Kennedy une vie comme aucune autre
Geoffrey Perret
Prix: 18.95 €
Qui n'a pas tué John Kennedy ?
Vincent Quivy
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Complot ou pas complot ?

Messages 0 à 20 sur 54 [ 0-1-2 ]

lho
Lundi 4 février 2002 à 18h33 #2634 Modification de ce message Citer ce message
C'est sommes toutes assez marrant, quand on arrive sur se forum a voir avec quels acharnements, pour parfois des points de détails tel que " la machine à boisson du 1er du TBSD délivrait-elle du coca où du Dr Peeper où je ne sais pas quelles autres boissons" où des infimes points de détails tel le ticket de bus où encore embouteillage où pas embouteillage etc etc....

Bien sur me répliquerez-vous, tous ses petits points de détails font avancer moi je veux bien mais finalement elles font aussi embrouiller un peu plus aussi!!

En fait j'aimerai assez que l'on médite un peu plus sur les faits authentiques et irréfutables trois points essentiels :

- JFK assassiné 22 nov 1963 à 12H30 STOP

- LHO son meutrier présumé arrêter dans l'heure et demi qui suit STOP

- Le même LHO assassiné le 24 nov dans la matinée soit moins de 48H aprés STOP


Je suis désolé, mais même avec toute la bonne volonté du monde, il m'est intellectuellement impossible de prendre fait et cause pour la théorie d'un seul individu ayant agit sans aucune aide.


Ne serait-ce que le troisiéme point " le meutrier à eu son meurtrier".

Le complot est bel est bien établi, si il y avait deux personnes.

Jack Ruby n'a pas tué par hasard LHO, ce n'est pas l'oeuvre d'un déséquilibré.

Sur ce simple constat il y a bien eu complot.

Donc complot!

payoulo
Vendredi 8 février 2002 à 17h57 #2707 Modification de ce message Citer ce message
Que Ruby ait assassiné Oswald ne signifie qu'il y ait eu complot...

lho
Vendredi 8 février 2002 à 18h08 #2708 Modification de ce message Citer ce message
A votre avis, alors pourquoi Oswald à été tué
si rapidemment, non ce seul fait, à peine imaginable, est difficilement explicable pour la raison que Ruby à évoqué.

Donc complot!

Les tigres de la colére, sont plus sages que les chevaux du savoir.

William Blake

lho
Vendredi 8 février 2002 à 18h19 #2709 Modification de ce message Citer ce message
Maintenant la question serai : petit complot
où grand complot = coup d'êtat ?

A mon avis si Oswald n'a pas agit où du moins n'a pas agit seul, je pencherai fortement vers le coup d'êtat, cela ne me semble pas si extraodinaire qu'on voudrez bien nous le faire croire.

Réflechissez bien, un coup d'êtat même où justement dans la plus grande démocratie (aprés l'Inde) ne requier pas tant d'individus qu'on voudrait la encore nous le faire croire, une centaine tout au plus, il suffit que ces individus soit placés au bon endroit( armés, police, ss, gouvernement etc. etc...) tout simplement, sans compter ce que peut faire une poignée d'individus bien placés pour manipuler d'autres individus à leur insu et ce d'une maniére quasi-exponentielle.

lho
Vendredi 8 février 2002 à 18h27 #2710 Modification de ce message Citer ce message
Et quand je dis des gens bien placés, ce n'est pas obligatoirement des gens haut placés.

Imaginez un instant, vous êtes chef de la police où sans aller jusque là "bras droit du chef" tous les hommes que vous avez sous vos ordres, bien sur je n'insinue pas qu'un chef quelqu'il soit va donner l'ordre d'abattre le Président, mais il peut facilement donner un ordre par exemple qui va écarter pendant un moment des patrouilles de polices d'un secteur etc... etc....

