John-John ou la malédiction des Kennedy
Christopher Andersen
Prix: 17.00 €
Avec le recul
Robert McNamara
Prix: 20.28 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Adieu Docteur Crenshaw

4 messages

Pierre NAU
Mardi 20 novembre 2001 à 18h46 #1882 Modification de ce message Citer ce message
Le Docteur Crnshaw qui vient de mourir faisait partie des médecins qui essayèrent en vain de sauver John Fitzgerald Kennedy. Homme de convictions et d'une éthique irréprochable il voua sa vie à la médecine et laisse parmi ses confrères un souvenir impérissable tant ses qualités humaines étaient appréciées. Ne pouvant laisser dire plus longtemps des contre vérités ou des imprécisions quant aux blessures qui avaient atteint le Président et n'acceptant une certaine forme de conspiration du silence, il se décida en 1992, au moment où il cessa ses activités de chirurgien, à écrire un livre pour rectifier certaines choses et dire avant tout ce qu'il avait personnellement vu dans la salle "Trauma 1" à l'Hopital Parkland le 22 novembre 1963. Son livre ( JFK:Conspiracy of Silence) ne laissa pas indifférent d'autant qu'il allait à l'encontre des conclusions de la Commission Warren qui déclarait que tous les coups de feu qui avaient atteint les occupants de la limousine venaient de derrière et tirés par le seul Oswald. Médecin habitué à constater des blessures par arme à feu, il déclarera que le Président avait été atteint par 2 balles venant de face, une à la gorge sous la pomme d'adam et l'autre dans la région occipito-pariétale gauche du crâne du Président. Ceci ne disculpait pas pour autant Oswald qui avait probablement occasionné la blessure peu profonde dans le dos du Président et décrite comme tel sur le rapport fait à chaud par le FBI.
Pour les partisans de la thèse officielle Crenshaw était un "crackpot" (cinglé) , un charlatan et un être sans scrupule avide de publicité. Son livre devint il est vrai un best-seller. C'est à la fois faire peu cas de la valeur humaine de Crenshaw et des lecteurs du livre qui apparemment se sont passionnés pour des élucubrations d'un "crackpot".
Ignorons les remarques déplacées à son encontre que l'on peut lire sur certains sites et prenos la peine de lire son ouvrage. C'est ce que j'ai fait récemment et je ne l'ai pas regretté. J'attends maintenant de me procure son deuxième ouvrage (Trauma room one) qui vient de paraître et dans lequel il répond point par point à ses détracteurs. Il est dommage qu'il n'ait pas vécu assez longtemps pour voir ou entendre leurs réactions. Adieu Docteur Crenshaw et paix à votre belle âme.

Pour plus d'information voir les articles suivants :
[ Lien Web ]

[ Lien Web ]

Fireflare
Jeudi 22 novembre 2001 à 19h27 #1903 Modification de ce message Citer ce message
Peut-on mettre la parole de Crenshaw en doute lorsqu'il a affirmé (du moins je crois que c'était lui) que LBJ lui avait telephoné pour savoir si Oswald avait parlé ?

Pierre NAU
Dimanche 25 novembre 2001 à 16h10 #1914 Modification de ce message Citer ce message
C'est effectivement le Dr Crenshaw qui révéla dans son livre que la Maison blanche et en particulier Lyndon Baines Johnson demandé des nouvelles de l'état de santé de Lee Harvey Oswald lorsque les médecins essayaient de le sauver.
Cette révélation pour le moins explosive lui valut bien des commentaires et beaucoup de railleries.
Pour répondre à la question de savoir si Crenshaw est crédible quand il fait une telle déclaration, j'ai presque envie de répondre par une autre question. Quel intérêt avait-il à inventer une telle chose au risque de ruiner sa réputation et de perdre toute crédibilité? Qu'avait-il à gagner? Rien. Alors que dire?
Tout d'abord que la Maison blanche ait téléphoné pour connaître l'état de santé de LHO n'a rien de surprenant après tout puisqu'il s'agissait de l'assassin présumé du Président Kennedy. La Maison blanche se doutait bien de l'impasse qui l'attendait au cas où celui-ci disparaîtrait. Pas de procès et donc peu de chance de faire toute la lumière sur l'assassinat. C'est d'ailleurs ce qui se produisit. Tout le monde et LBJ avait donc tout intérêt à ce qu'il reste en vie. Que lui ou son aide ait demandé des nouvelles de l'assassin présumé et cherché à savoir si Oswald avait déclaré quelque chose n'a rien de surprenant, encore une fois.
Quand Posner (Case Closed) prétend qu'il n'y a pas de traces d'un tel coup de fil sur les relevés de la Maison blanche, j'ai aussi envie de lui dire qu'on s'en serait douté. On comprend aisément que LBJ où son entourage n'ait pas utilisé les lignes habituelles. Il y a fort à parier qu'il ait faitappel à des moyens de communications plus confidentiels. Sa remarque me fait penser à ceux qui ont la naïveté de croire que des documents détaillant la conspiration responsable de l'assassinat se trouvent aux Archives Nationales. Comme si les conspirateurs avaient pris le soin de laisser des pièces compromettantes susceptibles d'être un jour publiées...
En conclusion la révélation de Crenshaw loin d'être incongrue me paraît possible et la demande de la Maison Blanche et de LBJ en particulier bien légitime. Tout ceci ressemble à une tempête dans un verre d'eau!!!

Bastien
Vendredi 4 janvier 2002 à 11h03 #2093 Modification de ce message Citer ce message
Pierre,

A propos du Dr Crenshaw, sais-tu si son livre JFK:Conspiracy of Silence est sorti en version française ?
Je serais trés intéressé de le lire.
Je pense que le deuxième étant en train de paraître, la traduction si elle existe ne sera pas pour tout de suite.
Pourrais-tu par contre me donner les editeurs originaux des deux livres.

Merci d'avance

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: Marita, de Castro à Kennedy Marita Lorenz, Ted Schwarz Enquêtes sur l'assassinat d'un président Thierry Lentz Le Rapport Epstein Edward Jay Epstein John Kennedy, un homme de bonne volonté Marcel Lecomte L'Amérique brûle James Hepburn Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...