Jackie : Images d'une vie
Pierre-Henri Verlhac, Yann-Brice Dherbier
Prix: 42.75 €
Extraits des principaux discours
Jacques Lowe
Prix: 14.00 €
S'identifier
inscription
Contacter le Webmaster

This website in english
Livres - Meilleures ventes
Michael Drosnin
Billie Sol Estes, William Reymond
Thierry Lentz
Jacques Legrand (collectif)
William Reymond

Forum
[ Fils - Stats ]
15 janvier 2005 à 21h35
2 mars 2005 à 18h06
6 août 2001 à 22h19
25 août 2004 à 01h35
27 janvier 2004 à 09h02

Revues sur l'assassinat

L'étrange suicide du treizième témoinMort de KennedyOswald n'a pas tiréLe mystère KennedyLe Mystère Kennedy

Photos

Chronologie

Décès de Fletcher Prouty
Mardi 5 juin 2001
16 millions de dollars pour...
Vendredi 16 juillet 1999
3000 pages de l'autopsie dé...
Dimanche 2 août 1998
George W. Hickey débouté
Lundi 29 septembre 1997
Les dossiers de J. Lee Rank...
Jeudi 3 juillet 1997
George W. Hickey porte plainte
Vendredi 21 avril 1995
Décès de Jackie Kennedy
Jeudi 19 mai 1994
Sortie aux USA du film "JFK"
Vendredi 20 décembre 1991

Manipulations dans l'avion Air Force one

19 messages

Milon
Dimanche 15 juillet 2001 à 14h42 #857 Modification de ce message Citer ce message
Dans le livre de William Reymond "Autopsie d'un crime d'état", il est indiqué que le corps de Kennedy aurait été remplacé par un autre et que le corps de Kennedy aurait été caché dans cet avion. Un peu difficile ?

Teigne warreniste
Dimanche 15 juillet 2001 à 19h03 #858 Modification de ce message Citer ce message
Un dénommé David Lifton avait déjà songé à celà avant. Mais il y a un hic, le corps de Kennedy était gardé...

il y a même un individu du nom de Richard Morningstar qui prétend que le cadavre de Kennedy était, en fait, celui de de J.D. Tippit... :-D

Nicolas Bernard
Jeudi 2 août 2001 à 19h37 #915 Modification de ce message Citer ce message
Personnellement, je ne suis pas convaincu par la thèse de la substitution des corps. Le cercueil avait beau être gardé par le Secret Service, on ne saura jamais avec certitude si ces agents ont été laissés seuls plus de 5 minutes avec le corps. Par ailleurs, les contradictions entre les témoignages de Bethesda et ceux de Dallas ne sont pas si marquées que Lifton voudrait le faire croire. Ainsi la notion de "body-bag" a-t-elle été évolué, entre 1963... et la guerre du Vietnam.

Voir notamment :

[ Lien Web ]

Le livre de R. Feinman, dévastateur pour la théorie de Lifton, a été édité sur le web :

[ Lien Web ]

Cela étant dit, quelques documents publiés par l'ARRB sont venus épaissir le mystère :

[ Lien Web ]

Il apparaît, à la lumière de ces déclassifications, que le corps de Kennedy, à son arrivée à Bethesda, se trouvait bien dans un cercueil de métal standard, et non dans le cercueil de bronze. Voir notamment :

[ Lien Web ]

Alors ? Eh bien, au risque de faire dans la répétition, je conclurai une fois de plus que cette affaire pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses...

Nanny
Mardi 28 août 2001 à 14h53 #1139 Modification de ce message Citer ce message
Il serai fort probable que le corps de Kennedy fut remplacé par un autre. Que celui qui fut ramener dans Air Force One n'était pas celui de JFK. Il est vrai que ce ne sont que des suppositions mais elles ne sont peut-être pas à négliger. Si le corps de JFK avait été "enlevé", ceux qui était mêlé à l'assassinat pouvait modifier le corps. Ainsi toutes les versions des personnes ayant fait cette autopsie rectificative sont identiques. En revanche, les médecins du Texas ne pensent pas la même chose. Curieux, non? La police ou les services secrets ne sont peut-être pas si innocents? mais je l'avoue, je n'ai aucune preuve.

