JFK, le dernier jour
François Forestier
L'affaire Kennedy
Thierry Lentz
Prix: 6.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Grassy Knoll: déclarations de Mercer et Bowers

Messages 20 à 40 sur 61 [ 0-1-2-3 ]

Teigne warreniste
Jeudi 17 janvier 2002 à 02h28 #2335 Modification de ce message Citer ce message
La conduite de vapeur qui longeait la voie de chemin de fer et le Triple-underpass à laquelle je fait référence est celle-ci.

[ Lien Web ]
image extraite de "The Plot to Kill JFK" [1966]

Comme on voit, elle est imposante et ne s'emjambe pas facilement. Hoffman aurait du indiquer comment ses "comploteurs" l'ont emjambé le jour du 22 novembre 1963, d'autant plus que le parking était plein à craquer...

S.M. Holland (que l'on voit sur la photo) explique même à Mark Lane, la difficulté qu'il a eu à se faufiler entre les autos ce jour là... pour aller vers le point où il croyait avoir vu un tireur...

Teigne warreniste
Jeudi 17 janvier 2002 à 02h36 #2336 Modification de ce message Citer ce message
Si je me souviens bien, Posner faisait aussi allusion à des wagons qui bloquaient la vue sur la cour de chemin de fer depuis Stemmons Freeway, s'agit-il de ce train qui est stoppé sur la voie ?

[ Lien Web ]
image extraite de "The End of Camelot".

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 03h11 #2337 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Si je me souviens bien, Posner faisait aussi allusion à des wagons qui bloquaient la vue sur la cour de chemin de fer depuis Stemmons Freeway, s'agit-il de ce train qui est stoppé sur la voie ?

Non, car voici une deuxième photo de Mel McIntire:
[ Lien Web ]

Pas trace de wagon sur le pont de chemin de fer... Et cette image est la même sur une photo prise par Phil Willis, sur le film de Patsy Paschall, sur le film de Mark Bell. Si j'en crois Martin Shakelford, la vue d'Hoffman n'aurait pu être gênée par des wagons qu'à partir de... 12 h 54. C'est en effet sur une photo de William Allen prise à cette heure précise que l'on voit apparaître un premier wagon dans le champ de vision de notre témoin sourd-muet.

Un train devait partir à 12 h 34 de la zone contrôlée par Lee Bowers mais ce dernier l'a bloqué pour faciliter les recherches effectuées par le DPD. Ce train est resté bloqué une quarantaine de minutes (Reymond, op. cit., p. 461-462). On y a trouvé les fameux clochards.

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 03h19 #2339 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le panneau publicitaite qui bloquait la vue d'Ed Hoffman et dont parle Posner est probablement celui-ci. Il est situé entre Stemmons Freeway et la cour de triage.

Cela m'étonnerait beaucoup. La photo de Mel McIntire est formelle sur ce point : il n'y a qu'un seul panneau d'affichage publicitaire visible entre le parking et le lieu où se tenait Hoffman (un pont enjambant l'autoroute Stemmons). Les photos de Dealey Plaza montrent bien qu'aucun autre panneau publicitaire ne se trouvait dans le champ de vision d'Hoffman.

[ Lien Web ]

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 03h23 #2340 Modification de ce message Citer ce message
Citation: La conduite de vapeur qui longeait la voie de chemin de fer et le Triple-underpass à laquelle je fait référence est celle-ci. Comme on voit, elle est imposante et ne s'emjambe pas facilement. Hoffman aurait du indiquer comment ses "comploteurs" l'ont emjambé le jour du 22 novembre 1963, d'autant plus que le parking était plein à craquer... S.M. Holland (que l'on voit sur la photo) explique même à Mark Lane, la difficulté qu'il a eu à se faufiler entre les autos ce jour là... pour aller vers le point où il croyait avoir vu un tireur...

Mouais, pas bien effrayante, la conduite en question... Elle ne gênera pas les agents du DPD et du Secret Service, sans compter les autres témoins, qui se rendront sur place...

