Castro, l'infidèle
Serge Raffy
Prix: 26.60 €
Jackie après John
Christopher Andersen
Prix: 18.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Réflexion

Messages 0 à 20 sur 71 [ 0-1-2-3 ]

Bastien
Lundi 24 décembre 2001 à 08h02 #2006 Modification de ce message Citer ce message
Salut à tous,

Ce message s'adresse tout d'abord aux "warrenistes" et à ceux qui rejètent l'idée du complot.
Pour ma part, je me range dans la catégorie des complotistes. Je ne peux raisonnablement penser ni même croîre qu'Oswald est tué seul Kennedy et que Ruby, par esprit patriotique, l'ait tué à son tour. J'irai même plus loin en disant que je pense qu'Oswald ne se trouvait pas au 6ème étage au moment de l'assassinat.
A partir du moment où l'on admet qu'il y a eu plus de 3 coups de feu, plus de 2 tireurs, qu'on rejette la théorie plus qu'absurde et fantaisiste d'Arlen Specter sur la balle magique, et qu'on accepte 7 blessures disctinctes, on ne peut consciemment pas adhérer à la version du tireur unique et de la Commission Warren.
Comme disait Kevin Costner/Jim Garrison, dans le film d'Oliver Stone, en théorie, on peut faire tenir un éléphant accroché à une marguerite par la queue au dessus d'un ravin ou u bord d'un précipice sans qu'il tombe. (Ce ne sont pas les termes exactes mais l'esprit y est). Entre la théorie et la pratique, dans l'assassinat du président Kennedy, il y a un gouffre énorme que certains n'ont pas hésité à franchir aux prix des théories plus que douteuses. (Je ne vise personne en particulier)

J'aimerai, simplement, qu'on me dise si oui ou non je suis dans le vrai, et pourquoi aujourd'hui, 38 ans après les faits, on admette pas encore, ce qui est pour moi une évidence: LEE HARVEY OSWALD N'A PAS TUE JOHN FITZGERALD KENNEDY.

Joyeux Noël à tous

Fireflare
Lundi 24 décembre 2001 à 10h31 #2011 Modification de ce message Citer ce message
Tu es dans le vrai et je crois que ce que j'avance est irrefutable : LHO n'a pas tue JFK parce que les tests de balistique realises le jour meme ont prouve qu'il avait tire avec un pistolet et non avec une carabine ce jour la. Le pisolet etant l'arme enraillee qu'il utilisa dans le cinema juste avant son arrestation.

De plus on ne me ferra jamais croire que lorsque lon tire dans le tete de qqun et que lon se trouve derriere elle, celle-ci se projetera en arriere, ce qui est un principe physique que je qualifierai de tres "elementaire". Ce qui prouve bien que le coup fatal a ete tire devant le cortege, et donc qu'il y a eu complot.

Joyeuses fetes

Nanny
Lundi 24 décembre 2001 à 11h31 #2013 Modification de ce message Citer ce message
J'ajoute également que lors des essais avec les meilleurs tireurs d'élite, aucun d'entre eux n'a pu tirer comme soit-disant LHO car il y a avait des branches d'arbres et la visibilité en était géné. Je suis d'accord avec toi, il y a eu un tir devant car la tête de JFK est parti en arrière ce qui aurait été le sens contraire si le tir avait été effectué derrière.
Bonnes fêtes à tous.

Teigne warreniste
Mardi 25 décembre 2001 à 03h23 #2014 Modification de ce message Citer ce message
La conclusion qu'une balle unique a traversé le haut du dos de Kennedy pour ressortir et passer à travers la poitrine de Connally, pour le blesser au poignet et à la cuisse, n'a rien de magique....

Le type de balle utilisé par Oswald était à haute vélocité, donc rien d'étonnant qu'elle ait traversé non seulement Kennedy mais Connally, d'autant plus qu'en traversant le Président, elle n'a qu'effleuré le côté droit de la colonne vertébrale et sans être arrêtée, dans sa course, par de la matière solide.

En sortant du cou de Kennedy, la balle a perdu son effet "gyroscopique" et est devenue instable, entrant dans un mouvement de "culbute". La balle a continué sa trajectoire pour frapper "à plat" [blessure oblongue de dimension correspondant à la longueur de la balle] Connally sous l'aisselle droite. La balle, tout en continuant à culbuter, a traversé le poumon droit du Gouverneur, pour ressortir sous le têton droit, heurter le poignet droit et finir sa course dans la cuisse gauche [blessure superficielle]...