So What
Vendredi 14 juin 2002 à 22h20 #4268 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2001-07-15 19:03, Teigne warreniste a écrit: il y a même un individu du nom de Richard Morningstar qui prétend que le cadavre de Kennedy était, en fait, celui de de J.D. Tippit... :-D

Bin koi ? c’est pas ressemblant ? :-)

[ Lien Web ]

THE ULTIMATE SECRET OF THE JFK ASSASSINATION par Robert D. Morningstar.

lili59
Lundi 17 juin 2002 à 14h41 #4284 Modification de ce message Citer ce message
Plutot frappant!!!

bob kennedy
Vendredi 30 août 2002 à 20h13 #5519 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2001-07-15 19:03, Teigne warreniste a écrit: il y a même un individu du nom de Richard Morningstar qui prétend que le cadavre de Kennedy était, en fait, celui de de J.D. Tippit... :-D

Je suis du même avis que méchant Boris pour une fois: il est improbable que le corps de Kennedy ait été remplacé par celui de J. D. Tippit. Voici deux arguments: la différence de coiffure est flagrante et la différence physiologique. :-)

robert
Samedi 28 décembre 2002 à 14h02 #7672 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2001-07-15 14:42, Milon a écrit: Dans le livre de William Reymond "Autopsie d'un crime d'état", il est indiqué que le corps de Kennedy aurait été remplacé par un autre et que le corps de Kennedy aurait été caché dans cet avion. Un peu difficile ?

Le corps de Kennedy a été laissé seul un moment, il était facile de le remplacer, d'emmener l'autre corps dans un hôpital de l'armée pour pratiquer une pré-autopsie, et l'emmener par la suite à Bethesda.

Teigne warreniste
Samedi 28 décembre 2002 à 20h38 #7689 Modification de ce message Citer ce message
Les pathologistes Humes, Boswell et Finck qui ont pratiqué l'autopsie à Bethesda n'étaient pas des imbéciles... S'il y avait eu "substitution de cadavre", ils s'en seraient aperçus immédiatement... Pas besoin d'un diplôme de pathologiste pour ça...

De plus, si le cadavre avait été "retouché", il aurait été facile pour des pathologistes de prouver que les blessures étaient post-mortem...

robert
Jeudi 2 janvier 2003 à 00h35 #7719 Modification de ce message Citer ce message
Il y avait de nombreux généraux qui ont limité les actions des médecins légistes, et qui ont dirigé l'autopsie alors qu'il ne connaissaient rien en médecine.

Teigne warreniste
Jeudi 2 janvier 2003 à 03h14 #7720 Modification de ce message Citer ce message
Les seuls officiers [en dehors des pathos] qui ont assisté à l'autopsie, et qui ont fait de l'interférence, étaient l'amiral George Burley de la US Navy (le médecin du président) et le brigadier-général Godfrey McHugh de l'US Air Force (un aide de Kennedy)... et McHugh était en contact téléphonique avec Bobby Kennedy qui attendait avec Jackie et sa suite qu'on lui restitue le corps de son frère dans une chambre des étages supérieurs de l'hôpital naval...

Même si les pathologistes ont pratiqué une autopsie "minimum" [à la demande de la famille], une "substitution de cadavre" était impossible: la supercherie aurait tout de suite été mise à jour... Ça prend pas un traité de pathologie pour comprendre ça... (tout le monde connaissait Kennedy!)

De même, si le cadavre avait été "retouché", les pathologistes savent facilement différencier les blessures ante-mortem de celles qui sont post-mortem... Et les pathologistes des forces armées sont parmis les meilleurs aux USA... surtout pour constater les dégats causés par des munitions militaires comme les balles WC 6.5x52 FMJ utilisées par Ozzie dans son Carcano...

L'autopsie finie, le cadavre fut remis à la maison funéraire Gawler qui a préparé le corps dans les locaux même de Bethesda... Le corps de JFK a quitté Bethesda dans un cercueil d'acajou [acheté de Gawler] aux petites heures du matin, le 23, pour la Maison-Blanche, en même temps que Jackie, Bobbie et sa suite.

Nicolas Bernard
Jeudi 2 janvier 2003 à 13h46 #7721 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-01-02 03:14, Teigne warreniste a écrit: Les seuls officiers [en dehors des pathos] qui ont assisté à l'autopsie, et qui ont fait de l'interférence, étaient l'amiral George Burley de la US Navy (le médecin du président) et le brigadier-général Godfrey McHugh de l'US Air Force (un aide de Kennedy)...