Teigne warreniste
Jeudi 17 janvier 2002 à 05h57 #2344 Modification de ce message Citer ce message
Ça serait étonnant qu'il y ait eu qu'un seul panneau publicitaire entre Stemmons Freeway et la cour de chemin de fer. Le panneau "Cutty Sark" était visible à la hauteur du Stemmons Freeway, l'autre panneau "Old Charter" est au niveau du sol...

Teigne warreniste
Jeudi 17 janvier 2002 à 06h01 #2345 Modification de ce message Citer ce message
Pour ce qui de la conduite de vapeur, elle constituait un obstacle qu'Hoffman a totalement négligé dans son récit, parce qu'il n'a jamais vu personne et que son récit est imaginaire.

Teigne warreniste
Jeudi 17 janvier 2002 à 06h07 #2346 Modification de ce message Citer ce message
Stemmons Freeway était passablement éloigné de la cour de chemin de fer... Hoffman avait-il un téléscope???? À regarder l'image de Bernard, je ne vois pas comment Hoffman aurait pu voir quelque chose derrière le Grassy Knoll, c'est trop loin, beaucoup trop loin...

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 14h43 #2347 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Ca serait étonnant qu'il y ait eu qu'un seul panneau publicitaire entre Stemmons Freeway et la cour de chemin de fer. Le panneau "Cutty Sark" était visible à la hauteur du Stemmons Freeway, l'autre panneau "Old Charter" est au niveau du sol...

Le conditionnel, c'est tellement pratique (moi-même, d'ailleurs...) ! Navré mais je ne vois ce panneau "Cutty Sark" nulle part, moué. Il me faudrait une autre image que celle par vous donnée, qui prouve bel et bien qu'un tel panneau existait, mais pas qu'il se trouvait à l'endroit que vous mentionnez.

La photo de Mel McIntire associée à une image générale de Dealey Plaza montre bien qu'il n'y avait pas d'autre panneau publicitaire.

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 14h45 #2348 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Pour ce qui de la conduite de vapeur, elle constituait un obstacle qu'Hoffman a totalement négligé dans son récit, parce qu'il n'a jamais vu personne et que son récit est imaginaire.

Soyons sérieux deux minutes : cette conduite de vapeur ne constituait nullement un obstacle insurmontable - et je rappelle au passage qu'Hoffman mentionne bel et bien cette conduite (vide message supra).

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 15h07 #2349 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Stemmons Freeway était passablement éloigné de la cour de chemin de fer... Hoffman avait-il un téléscope???? À regarder l'image de Bernard, je ne vois pas comment Hoffman aurait pu voir quelque chose derrière le Grassy Knoll, c'est trop loin, beaucoup trop loin...

Hoffman se trouvait en hauteur, sur un pont surplombant l'autoroute Stemmons, à 150 mètres environ du parking situé derrière la palissade. Il pouvait parfaitement voir ce qui se passait - les partisans de la Commission Warren n'invoquent nullement une possible déficience visuelle d'Hoffman, à la manière des conspirationnistes pour Howard Brennan (comme ils n'auraient pas manqué de le faire si tel était le cas, j'en déduis que sa vue ne posait aucun problème).

Gerald Posner, dans une note de bas de page relative à Hoffman, p. 258 de Case Closed, relate qu'il s'est installé au même endroit que ce témoin pour évaluer son champ de vision. Outre qu'il s'est trompé/a menti (au choix) sur le panneau et les wagons, il a estimé que la densité du feuillage ne permettait pas de distinguer une quelconque activité sur le terrain situé derrière la palissade en bois : "Even without the billboard and railway cars, the foliage between the freeway and railroad makes it difficult to see very much. Photographs show the foliage was as dense in 1963 as it is today."

Or une photo prise par Martin Shackelford en 1991 de l'endroit où se tenait Hoffman montre que ledit terrain reste parfaitement visible... Menteur, Posner ? Sans doute est-ce pour cette raison qu'aucune photo de ce type ne figure dans le cahier d'illustration de son livre ou sur le site de John McAdams. Le bon vieux principe "tu ne citeras point ce qui fait défaut à ta thèse" a trouvé une fois de plus à s'appliquer.

