John et Jackie, un amour tourmenté
Edward Klein
Prix: 20.00 €
John Fitzgerald Kennedy - Le second complot
Mattew Smith
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

American Tabloïd Théories.

2 messages

Agt_9vE
Dimanche 27 janvier 2002 à 10h38 #2515 Modification de ce message Citer ce message
Bonjour, je suis nouveau sur ce forum mais je me passionne depuis longtemps pour l'histoire secrête de notre monde et notamment le mystère entourant l'assassinnat de JFK. Comme beaucoup de monde ici, j'ai vu le film d'O.Stone que je trouve très réussie mais assez engagé dans sa théorie. J'ai aussi remarqué que beaucoup d'entre vous portaient des doutes sur cette dernière. Si je vous écrit c'est pour demander à certain d'entre vous ce qu'il pense d'American Tabloïd et American Death Trip les deux premier volets de la trilogie UnderWorld de James Elroy. Ces deux romans racontant sous la forme d'une chronique 10 ans de complots et d'embrouilles aux U.S.A exposent une théorie très très proche de celle que l'on peut voir dans JFK. Alors j'aurai voulu savoir si cet écrivain de renom avait simplement suivi la tendance Garrisson ou bien mené sa propre enquête pour en tirer les conclusions exposées dans ses romans.

Voilà Tout.

So What
Lundi 28 janvier 2002 à 00h13 #2516 Modification de ce message Citer ce message
Sur les assassinats de JFK, MLK et RFK, James Ellroy a mené sa propre enquête comme il le fait pour chacun de ses bouquins pour lesquels il s’inspire toujours de fait réels. Dans cette interview accordée lors du Salon du livre 2001, le “demon dog” revient à plusieurs reprises sur la composition de cette fabuleuse saga :

« Vous avez dit être sorti du roman noir pour vous plonger dans la grande histoire nationale de la trilogie « Underworld USA », dont American Tabloïd et American Death Trip sont les premières parties. La noirceur y est pourtant toujours à l’honneur…
Le roman noir classique raconte les histoires de passions ténébreuses, d’obsession et de corruption dans l’institution et dans le corps policier. Il faisait l’objet de mes livres précédents. Ma nouvelle série se consacre à l’Histoire. C’est complètement différent.
(...)

Quel est le thème principal de American Death Trip ?
L’Amérique n’a jamais été innocente. Ce sont d’ailleurs les premiers mots de la trilogie et sa ligne directrice. Il y a une croyance stupide qui a été imposée autour de la mort de John F. Kennedy, qui dit que l’Amérique était pure avant cet assassinat.

Vos deux dernières sagas font de l’histoire américaine le personnage central. Comment vous êtes-vous documenté ?
Je n’ai trouvé aucune documentation. Je n’ai fait que lire des livres et payer des gens pour me faire le résumé de leurs lectures. Il n’y a aucune information secrète là-dedans. Lorsqu’on me demande quelle est la part de vérité et de fiction dans ce que je raconte, je refuse de répondre. Je ne divulgue pas ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Mes recherches me servent à établir une similitude entre la réalité et la fiction, je m’assure que la chronologie entre les faits est exacte. En allant de l’avant dans la rédaction de mes deux derniers livres, je savais que les faits fictifs que j’avançais s’accordaient avec la réalité. Il me fallait étoffer les détails et m’assurer que la ligne temporelle était juste, que je ne disais rien de stupide ! Mais au bout du compte, tout cela relève de la pure fiction. La question est de savoir jusqu’où l’on peut mentir.

Croyez-vous être un bon menteur ?
Je crois que je sais raconter des histoires.

American Death Trip débute le jour de l’assassinat de John F. Kennedy en 1963 et se termine avec celui de son frère Robert en 1968. Pourquoi cette fascination pour les années Kennedy ?
Je voulais recréer une histoire populaire des Etats-Unis, des années 60 aux années 70, car c’est une période charnière dans l’histoire américaine. Deux frères ont été assassinés, ainsi que Martin Luther King, pour des raisons différentes. C’est ce que je voulais tenter d’expliquer.

Vous créez toute une gamme de personnages fictifs qui rappellent des personnalités célèbres de la vie réelle. Votre pratique romanesque trahit-elle la vérité historique ?
Non, je recrée l’Histoire selon mon propre point de vue. Aucun de mes personnages fictifs n'est fondé sur des personnes réelles. Certains ont déjà existé. D’autres pas. Je ne trahis pas l’Histoire, je la réécris.

Pourquoi prenez-vous autant de plaisir à redonner vie à des mauvais garçons comme Pete Bondurant, Howard Hugues, J. Edgar Hoover, Littel, Jack Ruby, etc. ?
J’ai grandi parmi les livres et les films de crimes qui exploitent largement l’image des mauvais garçons, souvent des détectives privés. Et je crois que j’ai essayé de resituer historiquement, dans American Tabloïd et American Death Trip, les provocateurs qui évoluent dans ce système répressif ou impérialiste… Je ne connais d’ailleurs aucun autre écrivain qui l’ait fait avant moi, qui ait donné une idée de ce que vivent ces hommes passionnés avec leur lot de mensonges, d’amour, de haine, de trahison et de délation. Ce sont mes personnages. »


A lire aussi, cette interview de James Ellroy par Paul Duncan à propos d’American Tabloid (en anglais)

A noter que le site officiel de “The Cold Six Thousand” (titre original d’American Death Trip) présente une sélection de liens / sources d’Ellroy qui lui même a fait don de ses archives personnelles à l’Université de Caroline du Sud.

Pour en savoir plus sur ce génial écrivain :
Ellroy confidential (excellent site en français)
Ellroy.com (uniquement en anglais)


Enfin, parmi les nombreuses sources et influences d’Ellroy, il convient de citer Don DeLillo auquel le Dog voue une saine admiration et auteur sur ce sujet, l’assassinat de JFK, d'un roman d’une rare intelligence et d’un style lumineux, Libra.
Libra: commentaire de Nicolas B.
Libra: critique des Inrocks

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin Les assassins de Kennedy Thomas Buchanan Comment ils ont tué Kennedy Michaël Eddowes Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein L'homme qui crut tuer Kennedy Pierre Gosset, Renée Gosset Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...