Cette conclusion d'Arlen Specter fut réexaminée à plusieurs reprises par des experts, qui ne purent que conclure à sa véracité: notament le panel du HSCA en 1978, Failure Analysis en 1991, et en 1998, un panel d'experts comprenant Vincent DiMaio chef pathologiste-légal à San Antonio, Texas, Anthony Larry Paul, expert en balistique pour le FBI et la police de Philadelphie, Ronald Signer, expert en analyse de crime pour le comté de Tarrant, Texas... Le panel comprennait aussi Bob Groden, "expert" en photographie...

Ce panel improvisé pour une reconstitution
des trajectoires, dans le cadre d'une émission de télé sur TLC, ne purent que reconnaître, sur la base des évidences physiques, que les 2 tirs [au dos et à la tête de Kennedy] provenaient bien par derrière et de la fenêtre sud-est du Sixth floor du TSBD... Les experts ont rejetté les possibilités que des tirs aient pû avoir été tirés du Grassy Knoll ou par devant...

Il n'y eut que celui qui n'avait aucune expertise en reconstitution de scène de crime, de balistique ou de médecine-légale qui ne se rallia pas à ce point de vue... et j'ai nommé: Bob Groden... expert en conspiration!!!

Fireflare
Mercredi 26 décembre 2001 à 12h04 #2019 Modification de ce message Citer ce message
Felicitations, quelle argumentation !
Il subsiste cependant une lacune, capitale a mon gout :
Croyez-vous honnetement que le gouvernement americain est pret a avouer a la terre entiere, que ses services secrets et meme son gouvernement ont ete largement impliqué dans l'assassinat de JFK. La reponse est claire pour tout le monde, du moins il me semble.
De ce fait, il est aisé de constituer des groupes d'enquete qui ne font que rabacher les memes idioties que leurs ancetres ( les membres de la commission Warren), dont les membres (ex :agent du FBI, c'est comme si on donnait a Hoover en personne l'exclusivite de l'enquete sur l'assassinat)nont aucun interet a contredire la theorie de la balle magique. N'ont ils jamais songé a ouvrir une commission d'enquete, dans laquelle siegeront des europeens ou des japonais, qui sont aussi qualifies que les Americains, qui n'ont aucun interet dans cette affaire, et qui auront enfin un jugement OBJECTIF ?

Nanny
Mercredi 26 décembre 2001 à 14h49 #2020 Modification de ce message Citer ce message
Ce qui me fait rire le plus, c'est que la fameuse balle magique soit intacte à la sortie vu tout ce qu'elle a fait comme dégâts!!
Je suis peut-être méchante mais il ne faut pas avoir un diplôme de Dr pour comprendre qu'aucune balle ne peut traverser un être humain sans qu'elle soit abîmée, à moins qu'en 1963, ils aient créé une balle qui puisse être utilisée plusieurs fois et qui ressort à chaque fois de sa victime. C'est magique!!
Je me demande combien ses experts ont été payé pour donner ce genre de réponses!!!

Teigne warreniste
Mercredi 26 décembre 2001 à 18h13 #2022 Modification de ce message Citer ce message
1) À choisir entre l'avis d'experts reconnus dans leur domaine [Baden, DiMaio, Paul, Signer, etc] et ceux d'experts en herbe comme Groden et al., je choisi les experts reconnus par leur profession. Saviez-vous que Groden, comme Oswald, n'a jamais fini ses études secondaires, et qu'ici, on appelle ça un "drop-out"...

2) Pour ce qui de la soi-disante "balle magique" [CE 399], une vue "en bout" met en évidence un fait: la balle n'était pas intacte, mais écrasée le long de son flanc. En examinant la base de la balle, on constate un marque laissée par la firing pin du fusil d'Oswald. En profil, on constate un renflement, de même que des marques "en spirales" laissées par les rainures internes du Mannlicher-Carcano d'Oswald...