Il faut ajouter que Posner n'écrit pas expressément que la zone située derrière la palissade n'était guère visible de l'endroit où se tenait Hoffman. En réalité, il admet implicitement le contraire, en s'efforçant de discréditer ce témoignage par l'invocation d'un panneau publicitaire qui n'existait pas, de wagons qui ne se trouvaient pas à l'endroit par lui mentionné, sans parler du feuillage, en réalité beaucoup moins touffu que ne l'indiquent les images.

Et cerise sur le gateau : Ed Hoffman a pris deux photos de ladite zone, de l'endroit où il se trouvait le 22 novembre 1963. Ces photographies montrent clairement Bob Goodman, l'auteur de Triangle of fire, saisi dans l'objectif pour appuyer la démonstration, se trouvant dans le terrain situé derrière la palissade (p. 130 du bouquin, si j'en crois Shackelford).

Preuve en est qu'Hoffman pouvait parfaitement voir ce qui se passait à cet endroit du point où il se trouvait.

Teigne warreniste
Jeudi 17 janvier 2002 à 18h59 #2351 Modification de ce message Citer ce message
Si Hoffman se trouvait à 150 mêtres [plus de 450 pieds] et pouvait "facilement" voir ce qui se passait dans la cour... Alors comment Brennan, qui était à moins de 90 pieds [moins de 30 mêtres] du snipper's nest, ne pouvait-il pas être en mesure de voir Oswald au snipper's nest...

150 mêtres, c'est à peu près la distance d'Elm Street entre Houston et le Triple-underpass... C'est 5 fois la distance entre Brennan et le tireur du snipper's nest....

Nicolas Bernard
Jeudi 17 janvier 2002 à 19h24 #2352 Modification de ce message Citer ce message
1/ Brennan était myope. Je l'ai déjà écrit et prouvé : suffit de me relire. Aucune expertise médicale n'ayant établi qu'il ne l'était pas, sa description d'Oswald ne correspondant pas à la réalité, son incapacité à reconnaître d'autres individus présents aux fenêtres du TSBD établissent formellement que sa vue n'était pas si bonne qu'il a bien voulu le dire. La seule preuve du contraire, c'est une déclaration de Brennan lui-même à la Commission Warren... Autant dire que cette preuve ne suffit pas à convaincre, compte tenu des multiples erreurs et omissions de ce témoin qui, d'ailleurs, a désigné dans les minutes qui ont suivi l'attentat la butte herbeuse comme lieu de provenance de certains tirs.

2/ Brennan n'avait pas les yeux rivés sur le TSBD en permanence. Je l'ai déjà écrit et prouvé : suffit là encore de me relire.

Hoffman, lui, n'avait pas les mêmes problèmes de vue - because lunettes qu'il portait, I presume... Hoffman, à l'en croire, n'avait pratiquement pas détourné son regard du terrain situé derrière la palissade. Comme rien n'infirme ce témoignage - rien -, on ne peut pas conclure à un bobard. Le témoignage de Brennan a été infirmé, pour sa part, par de multiples éléments qu'il me semble inutile de rappeler ici.

150 mètres, effectivement, ça peut paraître beaucoup. Mais en hauteur (Hoffman se trouvait sur un pont), la visibilité est bonne. Aucun warreniste ne le dément : ni Posner, ni, à ce qu'il me semble, Moore.

Teigne warreniste
Vendredi 18 janvier 2002 à 03h09 #2364 Modification de ce message Citer ce message
Brennan était "myope"... Tu n'as rien prouvé la dessus mon ami, et son témoignage à la commission Warren laisse plutôt entendre le contraire....

Une chose que je sais, c'est qu'Hoffman lui était profondément sourd et muet... et ne semblait pas porter d'appareil...

Il a changé constament son histoire depuis le début et à au moins quatre reprises!

Il déclare, en 64 d'abord, à sa proche famille, qu'un agent du Secret Service voyageant à bord du Follow-up car l'a visé avec son fusil alors qu'il observait la parade sur le Stemmons Freeway au niveau du viaduc d'Elm...

En juin 67, il se présente au FBI pour raconter qu'il a vu 2 hommes s'échapper du TSBD par l'arrière et fuïr vers le nord alors qu,il faisait son observation sur Stemmons Freeway au niveau du viaduc de chemin de fer qui traverse Stemmons Freeway.