Alors imaginons un instant, la manipulation que peuvent effectuer des gens plus ht placés

Nous mêmes à différents échelons nous pratiquons la manipulation, bien souvent sans nous en rendre compte, alors être manipulé c'est sans aucun doute "quotidiennement que nous le sommes"

payoulo
Samedi 9 février 2002 à 00h24 #2712 Modification de ce message Citer ce message
Pourquoi pas ? Dans ce cas là, si une poignée d'hommes est capable d'en "manipuler" une autre, pourquoi tuer Kennedy ? N'était-il pas moins risqué de faire "éclater" des affaires concernant JFK ? Le tuer était en faire un martyre, le tuer était prendre énormément de risques. Ne valait-il mieux pas "manipuler" la presse et définitivment briser l'image de marque de Kenndy ?

pierre
Samedi 9 février 2002 à 00h34 #2713 Modification de ce message Citer ce message
Je suis partisan de la thèse du complot mais
j'aimerais avoir des preuves matérielles ou testimoniales de ce coup d'etat

Teigne warreniste
Samedi 9 février 2002 à 02h06 #2715 Modification de ce message Citer ce message
S'il y avait eu complot... et que j'en avais été le mastermind, j'aurais utilisé un seul tireur d'élite, équipé d'un arme automatique et munie d'un silencieux... J'aurais pû décapiter l'État de non seulement du président Kennedy, mais aussi du vice-président Johnson, du gouverneur Connally et même du maire Cabell, et personne n'aurait été en mesure de retracer l'origine des coups... Mystère total !!!

Nicolas Bernard
Samedi 9 février 2002 à 17h12 #2717 Modification de ce message Citer ce message
Citation: S'il y avait eu complot... et que j'en avais été le mastermind, j'aurais utilisé un seul tireur d'élite, équipé d'un arme automatique et munie d'un silencieux... J'aurais pû décapiter l'État de non seulement du président Kennedy, mais aussi du vice-président Johnson, du gouverneur Connally et même du maire Cabell, et personne n'aurait été en mesure de retracer l'origine des coups... Mystère total !!!

Mauvaise méthode. Il faut toujours prévoir un plan de rechange : en l'occurrence, un site de tir en réserve (c'est à dire : dispersion de 2 ou 3 voire 4 fusils sur la zone de meurtre dans des endroits appropriés, pour éviter les mauvaises surprises de dernière minute) ou un tueur de plus. Muni d'un silencieux ? Cela n'aurait-il pas risqué de faire très "pro" ? Et quid du pigeon à sacrifier ? Si vous voulez que votre complot réussisse, il faut tenir compte des médias : ils seront toujours à la recherche d'une info après un crime de cette importance. Le premier arrêté ne sera que le premier coupable...

Un seul tireur d'élite qui use d'un silencieux et qui disparaît dans la nature... Non, rien de tel pour attiser les spéculations les plus folles.

payoulo
Samedi 9 février 2002 à 18h08 #2718 Modification de ce message Citer ce message
Je veux bien qu'il y ait complot. Mais, je le répète, pourquoi tuer Kennedy ? S'il s'agit d'un complot impliquant les différents organes de l'état, leurs membres ont dû réfléchir aux bénéfices et aux risques qu'ils pouvaient tirer d'un tel acte. Tuer Kennedy, c'était en faire un héros au destin brisé, un mythe. Le "descendre médiatiquement" aurait été moins périlleux. Il suffisait de "graisser la patte" à un quotidien...

lho
Samedi 9 février 2002 à 18h16 #2719 Modification de ce message Citer ce message
D'accord avec Nicolas Bernard.

Payoulo, je n'ai pas l'impression que Kennedy
est devenu un "martyr", ce n'était pas le "Ché" ni le commandant "Massoud", le coup d'êtat à bel et bien réussi.

Il ne faut pas oublier que la pré-campagne éléctorale venait de débuter, je ne vois pas comment on aurait pù empécher le renouvellement du mandat de JFK, sauf par l'assassinat.

Autre chose Payoulo à propos de ses relations notamment extra conjugale, n'oubliez pas que nous sommes en 1963 et non pas dans les années 90 où l'attitude du public à mon avis était plus coulante (en 1963) autant bizarre que cela puisse paraître.

lho
Samedi 9 février 2002 à 18h25 #2720 Modification de ce message Citer ce message
Boris si tu équipe une arme de guerre d'un silencieux, n'oublie pas dans ce cas d'employer des balles subsoniques (en dessous de la vitesse du son, car si tu tire une balle hypersonique (au dessus de la vitesse du son) ton silencieux ne te sert à rien......

Tiens au fait , il me semble avoir lù sur ce forum que les balles tirés sur JFK étaient à ht vélocité donc supersonique je suppose....

