Kennedy - 1000 jours d'un Président
André Kaspi
Prix: 22.00 €
Avec le recul
Robert McNamara
Prix: 20.28 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Le ticket de bus d'Oswald

17 messages

So What
Samedi 26 janvier 2002 à 00h40 #2504 Modification de ce message Citer ce message
Quand Lee H. Oswald s’est arrêté quelques minutes à sa chambre aux alentours de 13h, il a, d’après les notes du Capitaine Fritz, changé de vêtements, chemise et pantalon. D’après la Commission Warren, il a pris aussi un blouson qu’il ne devait donc pas porter le matin.

Du coup, je me demande dans quelle poche a-t-on retrouvé son ticket de bus ?

Teigne warreniste
Samedi 26 janvier 2002 à 14h48 #2509 Modification de ce message Citer ce message
Oswald dans son empressement à quitter le TSBD n'a pas pris le temps de descendre au domino room allé prendre son blouson bleu dans son casier avant de sortir... Il est aller chez lui [1026 North Beckley] en chemise de travail... Là, il s'est changé en vitesse et est reparti avec un blouson gris...

Il a bien pris soin de prendre aussi son Smith & Wesson .38 special avec lui...

So What
Dimanche 27 janvier 2002 à 00h25 #2513 Modification de ce message Citer ce message
Justement, Oswald a pris le bus avant de changer de vêtements.

Mais la police a retrouvé son ticket (usagé) dans une de ses poches alors qu’il ne portait ni le même pantalon, ni la même chemise et qu’il ne portait pas ce blouson quand il a pris le bus.


Je ne comprends pas pourquoi Oswald, avant de ressortir pour sa cavale finale, a emporté ce ticket usagé qui ne lui était plus d’aucune utilité (en prenant la peine de le transférer de ses anciens vêtements à ses nouveaux) au lieu de le jeter ou de le laisser sur place ?

D'ailleurs, Ozzie a-t-il seulement pris le bus ce 22 novembre 1963 ?

Teigne warreniste
Dimanche 27 janvier 2002 à 01h54 #2514 Modification de ce message Citer ce message
Le transfert d'autobus devait être dans les poches du pantalon qu'il portait au moment de son arrestation avec les 13 dollars qu'on a trouvé sur lui.

Connaissant la pingrerie d'Oswald, il est possible qu'il l'avait conservé espérant encore s'en servir, vu que ce transfert était bon pour une heure et qu'il expirait autour de 13h:30...

So What
Lundi 28 janvier 2002 à 01h05 #2519 Modification de ce message Citer ce message
Sur le ticket, il est écrit:
“Good within 15 minutes of time indicated on the date issued only, at first point of intersection or transfer point, on connecting lines except to vicinity of starting point.”

Il n’était plus franchement valable, ce billet. Mais puisqu’il grugeait déjà l’entrée du cinéma, il pouvait tout aussi bien prendre le bus à l’oeil, ce pingre d'Ozzie ! :-)

Teigne warreniste
Lundi 28 janvier 2002 à 05h05 #2521 Modification de ce message Citer ce message
[ Lien Web ]

Pardon, ce transfert était bon jusqu'à 13:15. Il y avait 2 poinçons, un sur "Lakewood", indiquant le point de départ du terminus Lakewood, et un autre sur "PM".
Cecil Mac Watters poinconnait "AM" jusqu'à 12H45, et "PM" à partir de 13H00...

Oswald a dépensé la somme de 23 cents pour monter à bord de l'autobus de McWatters et descendre entre 2 arrêts, il a demandé un transfert en sortant de l'autobus. McWatters avait déjà prépoinçonné "PM" ses transfert au terminus de départ, et il n'a donné que deux transferts à des clients, une femme et Oswald qui en ont réclamé un. Oswald avait jusqu'à 13H15 pour faire la correspondance avec un autre autobus... 23 cents, c'était une véritable fortune pour Oswald...

Bastien
Lundi 28 janvier 2002 à 09h16 #2522 Modification de ce message Citer ce message
Mais comment sait-on que Oswald a bien pris le bus.

Méchant Boris, tu es en train de disserté sur la validité d'un ticket de transfert retrouvé sur oswald, mais tu ne réponds pas à la question de So What:

"D'ailleurs, Ozzie a-t-il seulement pris le bus ce 22 novembre ?"

Je dirais NON.