So What
Jeudi 27 décembre 2001 à 01h47 #2023 Modification de ce message Citer ce message
1) À choisir entre les meilleurs avis d'experts reconnus dans leur domaine, je vote pour Gerald Ford, membre ô combien éminent de la Commission Warren, pour sa remarquable interprétation des résultats de l’autopsie pratiquée à Bethesda !
Gerald Ford changed wording of Commission Report.
U.S. Navy Death Certificate of JFK
(Le docteur Barkley qui a signé cet avis de décès n’a pour sa part jamais été convoqué devant la Commission Warren; Gerald Ford, juriste de formation et politicien de profession, étant naturellement beaucoup plus qualifié que lui pour considérer les résultats de l'autopsie :-D )

2) La balle dite “magique” n’est en effet pas tout à fait intacte mais un peu cabossée et dès lors, comment expliquer tous les fragments retrouvés dans le poignet de Connally puisque la balle n’a quasiment rien perdu de son poids d’origine ?
Warren Commission Exhibit CE -399 -

3) Puisque la [CE-399] est d’une telle évidence comme preuve à charge contre Oswald, comment expliquer les profonds doutes exprimés sur la validité de la théorie de la balle magique par plusieurs membres de la Commission Warren ?
Lettre confidentielle de John J. McCloy, membre de la Commission Warren, à l’adresse de J. Lee Rankin, secrétaire général de cette Commission

D’autre part, le site exponent.com propose cette superbe animation en 3D qui reconstitue le crime dans la peau d'Oswald avec vue du 5e étage du TSBD, Mannlicher-Carcano dans les mains:
- 1ere évidence: seul un tireur d’élite pouvait réussir un tel carton avec une cible fuyante (d’autant que le film omet complètement de tenir compte d’une balle ratée)
- 2ème évidence: c’est totalement absurde de ne pas avoir tiré alors que Kennedy était parfaitement en joue, avant et pendant tout le virage entre Houston et Elm Street.

Bastien
Jeudi 27 décembre 2001 à 09h46 #2028 Modification de ce message Citer ce message
1) Le plus surprenant et inquiétant dans le sérieux de cette affaire, c'est la rapidité avec laquelle la théorie d'Arlen Specter et de la balle unique est devenue celle de la balle magique.
Comment peut-on sérieusement rendre des conclusions sur l'assassinat d'un président en y faisant rentrer de la "magie" ?
C'est pour marquer les lacunes de leur système de défense ou de leur ignorance à trouver une solution face à la demande (LHO DOIT ETRE LE SEU ASSASSIN). Je crois qu'Arlen Specter est avocat (je ne sais plus trop), mais il a la faculté d'adapter les faits aux circonstances. Il fallait maquiller la vérité pour la faire correspondre à la théorie du tueur unique.

2) Au Parkland Memorial Hospital, n'y-a-t'il a un médecin qui a constaté que la blessure au dos de Kennedy était peu profonde ???
En tout cas, lors de la conférence de presse peu avant le départ du corps de Kennedy, les médecins, le Docteur Perry confirmé par le Docteur Clarck dirent que le trou de la gorge était une blessure d'entrée. Ce qui deviendra dans leurs déclarations devant la Commission Warren et après le passage du corps à Bethesda, un orifice de sortie. Que de changement de direction.
Pour moi, le plus véridique furent les déclarations des médecins à la conférence de presse. Ils n'ont pas subi de pressions de la part des autorités ni de la part de personne d'autres d'ailleurs.
William Manchester, dans son livre, parle de manipulation du corps de Kennedy entre le départ de PMH et l'arrivée à Bethesda. Onfo ou Intox ?
Pourquoi le Docteur Humes a-t'il brûlé son premier compte rendu de l'autopsie de Kennedy ? Parce qu'il confirmait la version des médecins de Dallas ?

3) Si les warreniste ignorent le tireur du Grassy Knoll, comment ignorer les témoins qui se sont couchés parce qu'ils pensaient qu'on leur tiré dessus de derrière. Qu'on ne me dise pas que ce fut l'écho qui fusa l'oreille de Newman (jeune militaire, je crois). Pourquoi aussi les cheminots qui étaient sur le triple underpass se sont-ils précipités derrière la barrière de bois ?

4) Le gouverneur Connally a précisé lors d'une conférence de presse, à Austin, qu'il était sûr de ne pas avoir été touché par la première balle car il avait eu le temps de bouger et d'essayer de se retourner. Comment une balle peut se balader dans l'air, mettre deux secondes pour passer d'un corps à l'autre (Ainsi font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont).
A moins qu'il ait eu lui-aussi une réaction tardive à la douleur ?