Si je me trompe pas il ya bien deux déflagrations par coup rapidement espacé, l'une à la percussion et l'autre au passage du son du projectile, donc possibilité de confusion quand aux nombres de coup....

payoulo
Samedi 9 février 2002 à 19h15 #2721 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-02-09 18:16, lho a écrit: Il ne faut pas oublier que la pré-campagne éléctorale venait de débuter, je ne vois pas comment on aurait pu empêcher le renouvellement du mandat de JFK, sauf par l'assassinat.

...Ou en révélant que Kennedy se partageait les faveurs d'une actrice avec un des grands de la mafia. ou encore en révélant sa liaison avec une femme soupçonnée d'espionnage pour l'est: Au Rouyaume-Uni, il n'en fallu pas plus pour que John Profumo, ministre de la guerre, démissionsle 17 juin 1963

payoulo
Samedi 9 février 2002 à 19h18 #2722 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-02-09 18:16, lho a écrit: Autre chose Payoulo à propos de ses relations notamment extra conjugale, n'oubliez pas que nous sommes en 1963 et non pas dans les années 90 où l'attitude du public à mon avis était plus coulante (en 1963) autant bizarre que cela puisse paraître.

Pourquoi RFK n'arrêtait pas de "colmater" les brêches afin d'éviter les scandales ?

So What
Dimanche 10 février 2002 à 00h43 #2724 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-02-09 18:16, lho a écrit: Payoulo, je n'ai pas l'impression que Kennedy est devenu un "martyr", ce n'était pas le "Ché" ni le commandant "Massoud", le coup d'êtat à bel et bien réussi.

Il n’empêche que JFK est devenu un mythe grâce à son assassinat. Son aura ne serait sûrement pas la même s’il n’avait pas eu, comme James Dean ou le Che, la "chance" de mourir jeune.

Citation: Il ne faut pas oublier que la pré-campagne éléctorale venait de débuter, je ne vois pas comment on aurait pù empécher le renouvellement du mandat de JFK, sauf par l'assassinat.

Il ne faut pas oublier que peu de mois avant l’élection présidentielle de 1995 en France, tous les sondages, pourtant bien mieux affûtés qu’en 1963, promettaient sans coup férir l’Elysée à Balladur. On sait ce qu’il est advenu par la suite dans un pays où les masses électorales sont nettement moins fluctuantes qu’elles peuvent l’être outre-Atlantique. Une élection n’est jamais jouée d’avance surtout aux Etats-Unis, ce que n’importe lequel des Kennedy savait mieux que personne et n'oubliait jamais.

Citation: Autre chose Payoulo à propos de ses relations notamment extra conjugale, n'oubliez pas que nous sommes en 1963 et non pas dans les années 90 où l'attitude du public à mon avis était plus coulante (en 1963) autant bizarre que cela puisse paraître.

Ce n’est pas le public mais la presse américaine qui a changé son fusil d’épaule: à l’époque, elle refusait d'attaquer les hommes politiques sur leur vie privée. Cependant, personne ne peut connaître l’attitude de cette presse si la plus grande star mondiale du début des sixties, Marilyn Monroe, avait décidé en 1962, de se confesser publiquement.

Les objections de Payoulo me semblent assez justes. Perso, si j’avais seulement voulu éliminer JFK, j’aurais choisi plus de discrétion: accident d’avion (très en vogue à l’époque), hydrocution (Jack adorait prendre des douches), naufrage en voilier (la mer est toujours la plus forte), “rechute” fatale de la maladie d’Addison (dans les bras d’une prostituée pour refiler le bébé à Bobby), etc...

Mais ce fut un carnage car je l’ai voulu ainsi.

Je voulais de la lumière, un public et des journalistes, la violence et la panique, le bruit et la fureur, des preuves accablantes...

Je voulais un spectacle formidable pour aussitôt choquer le monde entier...

Et que chacun s’en souvienne.

Teigne warreniste
Dimanche 10 février 2002 à 04h56 #2726 Modification de ce message Citer ce message
C'est une conspiration, où Oswald a conspiré avec lui-même...

payoulo
Dimanche 10 février 2002 à 18h30 #2728 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-02-10 00:43, So What a écrit: Mais ce fut un carnage car je l’ai voulu ainsi. Je voulais de la lumière, un public et des journalistes, la violence et la panique, le bruit et la fureur, des preuves accablantes... Je voulais un spectacle formidable pour aussitôt choquer le monde entier... Et que chacun s’en souvienne.