La Commission se fit à deux témoignages pour dire qu'Oswald a pris ce bus. Le premier Cecil McWhatters, chauffeur du bus, et le second Mary E. Blesdoe, une passagère.

Cependant, Cecil McWhatters, le soir du 22 novembre, n'a pas formellement ou positivement identifié Oswald dans le line-up. Il a simplement indiqué que la personne qui était monté dans son bus ressemblait à oswald. Le 23 novembre, McWhatters identifiera Milton Jones comme étant la personne qui est monté dans le bus la veille. Il s'empressa de le signaler à la police puis, plus tard, à la commission Warren.
De plus, McWhatters conduisait un bus qui partait vers l'ouest, alors que le meublé d'Oswald était à l'est. Et le comble, c'est que le bus suivant celui de McWhatters partait vers l'est et aurait déposé Oswald en face de chez lui.

La seconde personne à identifier Oswald dans le bus est une personne agée, Mary E. Blesdoe. C'est elle qui avait loué pendant 1 semaine au mois d'Octobre 1963, un meublé à Oswald. Toutefois, elle admit qu'elle détestait Oswald et les descriptions et attitudes d'Oswald étaient en contradiction avec les autres témoignages.

Si Oswald n'a pas pris le bus ce 22 novembre comme le dit Cecil McWcWhatters, alors comment le ticket de transfert s'est retrouvé dans la poche d'Oswald (surtout qu'il s'était changé en rentrant chez lui) ?

Ou, comment la police a pu mettre ce ticket dans la poche d'Oswald ?

Teigne warreniste
Lundi 28 janvier 2002 à 15h12 #2526 Modification de ce message Citer ce message
Madame Bledsoe, qui tenait une maison de chambre sur la rue Marsalis, avait une très bonne raison d'avoir reconnu Oswald... elle le connaissait personnellement.

L'autobus de McWatters après avoir traversé la rivière Trinity, traversait Oak Cliff en roulant sur Marsalis direction sud jusqu'à son terminus...

C'est une raison de plus de croire en la culpabilité d'Oswald... Oswald est monté dans le premier bus qu'il a rencontré sur Elm Street, et a pris celui qui descendait Marsalis Street plutôt que d'attendre celui qui roulait sur Beckley Street et l'aurait mené directement devant chez lui...

So What
Mardi 29 janvier 2002 à 00h48 #2527 Modification de ce message Citer ce message
Dans ce bus, Mary Bledsoe fut la seule et unique témoin à avoir reconnu Oswald. Aucun des rares autres passagers ne s’est souvenu l’avoir vu, pas plus Milton Jones que le conducteur Cecil McWatters qui a très vite reconnu avoir confondu Jones avec Oswald.

En fait, Mary Bledsoe connaissait fort bien O.H. Lee à qui elle avait loué auparavant une de ses chambres au 621 North Marsalis. Le 10 octobre 1963, elle avait appelé le DPD pour se plaindre du grabuge dans l’un de ses meublés. La querelle opposait Lee à un certain Jack Ruby. Quand O.H. Lee justifia son identité à la police, il présenta des papiers et une adresse postale au nom d’Alek Hidell... mais finalement Mary Bledsoe retira sa plainte préférant un arrangement à l’amiable avec les deux hommes qui lui remirent 50$ pour régler la casse...
(voir William Reymond, autopsie d’un crime d’Etat p. 334)

Et question pingrerie, Bledsoe ne devait rien à Ozzie puisque plusieurs semaines après que ce dernier eut quitté son meublé, elle n’avait toujours pas remboursé la caution à cet ancien locataire...
(ibid p.137)

Plus ou moins téléguidé par le Secret Service, le témoignage de Bledsoe contre Lee était influencé par de l’animosité personnelle et de bas intérêts pécuniers. Mais pas un seul témoin crédible n’a reconnu Oswald dans ce bus...

Teigne warreniste
Mardi 29 janvier 2002 à 02h03 #2531 Modification de ce message Citer ce message
Madame Bledsoe connaissait Lee Harvey Oswald sous son vrai nom, c'est au 1026 North Beckley qu'Oswald s'est enregistré sous le pseudonyme de "O.H. Lee".

Cent Watts fait probablement référence au "Bledsoe Document"... un canular qui date de 1966 et qui visait à prendre Mark Lane au piège. Le "Bledsoe Document" est un faux rapport de police, où une plainte supposément faite par Mme Bledsoe visait un dénommé "A.J. Hidell" et un autre du nom de "Jack Ruby"... C'était la quadrature du cercle et la "preuve" tant recherchée qu'Oswald et Ruby se seraient connus...