Perdu. L'autopsie a été dirigée par des militaires, et ils étaient autrement plus nombreux que ça. Extraits choisis de la déposition du Dr. Finck lors du procès de Clay Shaw à la Nouvelle Orléans :

Al Oser. - Etait-ce le Dr. Humes qui dirigeait l'autopsie ?
Dr. Finck. - Eh bien, j'ai entendu le Dr. Humes déclarer... il a dit : "Qui est responsable, ici ?" et j'ai entendu un général de l'armée de terre - je ne me rappelle plus son nom - répondre : "C'est moi." Vous devez comprendre que dans ces circonstances, il y avait des policiers, des militaires de tous grades et qu'on devait coordonner l'opération selon les instructions.
[...]
Al Oser. - Combien y avait-il d'autres militaires dans la salle d'autopsie ?
Dr. Finck. - Il y avait beaucoup de monde dans cette salle. C'est une petite salle d'autopsie et quand on est appelé dans des circonstances pareilles à regarder les blessures du Président des Etats-Unis, qui est mort, on ne se tourne pas de tous les côtés pour demander aux gens leur nom et noter qui est présent et combien il y a de personnes. La salle était bondée de militaires, de personnel civil et d'agents fédéraux. Des agents du Secret Service et des agents du FBI pour une partie de l'autopsie, mais je ne peux pas vous donner un état précis des personnes présentes dans la salle d'autopsie de l'hôpital de Bethesda.
(cité in Jim Garrison, "JFK", J'ai lu, 1992, p. 241-242)

Citation: et McHugh était en contact téléphonique avec Bobby Kennedy qui attendait avec Jackie et sa suite qu'on lui restitue le corps de son frère dans une chambre des étages supérieurs de l'hôpital naval... Même si les pathologistes ont pratiqué une autopsie "minimum" [à la demande de la famille],

La famille Kennedy a certes tenu à ce que quelques aspects de la santé de JFK ne fassent pas l'objet d'une étude poussée et a pu le faire savoir - ce qui reste une éventualité, non une certitude, car le HSCA a estimé en 1978 que les Kennedy n'avaient pas véritablement influé sur l'autopsie (cf. Gary Aguilar & Cyril Wecht, "The medical case for conspiracy", in Charles A. Crenshaw, Trauma Room One. The JFK Medical Coverup Exposed, p. 180).

Les médecins ayant pratiqué l'autopsie n'étaient pas aux ordres des Kennedy. Ainsi le Dr. Finck a-t-il reconnu devant le JAMA que la famille avait fait savoir qu'elle ne tenait pas à ce que la cavité abdominale soit examinée : elle le fut, néanmoins (ibid., p. 178). La famille Kennedy a donc envoyé quelques requêtes, mais n'a pas été intégralement obéie et sans doute les militaires présents étaient-ils plutôt soulagés que RFK et Jackie leur facilitent la tâche...

Rappelons-nous également que Finck parlait d'un général de l'armée de terre qui supervisait l'autopsie. Or McHugh était de l'USAAF et Burckey de la Navy... A moins que Finck n'ait été particulièrement traumatisé ou stupide, je ne le vois pas effectuer une aussi remarquable confusion de grade et d'armée, d'autant que les uniformes de chaque branche militaire divergent sensiblement.

C'est donc bel et bien l'armée qui a dirigé l'autopsie. D'où le fait qu'elle a été bâclée. Le Secret Service, qui était en possession des vêtements de Kennedy, ne les a même pas remis aux légistes...

Citation: une "substitution de cadavre" était impossible: la supercherie aurait tout de suite été mise à jour... Ça prend pas un traité de pathologie pour comprendre ça... (tout le monde connaissait Kennedy!)

Ouaip.

Citation: De même, si le cadavre avait été "retouché", les pathologistes savent facilement différencier les blessures ante-mortem de celles qui sont post-mortem...

Ouaip.

Citation: Et les pathologistes des forces armées sont parmis les meilleurs aux USA... surtout pour constater les dégats causés par des munitions militaires comme les balles WC 6.5x52 FMJ utilisées par Ozzie dans son Carcano...