En mars 1977, deuxième visite au FBI, il modifie son histoire et il observe maintenant 2 hommes armés, et en habits derrière la palissade près du Triple-underpass. L'agent Specht du FBI transmet son histoire au HSCA, Hoffman espère être convoqué... mais en vain.

En 1992, il paufine son histoire dans "JFK: Breaking the Silence", cette fois-ci il est sur Stemmons à 150 verges de la cour de chemin de fer et voit 2 hommes, un, en habit, avec un fusil, l'autre, en cheminot, avec un pistolet.L'homme au fusil tire [fumée et éclair lumineux] et remet sa carabine au cheminot et décampe, le cheminot lui prend le temps de démonter la carabine avant de prendre la poudre d'escampette lui-aussi... Hahaha!

Difficile à croire !

Nicolas Bernard
Vendredi 18 janvier 2002 à 03h33 #2365 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Brennan était "myope"... Tu n'as rien prouvé la dessus mon ami, et son témoignage à la commission Warren laisse plutôt entendre le contraire...

Mais ce n'est pas sur moué que reposait la charge de la preuve... C'était à la Commission Warren d'établir que sa vue portait loin, lorsque des doutes sont survenus quant à la validité de ce témoignage. Se contenter d'une simple déclaration confirmative de Brennan relève tout simplement... du n'importe quoi.

Surtout quand les dépositions de Brennan sont entachées d'erreurs et d'omissions que le lecteur pourra apprécier dans le présent fil :
[ Lien Web ]

Je ne vois pas l'intérêt de me répéter une fois de plus, la démonstration étant à ce jour non réfutée.

Même les membres de la Commission ont reconnu en 1966, au cours d'un débat contradictoire, que ce témoignage était très contestable...

Si même la Commission Warren l'avoue !

Et comment expliquez-vous que Brennan ait désigné le tertre herbeux comme lieu de provenance des coups de feu ?

Citation: Une chose que je sais, c'est qu'Hoffman lui était profondément sourd et muet... et ne semblait pas porter d'appareil...
Comment a-t-il fait pour obtenir un permis de conduire ?

Je n'en sais rien et je m'en tape. Le fait est qu'il sait conduire. Le fait est que pas un seul individu n'a été en mesure de réfuter son témoignage.

En attendant: Brennan était myope. Un individu qui se plante à ce point dans sa description des événements du TSBD ne peut qu'être victime d'une mauvaise vue.

Teigne warreniste
Vendredi 18 janvier 2002 à 03h37 #2366 Modification de ce message Citer ce message
Il n'y a que les conspirationistes qui affirment sans preuve que Brennan serait myope...

Je n'ai jamais eu de preuve jusqu'à maintenant...

Et expliquez moi comment Hoffman a fait pour obtenir un permis de conduire, alors qu,il était supposé être profondément sourd-muet...

Hoffman n'est qu'un bon bougre, symphatique, mais à l'imagination débordante...

Nicolas Bernard
Vendredi 18 janvier 2002 à 03h56 #2369 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Il n'y a que les conspirationistes qui affirment sans preuve que Brennan serait myope... Je n'ai jamais eu de preuve jusqu'à maintenant...

Si. Là : [ Lien Web ]
Suffit de lire.

Citation: Et expliquez moi comment Hoffman a fait pour obtenir un permis de conduire, alors qu,il était supposé être profondément sourd-muet...

??? (sincèrement)

Citation: Hoffman n'est qu'un bon bougre, symphatique, mais à l'imagination débordante...

Prouvez-le.

Teigne warreniste
Dimanche 20 janvier 2002 à 07h11 #2374 Modification de ce message Citer ce message
"Pas trace de wagon sur le pont de chemin de fer... Et cette image est la même sur une photo prise par Phil Willis, sur le film de Patsy Paschall, sur le film de Mark Bell. Si j'en crois Martin Shakelford, la vue d'Hoffman n'aurait pu être gênée par des wagons qu'à partir de... 12 h 54"

J'ai ici une photo d'Associated Press [cf:R. Groden: "The Killing of a Président", page 44, en bas ] prise entre 12:30 et 12:35 Sur Stemmons Freeway, alors que la limousine présidentielle filait à toute allure vers Parkland. On voit bien en arrière plan, le TSBD, le Terminal Annex et entre les deux, la fameuse tour où travaillait Lee Bowers. À droite de l'image, on voit bien des wagons sur les voies ferroviaires... et il est bien avant 12:54!