Bledsoe document

The "Bledsoe Document" Resurfaces !

Bastien
Mardi 29 janvier 2002 à 11h39 #2532 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2002-01-28 15:12, Teigne warreniste a écrit: L'autobus de McWatters après avoir traversé la rivière Trinity, traversait Oak Cliff en roulant sur Marsalis direction sud jusqu'à son terminus...

C'est une raison de plus de croire en la culpabilité d'Oswald... Oswald est monté dans le premier bus qu'il a rencontré sur Elm Street, et a pris celui qui descendait Marsalis Street plutôt que d'attendre celui qui roulait sur Beckley Street et l'aurait mené directement devant chez lui...

Il y a deux points de détail qui m'interpelle:
- Selon Mark Lane, le trajet du bus de McWhatters passait à plus de 7 pâtés de maisons plus loin que le meublé d'Oswald.
- Dans le cas où Oswald ne s'est pas trompé de bus, comme l'affirme Méchant Boris, le timing tombe à l'eau parce qu'il faut qu'Oswald soit à son meublé à 13h00 selon la Commission Warren. Et je ne pense pas que traverser 7 pâtés de maisons se fait en 5 minutes.

Nicolas Bernard
Mardi 29 janvier 2002 à 13h24 #2533 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Il y a deux points de détail qui m'interpellent :
- Selon Mark Lane, le trajet du bus de McWhatters passait à plus de 7 pâtés de maisons plus loin que le meublé d'Oswald.
- Dans le cas où Oswald ne s'est pas trompé de bus, comme l'affirme Méchant Boris, le timing tombe à l'eau parce qu'il faut qu'Oswald soit à son meublé à 13h00 selon la Commission Warren. Et je ne pense pas que traverser 7 pâtés de maisons se fait en 5 minutes.

En effet, mais Oswald a fort bien pu prendre un taxi, celui de William Whaley. Cela étant, comme l'a bien expliqué Thierry Lentz, le témoignage de ce dernier "fut un cauchemar pour la Commission Warren" (voir p. 155 pour plus de détails accablants à l'encontre de Whaley). Mais il demeure probable qu'Oswald ait pris ce taxi - afin de ne pas rester trop longtemps avec ses complices du break qui l'avait emmené depuis le TSBD (cf. témoignage de Roger Craig). Après tout, il a reconnu plus tard, si j'en crois Gerald Posner, que c'était la première fois qu'il prenait le taxi (Case closed, p. 266). Whaley s'est planté sur quelques sujets, a modifié son témoignage ? Je crois cependant que le fond est exact : il a bien raccompagné Oswald jusqu'à une rue située à plus de 500 m de son meublé (pour 5 minutes de marche).

Mais le témoignage de Mary Bledsoe ne vaut pas grand chose. Même un Posner est obligé de concéder qu'elle ne portait pas Oswald dans son coeur, loin de là (Case closed, p. 198-199). Comme l'a rappelé So What, elle est la seule à se souvenir de la présence d'Oswald dans le bus : le chauffeur a même insisté assez lourdement pour démentir qu'il avait reconnu Oswald en la personne de Milton Jones, c'est dire...

Il est un fait connu (sauf apparemment des partisans du rapport Warren) que la déposition de Mary Bledsoe lui a été dictée par le Secret Service. Extrait de sa déposition devant la Commission :

Mr. Ball. - But, before you go into that, I notice you have been reading from some notes before you.
Mrs. Bledsoe. - Well, because I forget what I have to say.
Mr. Ball. - When did you make those notes?
Mrs. Bledsoe. - What day did I make them?
Miss Douthit. - When Mr. Sorrels and I were talking about her going to Washington, he made the suggestion that she put all the things down on paper because she might forget something, and I said, "Mary, you put everything on a piece of paper so that you can remember it and you won't forget anything, you know, what happened," and that's when she started making notes.
Mr. Ball. - You have made the notes in the last week ?
Mrs. Bledsoe. - Yes.
Miss Douthit. - At my suggestion and Mr. Sorrels.


Son témoignage était en effet on ne peut plus vague, succession de "je ne sais pas", "je n'y ai pas fait attention", "je n'ai pas pris garde à...", et ainsi de suite. Elle reconnaissait là avoir essayé d'apprendre par coeur une déposition probablement sous l'influence du Secret Service et de son avocate, Melody Jane Douthit.