Ceux qui avaient été sélectionnés pour l'autopsie n'avaient pas d'expérience des blessures par armes à feu, ce qui est pour le moins incroyable pour une autopsie de cette importance. Le HSCA a par exemple établi que Finck n'avait pas pratiqué d'autopsie depuis... deux ans ! (ibid., p. 180)

Teigne warreniste
Jeudi 2 janvier 2003 à 20h05 #7722 Modification de ce message Citer ce message
Encore des vérités tautologiques...

«L'autopsie était dirigée par des militaires»

Effectivement tu as raison... Humes et Boswell provenaient de la US Navy (Bethesda Naval Hospital) et Finck de la US Army (Walter Reed Hospital)

« ...et étaient plus nombreux que celà», c'est vrai, et je ne le nie pas... mais seul Burley et McHugh sont intervenus, intercédant pour les Kennedy.

Voici la liste exaustive des gens qui ont été témoins de l'autopsie (selon Siebert) ou qui sont entrés dans la salle d'autopsie, la soirée du 22 novembre...

Francis X. O'Neill, agent FBI (Baltimore)
James W. Siebert, agent FBI (Baltimore)

Roy Kellerman, agent USSS
William Greer, agent USSS
John J. O'Leary agent USSS

John Van Haeson, employé Gawler Funeral Home
Edwin Stroble, employé Gawler Funeral Home
Thomas Robinson, employé Gawler Funeral Home
M. Hagen, employé Gawler Funeral Home

Philip C. Wehle, général US Army, officier commandant le district militaire de Washington DC
Richard A. Lipsey, aide du général Wehle

Lt. Samuel Bird, officier du Ceremonial Duties Office

Calvin B. Calloway, amiral US Navy, responsable du National Naval Medical Center
George C. Burkley, amiral US Navy, médecin attitré de la Maison Blanche
James H Stover, capitaine US Navy, responsable du Naval Medical School
Jan Gail Rudnicki, assistant du Dr Boswell
Chester H Boyers, officier resp. div. pathologie
Dr George Bakeman, US Navy
Capt David Osborne, chef de chirurgie
Lt Com. Gregory H Cross, interne en chirurgie

John T. Stringer, photographe médical
Floyd A. Riebe, photographe médical
James H. Ebersole, radiologiste

Paul K. Connor, technicien laboratoire
James C. Jenkins, technicien stagiaire
Jerrol F Custer, technicien rayons X
Edward F Reed, technicien rayons X
James E Metzer, personnel hospitalier

Ça fait pas mal de monde... dont de nombreux civils, (au moins 9)... Et aucun n'a jamais affirmé que le cadavre autopsié n'était pas celui de JFK...

Une perle...

«... ceux qui ont été sélectionnés pour l'autopsie n'avaient aucune expérience des blessures par armes à feu...»

Rien n'est plus faux...

le Dr Pierre A Finck, lui-même était un spécialiste des blessures par balles militaires, il était chef du Military Environmental Pathology Division et de la Wound Ballistic Pathology Branch au Walter Reed Medical Center, s'il y a bien quelqu'un qui connaissait la question c'était bien lui...

Le Dr J Thornton Boswell était chef du du département de la pathologie au Bethesda Naval Hospital... pas tout à fait un deux de pique...

Le Dr J.J. Humes était chef des laboratoires à Bethesda et patron de Boswell.

En tout cas, ces 3 pathologistes avaient plus d'expérience en blessures par balles militaires que les urgentologues chirurgiens et internes du Parkland Memorial Hospital...

La question était: Est-ce qu'on aurait pu trafiquer les blessures dans l'avion ou faire une subsitution de cadavre... la réponse est NON.

Il y avait trop de témoins durant l'autopsie, et des pathologistes le moindrement compétents comme Humes, Boswell et Finck n'auraient pas été dupes. S'il y a bien une chose qu'aprennent les autopsistes, c'est à distinguer les blessures post-mortem des blessures ante-mortem... Et les blessures originales (sur un cadavre!!!) ne se seraient jamais cicatrisées, ni auraient pu être maquillées au point de passer inaperçues, même à l'oeil d'un novice...

Pour ce qui est de l'identification du cadavre: n'importe qui pouvait le faire... Kennedy était connu comme Barabas dans la passion... pas besoin d'un diplôme pour ça...