5) Concernant la CE-399, rien ne prouve que cette balle fut tirée par Oswald avec le Mannlicher-carcano le 22 novembre. Cette balle fut retrouvée au PMH et personne ne peut dire d'où elle provient. Je nie pas le fait qu'elle fut tirée par le Mannlicher-Carcano mais pas le 22 novembre avec tout les dégats qu'elle ait censé avoir occasionné.

6) Pour reprendre ce que dit So What dans sa 2ème évidence, la seule raison comme le souligne Lou Ivon à Jim Garrison (dans le film), c'est que Kennedy ne fut pas abattu sur Houston Street parce qu'il rentrait sur Elm Street dans une triangulaire. Je reste persuadé que là est la vérité et que cette hypothèse tient mieux la route que la version du tireur unique.

Teigne warreniste
Jeudi 27 décembre 2001 à 14h55 #2030 Modification de ce message Citer ce message
Gerald Ford, comme tout autre commissaire, avait le droit de demander de retouches au brouillon du rapport avant de le signer, et il s'est prévalu de son droit... Je ne vois pas ce qu'il y avait de si "evil" là-dedans...

La contreverse sur la position des blessures sur le corps de Kennedy origine des restrictions que la famille Kennedy a mis sur l'accès aux photos et aux radiographies de l'autopsie: seul le juge Warren fut autorisé à voir les photos et radiographies... et Arlen Specter fut le premier à s'en plaindre. Les dessins des blessures publiés dans le rapport Warren étaient inexacts et furent exécutés à partir d'une description donnée par Earl Warren...

Le HSCA en 1978 publia des dessins plus exacts et finalement des photos et radiographies de l'autopsie furent publiés clandestinement dans les années 80... Les expertises récentes ont été faites directement à partir des photos et radiographies se trouvant aux archives nationales et non à partir des conclusions du rapport Warren... et confirment les conclusions d'Arlen Specter...

jn
Jeudi 27 décembre 2001 à 21h23 #2032 Modification de ce message Citer ce message
Chalut tout le monde, j'aimerai savoir si 1 échange de points de vue serait possible avec la personne responsable de cette page du cercle zététique, j'apprécie leur travail par ailleurs mais là j'accroche pas:
[ Lien Web ]

Teigne warreniste
Samedi 29 décembre 2001 à 21h46 #2036 Modification de ce message Citer ce message
À ceux qui affirment encore que CE 399, alias la "Magic Bullet", était une balle "intacte" et bien je propose cette image qui illustre le contraire... Cliquez sur l'image pour un agrandissement....

[ Lien Web ]

CE 399 vue "par derrière".

Pierre NAU
Dimanche 30 décembre 2001 à 22h28 #2044 Modification de ce message Citer ce message
Tu oublies de dire deux choses:
- qu'il ne s'agit pas d'une vue de dessus de la balle mais de son culot. Ne pas présenter l'autre côté (l'ogive) qui est la partie la plus directement contrainte lors de l'impact n'est pas très objectif. Même John Mac Adams présente les deux facettes de la CE399.
- que les fragments de balles retrouvées dans le poignet de Connally étaient plus importants que le très léger manque de matière constaté sur la balle magique. Ce n'est pas moi qui le dit mais le Docteur Pierre Finck. Il ajoutera et de façon catégorique que la blessure au poignet de Connally n'avait pu être en aucune façon occasionnée par la balle magique.

Teigne warreniste
Lundi 31 décembre 2001 à 02h20 #2046 Modification de ce message Citer ce message
J'ai présenté CE399 sous cet angle, car c'est l'angle où la déformation de la balle est la plus évidente. Si vous voulez, je peux vous présenter CE399 sous un profil qui ne fera pas plaisir aux partisans de la conspiration...

NWCTF-JFKCO-WCEXHIBITS-CE0399 S04

[ Lien Web ]

Voici un profil de CE399 où l'on constate que même la "pointe" de la balle n'était pas tout à fait "intacte"... [note: échelle en cm]

Pierre NAU
Lundi 31 décembre 2001 à 11h19 #2049 Modification de ce message Citer ce message
Mon cher Boris, il ne s'agit pas de faire plaisir à qui que ce soit mais de présenter tous les faits et éléments de preuve objectivement afin d'essayer d'y voir plus clair. Je t'invite à revenir sur la page de mon site dédiée à l'étude de la balistique où je pose des questions à partir d'éléments de preuve utilisés par la commission Warren elle-même. Dans ce cadre il aurait été souhaitable d'ajouter la pièce à conviction suivante qui fait partie du Rapport Warren et qui y figure.
[ Lien Web ]

Teigne warreniste
Lundi 31 décembre 2001 à 16h19 #2051 Modification de ce message Citer ce message
Les images illustrent un fait: c'est que l'affirmation que "CE399 était intacte" est fausse. La pointe de la balle est peu déformée, parce que la balle n'a pas heurté un os de plein fouet sur sa pointe, mais sur son flanc, car la balle à la sortie du cou de Kennedy était instable...