Et lorsque M. Ball lui présenta la chemise d'Oswald (pièce numéro 150), elle la reconnut immédiatement. Ball n'avait pas encore parlé qu'elle s'exclamait : "C'est elle !" ("That is it !"). Impressionnant, non ? Le problème est qu'elle admit qu'elle n'avait jamais vu cette chemise jusqu'à ce qu'un agent du Secret Service la lui présentât.

Et voir le reste de la déposition :

Mr. Ball. When did you first notify the police that you believe you'd seen Oswald?
Mrs. Bledsoe. - When I got home, first thing I did I went next door and told them the President had been shot, and he said, "Why, he has got killed." Well, I turned on the radio--television--and we heard ambulances and going around and there was a little boy came in that room in the back and he turned it on, and we listened and hear about the President, only one I was interested in, so, he went on back to work and they kept talking about this boy Oswald and had on a brown shirt, and all of a sudden, well, I declare, I believe that this was this boy, and his name was Oswald---that is---give me his right name, you know, and so, about an hour my son came home, and I told him and he immediately called the police and told them, because we wanted to do all we could, and so, I went down the next night. He took me down, and I made a statement to them, what kind of---Secret Service man or something down there.
Mr. Ball. - Where?
Mrs. Bledsoe. - At the police station.
Mr. Ball. - Uh-huh. Now, did you ever see Oswald in a lineup?
Mrs. Bledsoe. - No.

Mr. Ball. - Never did see Oswald after he was arrested?
Mrs. Bledsoe. - Not after he got off the bus; no.
Mr. Ball. - But, you looked at the pictures of Oswald?
Mrs. Bledsoe. - Yes.
Mr. Ball. - Showed you the pictures of Oswald?
Mrs. Bledsoe. - The man down at the police station, he had a picture of him with a gun, and said, "Do you recognize him?" And I said, "Yes; it is Oswald." That is the one that I remember him.


En somme, il n'est pas certain que Mary Bledsoe ait bien vu Oswald dans ce bus : elle confie elle-même qu'elle n'en est pas sûre. D'autre part, d'après la Commission Warren, l'un des passagers, Milton Jones, ressemblait beaucoup à Oswald, ce qui explique la confusion dont a été victime le chauffeur et peut expliquer celle de Mme Bledsoe. Sa rancune personnelle associée à la pression médiatique qui accablait Oswald l'a poussée à témoigner. Peu importe qu'elle se soit trompée : elle ne pouvait plus revenir en arrière. Le Secret Service l'y a aidée - il est révélateur que cette agence ne l'ait pas confiée au FBI ou au DPD, mais ait tenu à conserver la haute main sur ce "témoin"... Sa déposition fut remaniée par ces agents - et elle ne pouvait qu'y souscrire, à peine de se discréditer, façon Helen Markham.

En réalité, Oswald n'a pu prendre le bus, puisqu'il se trouvait au même moment dans le break parti en urgence du dépôt de livres et aperçu par Roger Craig. Comme il était nécessaire de camoufler cette révélation, la Commission s'est jetée sur l'histoire de Mary Bledsoe. CQFD.

Teigne warreniste
Mardi 29 janvier 2002 à 15h00 #2534 Modification de ce message Citer ce message
Je n'ai jamais dit qu'Oswald ne s'était pas trompé de bus, mais le contraire...

Si Oswald rentrait tranquillement chez lui, il aurait attendu le bus qui circulait sur Beckley Street, or il est monté à bord du premier bus qui passait sur Elm Street et qui desservait Oak Cliff... en descendant Marsalis. Oswald était bel et bien en fuite...

Mais constatant que le bus s'était coïncé dans un embouteillage, il est descendu
entre 2 arrêts et a fait une courte marche jusqu'à une station de taxi en face du terminus Greyhound. De là, il s'est fait reconduire, non pas directement chez lui, mais en face du 500 North Beckley. Il a eu le loisir de passer devant le 1026 North Beckley et de constater que la police ne l'y attendait pas...

Il a marché jusque chez lui, y a changé de vêtements et pris son révolver avec lui... et il s'est mis à errer dans les rues d'Oak Cliff. On connait la suite...