Teigne warreniste
Jeudi 2 janvier 2003 à 20h27 #7724 Modification de ce message Citer ce message
Le HSCA a fait enquête sur les allégations des garrisonites... Le seul général de la US Army présent était Philip C Wehle, il commandait le district militaire de Washington et personne n'a jamais affirmé qu'il ne soit intervenu durant l'autopsie, d'ailleurs, il n'avait aucune connaissance médicale...

On ne peut pas en dire autant de l'amiral Burley...

Nicolas Bernard
Vendredi 3 janvier 2003 à 17h33 #7728 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-01-02 20:05, Teigne warreniste a écrit: Encore des vérités tautologiques... «L'autopsie était dirigée par des militaires» Effectivement tu as raison... Humes et Boswell provenaient de la US Navy (Bethesda Naval Hospital) et Finck de la US Army (Walter Reed Hospital)

Et l'homme qui a supervisé l'autopsie était un général de l'armée de terre. Vous reconnaissez vous-même que l'autopsie a été dirigée par d'autres que ces médecins qui, rappelons-le, n'étaient pas qualifiés pour cette tâche particulière.

Citation: « ...et étaient plus nombreux que celà», c'est vrai, et je ne le nie pas... mais seul Burley et McHugh sont intervenus, intercédant pour les Kennedy.

Extrait choisi de la déposition du Dr. Finck lors du procès de Clay Shaw à la Nouvelle Orléans :

Al Oser. - Etait-ce le Dr. Humes qui dirigeait l'autopsie ?
Dr. Finck. - Eh bien, j'ai entendu le Dr. Humes déclarer... il a dit : "Qui est responsable, ici ?" et j'ai entendu un général de l'armée de terre - je ne me rappelle plus son nom - répondre : "C'est moi." Vous devez comprendre que dans ces circonstances, il y avait des policiers, des militaires de tous grades et qu'on devait coordonner l'opération selon les instructions.
(cité in Jim Garrison, "JFK", J'ai lu, 1992, p. 241)

La famille Kennedy a certes tenu à ce que quelques aspects de la santé de JFK ne fassent pas l'objet d'une étude poussée et a pu le faire savoir - ce qui reste une éventualité, non une certitude, car le HSCA a estimé en 1978 que les Kennedy n'avaient pas véritablement influé sur l'autopsie (cf. Gary Aguilar & Cyril Wecht, "The medical case for conspiracy", in Charles A. Crenshaw, Trauma Room One. The JFK Medical Coverup Exposed, p. 180).

Les médecins ayant pratiqué l'autopsie n'étaient pas aux ordres des Kennedy. Ainsi le Dr. Finck a-t-il reconnu devant le JAMA que la famille avait fait savoir qu'elle ne tenait pas à ce que la cavité abdominale soit examinée : elle le fut, néanmoins (ibid., p. 178). La famille Kennedy a donc envoyé quelques requêtes, mais n'a pas été intégralement obéie et sans doute les militaires présents étaient-ils plutôt soulagés que RFK et Jackie leur facilitent la tâche...

Rappelons-nous également que Finck parlait d'un général de l'armée de terre qui supervisait l'autopsie. Or McHugh était de l'USAAF et Burckey de la Navy... A moins que Finck n'ait été particulièrement traumatisé ou stupide, je ne le vois pas effectuer une aussi remarquable confusion de grade et d'armée, d'autant que les uniformes de chaque branche militaire divergent sensiblement.

C'est donc bel et bien l'armée qui a dirigé l'autopsie. D'où le fait qu'elle a été bâclée. Le Secret Service, qui était en possession des vêtements de Kennedy, ne les a même pas remis aux légistes...


Citation:
Une perle... «... ceux qui ont été sélectionnés pour l'autopsie n'avaient aucune expérience des blessures par armes à feu...» Rien n'est plus faux... le Dr Pierre A Finck, lui-même était un spécialiste des blessures par balles militaires, il était chef du Military Environmental Pathology Division et de la Wound Ballistic Pathology Branch au Walter Reed Medical Center, s'il y a bien quelqu'un qui connaissait la question c'était bien lui...