Tout à fait, la (ou les !) personne(s) à l'origine de cet assassinat ont voulu montré que l'on ne s'attaque pas à eux sans en subir les conséquences. De là à dire qu'il s'agit d'une coalition entre les différents organes de l'état... Hormis pour la baie des cochons, les services américains avaient plutôt l'habitude d'agir discrètement...

So What
Dimanche 10 février 2002 à 22h51 #2731 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-02-10 18:30, payoulo a écrit: Tout à fait, la (ou les !) personne(s) à l'origine de cet assassinat ont voulu montré que l'on ne s'attaque pas à eux sans en subir les conséquences. De là à dire qu'il s'agit d'une coalition entre les différents organes de l'état...

Perso je ne crois pas plus à une coalition des différents organes de l’Etat dans l’assassinat de JFK (à ne pas confondre avec la cover-up qui a suivi) qu’à l’hypothétique existence d’un complot mondial.

Par contre je crois à la possibilité d’organisations transversales à ces différents organes, je crois aux groupements d’intérêts comme aux conflits d’intérêts, je crois aux sentiments et aux ressentiments, à l’information et à la désinformation, au contrôlable et à l’incontrôlable ou ce qui devient incontrôlable, je crois aussi au hasard et aux erreurs mais je ne crois pas aux coïncidences, encore moins à leur accumulation...

Ici, j’avais évoqué les frasques de la loge P2 dans l’Italie des années de plomb. Le cas est intéressant puisqu’il s’agissait d’un réseau secret réunissant hommes politiques, militaires, ecclésiastiques, magistrats, policiers, etc ainsi que des représentants de la Mafia, tout ce joli petit monde complotant contre la démocratie en utilisant des moyens terroristes. Mais j’aurais pu tout aussi bien disserter sur les activités du réseau Gladio en Europe à la même époque et de ses liens avec de très haut-représentants de l’OTAN ou encore rappeler les tenants et les aboutissants de l'Opération Condor en Amérique du Sud...

Citation: Hormis pour la baie des cochons, les services américains avaient plutôt l'habitude d'agir discrètement...

Justement, Jack avait promis mais il ne s’était vraiment pas bien conduit à la Playa Giron... Puis tout alla de mal en pis... un traître ?

lho
Lundi 11 février 2002 à 10h45 #2743 Modification de ce message Citer ce message
SO what à écrit:
Les objections de Payoulo me semblent assez justes. Perso, si j’avais seulement voulu éliminer JFK, j’aurais choisi plus de discrétion: accident d’avion (très en vogue à l’époque), hydrocution (Jack adorait prendre des douches), naufrage en voilier (la mer est toujours la plus forte), “rechute” fatale de la maladie d’Addison (dans les bras d’une prostituée pour refiler le bébé à Bobby), etc...

Je pense qu'il est plus difficile de tuer un président US dans un "accident d'avion" où par "électrocution" etc.... etc.....du fait de la garde rapprochée du SS surtout dans les espaces confinés tel qu'un avion, un bateau, a fortiori dans une baignoire ce n'est pas sérieux, c'est tellement plus facile de mettre des "snipers" lors d'un passage en cortége, justement la foule, le bruit est un excellent moyen de camouflage et de diversion.

lho
Lundi 11 février 2002 à 10h55 #2744 Modification de ce message Citer ce message
Avec juste raison les proches conseillers de JFK savait bel et bien que les risques les plus forts c'est quand le président est en déplacement, en voiture, bain de foule etc...
le protéger sur un bateau, inspecter de fond en comble Air Force One avant chaque vol, me semble à l'évidence trés facilement faisable,
par contre protéger efficacement un véhicule
de sucroit décapotée sur plusieurs kms à allure réduite me semble une gageure.

L'endroit le plus facile pour assassiner JFK
fût à Dallas le 22 novembre ce fût pleinement réussi.

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Avec Kennedy Pierre Salinger La fausse énigme de Dallas Armand Moss Portrait de Lee Oswald Robert Oswald L'affaire Kennedy Thierry Lentz L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...