Nicolas Bernard
Mardi 29 janvier 2002 à 15h31 #2535 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Je n'ai jamais dit qu'Oswald ne s'était pas trompé de bus, mais le contraire...
Si Oswald rentrait tranquillement chez lui, il aurait attendu le bus qui circulait sur Beckley Street, or il est monté à bord du premier bus qui passait sur Elm Street et qui desservait Oak Cliff... en descendant Marsalis. Oswald était bel et bien en fuite...
Mais constatant que le bus s'était coïncé dans un embouteillage, il est descendu
entre 2 arrêts et a fait une courte marche jusqu'à une station de taxi en face du terminus Greyhound. De là, il s'est fait reconduire, non pas directement chez lui, mais en face du 500 North Beckley. Il a eu le loisir de passer devant le 1026 North Beckley et de constater que la police ne l'y attendait pas...
Il a marché jusque chez lui, y a changé de vêtements et pris son révolver avec lui... et il s'est mis à errer dans les rues d'Oak Cliff. On connait la suite...

Vous avez dit un jour :

Citation: Le 2002-01-22 03:00, Teigne warreniste a écrit: C'est facile de lancer des affirmations en l'air, mais c'est pas mal plus difficile de les prouver...


Vous m'avez compris : je vous demande de prouver vos affirmations. Comment savez-vous qu'il a pris le bus alors que personne ne se souvient l'avoir vu ? (on a vu ce qu'il fallait penser du témoignage de Mary Bledsoe) Comment savez-vous qu'Oswald serait descendu du bus pour éviter les embouteillages ? Comment d'ailleurs savez-vous que ce bus était bloqué dans les bouchons ? Que dites-vous du témoignage du taxidriver, qui, en janvier 1964, affirmera finalement avoir déposé Oswald pratiquement devant chez lui ? Comment savez-vous que c'est à son domicile qu'il a pris son pistolet ?

Teigne warreniste
Mardi 29 janvier 2002 à 19h17 #2536 Modification de ce message Citer ce message
Oswald a pris le bus, et c'est ce qu'il a d'abord déclaré à Will Fritz durant son interrogatoire... Avant qu'on lui dise qu'un chauffeur de taxi affirme l'avoir reconduit au 500 N. Beckley, il affirmait être rentré chez lui en bus, mais a fini par admettre qu'il a fini par prendre le taxi. Le transfert d'autobus retrouvé sur lui (CE381-a) prouve qu'il est descendu du bus de McWatters.

Nicolas Bernard
Mardi 29 janvier 2002 à 22h15 #2538 Modification de ce message Citer ce message
OK, pour moi, ça va. Il est certes troublant que les témoins, hormis Mme Bledsoe, ne se soient pas souvenus de sa présence. Mais ce ticket de bus constitue bel et bien la meilleure preuve. En fait, il s'agit même de la seule preuve solide.

Oswald a, c'est vrai, avoué au capitaine Fritz avoir pris le bus. Fritz a mentionné le fait dans ses notes reproduites supra par So What. Cela dit, Oswald déclarerait d'abord que le bus l'avait ramené directement chez lui. Puis, vers 19 h 55, ce 22 novembre : "I took a bus, but due to a traffic jam, I left the bus and got a taxicab, by which means I actually arrived at my residence."

Pour ceux que le sujet intéresse, Joseph Backes a pondu un article en 1998 par lequel il concluait qu'Oswald ne se trouvait pas dans le bus de Ceci McWatters. Le lecteur pourra également consulter la réfutation de cet article, opérée par Dave Reitzes. Ceci pour dire que, comme d'habitude, les chercheurs sont visiblement davantage doués pour détruire les théories de l'adversaire que pour en présenter des fiables.

Mais j'ai une question : si Oswald prend un ticket valable, comme vous l'avez dit, jusqu'à 13 h 15, et qu'il fait l'effort de le garder sur lui, peut-on supposer qu'il comptait de nouveau l'utiliser ?

Teigne warreniste
Mercredi 30 janvier 2002 à 00h50 #2539 Modification de ce message Citer ce message
Le tarif d'autobus était de 23 cents, si Oswald a demandé un tranfert avant de descendre de l'autobus entre 2 arrêts, c'est qu'il avait l'intention d'utiliser son privilège de correspondance sur une autre ligne d'autobus éventuellement... Mais sur Elm Street, toutes les lignes allaient vers Dealey Plaza, et le ramenaient sur la scène du crime... Oups!!!

Le taxi lui a finalement coûté 95 cents (je ne sais pas si le pingre d'Oswald a laissé un pourboire)...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: La victoire de Kennedy Th. White L'héritage des Kennedy Theodore C. Sorensen La fausse énigme de Dallas Armand Moss Avec Kennedy Pierre Salinger Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...