Fireflare
Mercredi 2 janvier 2002 à 11h18 #2054 Modification de ce message Citer ce message
M. Boris est-ce que vous ne comprenez pas l'argument du Dr Pierre Finck repris par Pierre Nau, ou en tant que Warreniste vous le croyez inacceptable et n'avez rien a y repondre ?
Pour moi c'est clair, lorsqu'au depart on a un verre plein, que l'on vide un peu de son contenu dans un autre recipient et qu'a la fin la somme de ces deux contenus est superieure au contenu initial du verre plein, c'est qu'il y a un proleme et c'est tout bonnement impossible. La theorie de la balle magique n'est donc pas acceptable.

Pour en revenir a vos dires suivant:

" En profil, on constate un renflement, de même que des marques "en spirales" laissées par les rainures internes du Mannlicher-Carcano d'Oswald... "

Vous avouez donc que LHO, qui n'etait pas un tireur d'elite a reussi a tirer a deux reprises sur JFK, et ce avec un fusil d'amateur, inprecis qui de surcroit etait un fusil de gaucher, a savoir un Carcano ?
Qu'avez vous a dire la-dessus ?

Teigne warreniste
Mercredi 2 janvier 2002 à 15h52 #2055 Modification de ce message Citer ce message
Oswald n'était pas un "tireur d'élite", mais il était un tireur au-dessus de la moyenne. S'il avait été un mauvais tireur, il ne se serait jamais qualifié pour être un US Marines...

L'"exploit" du 22 novembre n'en fut pas un en soi, Oswald n'a atteind sa cible que 2 fois sur trois; un expert l'aurait fait 3 fois sur 3... De plus, les distances ne dépassaient pas 265 pieds, à ces distances, Oswald n'avait même pas besoin de sa lunette téléscopique pour viser Kennedy.

Si Oswald avait été un expert, il se serait arranger pour viser JFK sans atteindre Connally ou d'autres passagers de la limousine...

Teigne warreniste
Mercredi 2 janvier 2002 à 16h10 #2056 Modification de ce message Citer ce message
Pour ce qui est des allégations à l'effet que le Mannilcher-Carcano 91/38 6.5 mm fucile cortado, était un fusil d'amateur, c'est encore un affirmation gratuite et sans fondement de la part des partisans de la "Conspiration"...

C'était un fusil d'assault militaire capable de tirer des balles à haute vélocité [2000 fps] et son chargeur pouvait contenir une barette de 6 balles (contrairement au Mauser 7.65 mm qui ne pouvait en charger que 5).

Le seul "défaut" du Carcano d'Oswald était que l'arme n'était pas automatique ou semi-automatique, mais à "bolt action"... Une chance!

Si Oswald avait été assez riche pour se procurer un fusil automatique... c'est un méchant carnage qu'il aurait pu faire sur Dealey Plaza !!!

Teigne warreniste
Mercredi 2 janvier 2002 à 16h48 #2057 Modification de ce message Citer ce message
1) Pour ce qui est de Pierre Finck et de ses associés, je crois bien que j'ai répondu à l'argument de Pierre Nau. Finck, Humes et Boswell avaient largement les compétences nécessaires pour effectuer l'autopsie de Kennedy, mais l'autopsie ne s'est pas déroulée dans les conditions optimum, à cause des pressions et des restrictions exercées par Bobby et Jackie Kennedy sur les pathologistes...


2) Il y avait 2 plaies dans le dos de JFK, une fut causée par CE399 et l'autre, moins profonde, est une blessure causée par un éclat provenant de la balle qui a fait "exploser" la tête de Kennedy.
Je crois que la confusion vient de celà; quand on a sondé la blessure avec le doigt, faisait-on reférence à la blessure dans le haut du dos à doite de la colonne vertébrale, ou à celle du côté gauche au niveau de l'omoplate? En relisant Epstein, j'ai eu l'impression que le FBI, dans son rapport préliminaire avait confondu les 2 blessures.