Seul Finck avait une expérience des blessures ballistiques, en effet. Le HSCA a établi que Finck n'avait pas pratiqué d'autopsie depuis... deux ans ! (ibid., p. 180) Qui plus est, il était aux ordres de Humes, qui obéissait au général de l'armée de terre. Et comme l'a si bien dit le légiste Milton Helpern, il était un médecin de l'armée de terre envoyé au casse-pipes, environné de médecins de la Navy dénués de toute expérience des blessures par balles, et restait soumis aux pressions de ses supérieurs d'une part, de la famille Kennedy éventuellement et dans une bien moindre mesure d'autre part.

De surcroît, Finck est arrivé trente minutes après le début de l'autopsie ! Humes et Boswell avaient déjà examiné le crâne et extrait le cerveau... L'essentiel du travail manuel a été pratiqué par Humes et Boswell. Finck a émis des suggestions et a pris quelques notes, hélas disparues depuis (ibid., p. 177).

Citation: Le Dr J Thornton Boswell était chef du du département de la pathologie au Bethesda Naval Hospital... pas tout à fait un deux de pique...

Aucune compétence réelle en matière de blessures par armes à feu. C'était un généraliste, tout simplement. Plutôt requis pour les autopsies de personnes décédées de mort naturelle.

Citation: Le Dr J.J. Humes était chef des laboratoires à Bethesda et patron de Boswell.

Et, lors de l'autopsie, de Finck... Qui plus est, c'était un généraliste, pas un spécialiste des blessures par balles. Idem que pour Boswell, en somme. Ils ont été fortement critiqués par le HSCA.

Citation: En tout cas, ces 3 pathologistes avaient plus d'expérience en blessures par balles militaires que les urgentologues chirurgiens et internes du Parkland Memorial Hospital...

Vide supra.

Pour info: je l'ai dit et le répète, je ne crois pas que le corps de Kennedy ait été trafiqué. Je pense tout simplement que l'autopsie a été dirigée par des incompétents - les militaires - peu soucieux de vérité historique... Si complot il y a, il se distingue de celui qui a abouti aux assassinats de Kennedy, Tippit et Oswald.

Nicolas Bernard
Vendredi 3 janvier 2003 à 17h37 #7729 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-01-02 20:27, Teigne warreniste a écrit: Le HSCA a fait enquête sur les allégations des garrisonites... Le seul général de la US Army présent était Philip C Wehle, il commandait le district militaire de Washington et personne n'a jamais affirmé qu'il ne soit intervenu durant l'autopsie, d'ailleurs, il n'avait aucune connaissance médicale...


Extrait choisi de la déposition du Dr. Finck lors du procès de Clay Shaw à la Nouvelle Orléans :

Al Oser. - Etait-ce le Dr. Humes qui dirigeait l'autopsie ?
Dr. Finck. - Eh bien, j'ai entendu le Dr. Humes déclarer... il a dit : "Qui est responsable, ici ?" et j'ai entendu un général de l'armée de terre - je ne me rappelle plus son nom - répondre : "C'est moi." Vous devez comprendre que dans ces circonstances, il y avait des policiers, des militaires de tous grades et qu'on devait coordonner l'opération selon les instructions.
(cité in Jim Garrison, "JFK", J'ai lu, 1992, p. 241)

Teigne warreniste
Vendredi 3 janvier 2003 à 20h50 #7730 Modification de ce message Citer ce message
Ne venez surtout pas me sortir des extraits du procès de Clay Shaw... Ce fut une véritable farce... comme les allégations des garrisonites en général...

Ce fut bel et bien le corps de JFK qui fut autopsié le soir du 22 novembre 63, et non celui de quelqu'un d'autre, les blessures constatées sont authentiques, et les pathologistes de Béthesda avaient largement la compétence voulue pour déterminer la cause de la mort de JFK: la balle tirée, par derrière, à la tête... POINT FINAL!

Nicolas Bernard
Vendredi 3 janvier 2003 à 23h21 #7731 Modification de ce message Citer ce message
Citation: Le 2003-01-03 20:50, Teigne warreniste a écrit: Ne venez surtout pas me sortir des extraits du procès de Clay Shaw... Ce fut une véritable farce... comme les allégations des garrisonistes en général...