[ Lien Web ]

Cette photo fut prise sur Stemmons Freeway entre le viaduc du Texas-Pacific et Continental avenue. Hoffman disait avoir fait ses observations sur Stemmons Freeway, un peu au sud du viaduc de la Texas Pacific...

Et voici, photographié de plus proche ce qui lui a bouché la vue sur la cour de chemin de fer...des wagons!... Shakelford est dans les patates !!!

Nicolas Bernard
Dimanche 20 janvier 2002 à 18h06 #2376 Modification de ce message Citer ce message
Perdu. Personne n'a nié que des wagons se trouvaient sur les voies ferroviaires. Personne. Mais le train en question était bien moins avancé que ne le suggère Posner : il se trouvait même assez au début de la ligne - la preuve, Bowers a été en mesure de l'empêcher de partir, pour permettre aux officiers du DPD de fouiller les wagons (et d'appréhender les fameux "clochards").

La position des trains telle que révélée sur vos photos ne contredit nullement le témoignage d'Hoffman. Pourquoi ? Parce que...

... La photo prise par Associated Press l'a été dans les minutes qui ont suivi l'attentat et ne correspond d'ailleurs nullement à la position de Ed Hoffman. La photo de Mel McIntire, la seule qui compte en la circonstance, car prise, elle, dans les secondes qui ont suivi le meurtre, montre bel et bien qu'aucun wagon ne pouvait gêner la vue d'Hoffman.

D'autre part, les photographies que vous exposez n'indiquent nullement que ces wagons pouvaient constituer un obstacle. Il semble que ces wagons n'ont pas encore atteint la hauteur de la tour de contrôle de Lee Bowers : dès lors, ils ne pouvaient aucunement empêcher Hoffman de voir ce qui se passait derrière la palissade.

... Quant à la seconde photo : elle n'apporte aucun élément permettant de savoir où se trouvent exactement les wagons.

Pour le lecteur non encore convaincu (mais j'en doute beaucoup), voir les photos de Mel McIntire :


[ Lien Web ]
[ Lien Web ]

Ces images sont formelles: aucun wagon ne se trouvait dans le champ de vision d'Hoffman.

Shackelford dans les choux ? Ce n'est pas demain la veille.

Teigne warreniste
Dimanche 20 janvier 2002 à 18h56 #2377 Modification de ce message Citer ce message
Je n'ai jamais dit que la photo d'Associated Press correspondait à l'endroit où aurait dû se trouver Hoffman [vos photos n'illustrent pas plus la position exacte d'Hoffman, car il dit avoir fait ses observations un peu au sud du viaduc du Texas Pacific]. J'ai utilisé cette photo pour illustrer un fait: c'est qu'il y avait des wagons sur les voies de chemins de fer derrière le TSBD, aux alentours de 12h:30 -12h:35 contrairement à ce qui avait été affirmé sur ce forum...

D'ailleurs les wagons sont visibles sur vos photos... regardez bien comme il faut cher Nicolas... près de la structure métallique des sémaphores.

[ Lien Web ]

Il s'agit bien des mêmes vieux wagons de passagers que sur cette photo.

[ Lien Web ]

Et ces wagons obstruaient la vue d'un observateur qui se serait trouvé sur Stemmons Freeway "quelques pieds" au sud du viaduc et observant en direction de la cour derrière le TSBD... Stemmons Freeway se trouvait sur un niveau inférieur aux voies de chemins de fer, et occultaient elles aussi la vue sur la cour arrière.

Oui, Martin Shakelford est dans les pommes !

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: La mère d'Oswald parle Jean Stafford Les Grandes Affaires criminelles Roger Jean Ségalat Le jour où Kennedy fut assassiné Luc Bernières L'affaire Kennedy Thierry Lentz Marita, de Castro à Kennedy Marita Lorenz, Ted Schwarz Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...