniers.

Denis Morissette
Jeudi 31 mai 2001 à 06h54 #272 Modification de ce message Citer ce message
Je me demande si le HSCA a obtenu une photo de Witt datant de 1963. Il auraît été intéressant de comparer une telle photo avec le Umbrella Man.

Je crois qu'un expert de la CIA a témoigné devant le HSCA pour confirmé que la CIA travaillait effectivement sur un parapluie pouvant tirer des flechettes empoisonnées dans les années 60, mais je ne suis pas sûr.

Teigne warreniste
Jeudi 31 mai 2001 à 14h06 #275 Modification de ce message Citer ce message
Ça doit être difficile de viser un président avec un parapluie à fléchette qui pointe vers le ciel...

William
Jeudi 31 mai 2001 à 15h51 #276 Modification de ce message Citer ce message
Denis,

Le parapluie bulgare et ses fléchettes empoisonnées était une réalité du monde du renseignement en 1963... mais de là a avancer sa présence sur DP, il y a un pas que je ne franchirais pas.

Nicolas Bernard
Jeudi 31 mai 2001 à 16h58 #281 Modification de ce message Citer ce message
William,

Merci pour ton avis sur le site. Les crimes de guerre japonais sont également un sujet qui m'intéresse.

Il existe deux fora consacrés à 39-45, où j'interviens également :

[ Lien Web ]

[ Lien Web ]

Histoire de savoir si le général Homma était véritablement responsable de la Marche de la Mort...

ebony
Jeudi 14 juin 2001 à 14h49 #652 Modification de ce message Citer ce message
Je trouve que l'explication de Witt sur le fait qu'il est ouvert un parapluie devant le cortège se justifie.

Mais pourquoi rappeler à Jack que son père avait des sympathies nazi (ce qui correspond à du racisme) alors que Kennedy s'ouvrait sur l'Est et qui a fait avancer les droits pour les noirs (ce qui pour moi correspond à une ouverture d'esprit) ? :-o

Ensuite, la symbolique du parapluie noire a été expliquée mais la façon de montrer le parapluie à Kennedy n'est pas des plus démonstratifs vu qu'il l'ouvre et le renferme rapidement JUSTE AU MOMENT du passage de la limo. :-)
Il aurait mieux valut l'ouvrir même quelques secondes avant afin que le Président le remarque de loin et soit sure de le voir. Bref, il aurait du plus brandir son parapluie et surtout plus longtemps. Au pire, il se serait fait arrêter par le DPD ou le Service Secret et il aurait pu bien expliquer les raisons de son geste.

Ensuite, c'est homme fait-il alors parti d'un groupe qui reproche ouvertement la politique du père de Kennedy ou en a-t-il VIVEMENT parlé autour de lui ou s'est-il réveillé le matin du 22 novembre 1963 en se disant "quelle bonne idée que d'agiter un parapluie sous le nez de Kennedy pour qu'il n'oublie pas patiti patata..." :-)

Je m'excuse pour le ton sarcastique car même si vous avez l'impression du contraire, je suis enclin à croire l'explication de Witt mais je ne crois décidement la thèorie de la fléchette empoisonée : si c'était à l'état de projet pour la CIA ou les SS, cette histoire aurait été encore plus dure à camoufler que le tireur de la Dealey Plaza :-D .

ph
Mercredi 5 mai 2004 à 17h17 #10272 Modification de ce message Citer ce message
Un parapluie avec un temps aussi ensoleillé, celà paraît évidemment louche. Mais n'était-ce pas plutôt l'effet voulu ? Selon moi, le simple fait d'ouvrir un parapluie ce jour-là devait sauter aux yeux des agents de protection, de la police, il en est de même pour ce mystérieux épileptique qui fit une crise peu avant l'arrivée du cortège. L'explication officielle renvoyant à Chamberlain et la conférence de Munich est certes probable mais l'homme n'aurait-il pas choisi un détail plus parlant ?

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton L'incroyable procureur Jim Garrison Malcolm J. Diller L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner L'Amérique fait appel... Mark Lane Avec Kennedy Pierre Salinger Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...