Extrait choisi de la déposition du Dr. Finck lors du procès de Clay Shaw à la Nouvelle Orléans :

Al Oser. - Etait-ce le Dr. Humes qui dirigeait l'autopsie ?
Dr. Finck. - Eh bien, j'ai entendu le Dr. Humes déclarer... il a dit : "Qui est responsable, ici ?" et j'ai entendu un général de l'armée de terre - je ne me rappelle plus son nom - répondre : "C'est moi." Vous devez comprendre que dans ces circonstances, il y avait des policiers, des militaires de tous grades et qu'on devait coordonner l'opération selon les instructions.
(cité in Jim Garrison, "JFK", J'ai lu, 1992, p. 241)

Finck avait donc consommé du LSD ?

Citation: Ce fut bel et bien le corps de JFK qui fut autopsié le soir du 22 novembre 63, et non celui de quelqu'un d'autre, les blessures constatées sont authentiques,

Mais où voyez-vous que je le nie ? Extrait de mon avant-dernier message:

"Pour info: je l'ai dit et le répète, je ne crois pas que le corps de Kennedy ait été trafiqué. Je pense tout simplement que l'autopsie a été dirigée par des incompétents - les militaires - peu soucieux de vérité historique... Si complot il y a, il se distingue de celui qui a abouti aux assassinats de Kennedy, Tippit et Oswald."

Citation: et les pathologistes de Béthesda avaient largement la compétence voulue pour déterminer la cause de la mort de JFK:

Deux d'entre eux n'avaient pas d'expérience des blessures par balles. Le troisième en avait, mais est arrivé en retard et ne s'est pas aussi investi que les autres dans l'exploration corporelle de Kennedy. Quant à ses notes prises lors de l'autopsie, elles ont disparu...

Fâcheuse habitude, dès que l'on aborde ce point de l'affaire JFK. Humes a lui-même détruit la première version de son rapport... Pourquoi ?

Citation: la balle tirée, par derrière, à la tête...

La balle à la tête a été tirée de face, ce que démontre le film Zapruder et l'état des blessures à la tête telles que relatées par les témoins - ne parlons pas des photos de l'autopsie d'origine douteuse.

L'inanité d'un tir par derrière pulvérisant le crâne a en effet été démontrée par les expertises ballistiques de la Commission Warren. La duplication expérimentale des blessures de JFK a donné un crâne ravagé sur toute sa partie droite, la face étant soufflée au moins sur une bonne moitié, oeil droit inclus. Or les photos de l'autopsie ne montrent rien de tel. De plus, le médecin pro-warreniste Lattimer, urologue de formation (et non légiste) a effectué des tirs comparatifs de balles. Cette fois, le projectile est ressorti... par la tempe gauche !

Citation: POINT FINAL!

Encore un case closed ? Ce n'est pas demain la veille.

Teigne warreniste
Mercredi 8 janvier 2003 à 22h07 #7735 Modification de ce message Citer ce message
Faudrait peut-être cesser de verbiller pour rien... Le cadavre de JFK n'a jamais été "altéré", et n'a jamais été "susbsitué" pour celui d'un autre... Faudrait arrêter de nos faire prendre des vessies pour des lanternes...

Peut-être qu'en France, les généraux conspirent contre les politiciens, mais pas en Amérique... Les généraux conspirateurs comme McArthur et Walker en savent quelque chose...

[ Ce Forum est fermé ]

[ Ce fil est clos ]

De nombreux livres très rares sur Chapitre.com: JFK - Une jeunesse insouciante Nigel Hamilton Dallas 22 novembre 1963 David E. Scheim L'assassin du Président Kennedy Dominique Venner Les 1000 jours de Kennedy Arthur M. Schlesinger Jr. Les assassins de Kennedy Richard H. Popkin Réduction de 5 euros avec le code "CADEAU"


Jack Ruby, John F. Kennedy, Howard Hughes, Lee Harvey Oswald, Billie Sol Estes, Sam Giancana, Bill Greer, J.D. Tippit, Fidel Castro, John Ligget, David Ferrie, Clay Shaw, Jean Hill, Lee Bowers, Earl Warren, Craig Zirbel, Frank Church, William Whaley, Betty Mc Donald, Robert F. Kennedy, Thomas Dillard, Jeane Dixon, Valery Kostikov, Edward Haggerty, Caroline Lebeau, John Gedney,...

Santo Trafficante Jr: Ce chef de la Mafia en Floride est accusé d'avoir menacé plusieurs fois la vie de JFK. Trafficante fut très impliqué dans des plans de la CIA destinés à assassiner Fidel Castro. On dit qu'il aurait...